A la découverte du plateau des Bolovens, Laos

A la découverte du plateau des Bolovens, Laos
5 (100%) 4 votes

Comment aller au Plateau des Bolovens

Cette région du Laos est assez peu visitée pourtant il est à la fois sur l’itinéraire Nord-Sud lorsque l’on visite le Laos et également très facilement accessible depuis la Thaïlande.

Y aller depuis le Laos 

  • Si vous venez du nord, il vous suffit de prendre un bus depuis Tha Kaek (Thakhèk sur Google Maps) direction Paksé. Comme tous les trajets au Laos, je ne peux pas vraiment vous dire le temps de trajet. Les bus partent quand ils sont pleins au Laos ^^
  • Si vous venez du Sud, vous viendrez certainement des 4000 îles. Il faudra alors tout simplement prendre un bus de Khi Nak (en face de l’île de principale de Don Khong).

Y aller depuis la Thaïlande

  • prendre le train depuis Bangkok direction Ubon Ratchathani.Il y a un train de nuit, cela vous fera économiser du temps et une nuit d’hôtel.
  • prendre ensuite un bus qui fait la connexion depuis la gare de Ubon Ratchathani jusqu’à la frontière du Laos en face de Paksé.
  • prendre le bus de la frontière du Laos direction Paksé

Y aller depuis la  France

  • Si vous souhaitez visiter le Laos depuis la France, je vous recommande de prendre un vol Paris-Bangkok.
  • C’est un des vols longs-courrier les moins chers depuis la France.Il suffit ensuite de rejoindre le Laos en train + bus.
  • Pour avoir une idée des prix sur les vols Paris-Bangkok, aller jeter un oeil sur le site Degriff.com a souvent des bonnes offres et promos de dernières minutes.

Cela peut paramètre compliquer mais c’est en fait très simple et tout se passe de façon fluide. Les locaux savent quel trajet vous souhaitez faire (car d’autres l’on fait avant vous) et vous orientent aisément.

cascade plateau des bolovens
double cascade bolovens laos

Comment visiter le plateau des Bolovens

Pour visiter le plateau des Bolovens, le mieux est d’aller à Paksé et non pas Paksong (ce que j’ai fait). De Paksé, la meilleure solution est de loin de louer un scooter (= motobike) et partir pour un road trip de plusieurs jours.

Tu laisses la majeure partie de tes affaires dans la guesthouse où tu séjournes à Paksé pour ne pas t’encombrer sur la moto. Ainsi tu pourras découvrir librement la région et revenir facilement à ton point de départ pour prendre le bus pour ta prochaine étape. Les bus de la région partent tous de Paksé.

cascade secrete au plateau des bolovens laos

Pour les hébergement aucun souci, la plupart des paysans offrent la possibilité de dormir chez eux.

Vous verrez des panneaux « Homestay ».  C’est un moyen extraordinaire de découvrir le Laos de l’intérieur et d’être au contact avec les locaux et la vie rurale. En plus, cela leurs fait une rentrée d’argent supplémentaire occasionnelle et ce n’est vraiment pas négligeable pour eux.

Cela te permettra d’aller explorer la région et prendre les petits chemins absolument magnifiques qui foisonnent de petits panneaux en bois indiquant : Waterfalls 6km. Ensuite à toi de faire ton choix….et de faire attention à ton niveau d’essence.

Mais ne t’en fais pas internaute, il y a partout des petites échoppes qui vendent des bouteilles en verre remplies d’un liquide vert : c’est pas de la menthe à l’eau mais de l’essence !

Si tu n’as jamais fait de scooter dans ta vie et bien c’est l’occasion parfaite pour commencer. Là-bas il y a très, très peu de circulation et les gens roulent tout doucement. L’ambiance parfaite pour se familiariser avec ta bécane ^^

De mon côté, j’étais aller à Paksong où j’ai loué un scooter. Je partais explorer la région pour la journée mais je devais à chaque fois revenir à mon point de départ. Ce qui n’était vraiment pas pratique.

Pour voir tous mes conseils sur la façon de visiter le Plateau des Bolovens, regarde ma vidéo :

cascade crepuscule laos

Location de scooter

 en Asie c’est presque une obligation de louer un scooter (= motobike là-bas), tellement les gens utilisent ce moyen de transport et qu’il facilite la vie pour se déplacer. Les routes et la circulation ne sont pas dangereuses mais porte quand même un casque au cas où

Pour  louer un scooter :

  • il faut s’adresser aux personnes / boutiques où il y a des motobikes alignées. Il n’y a pas d’agence de location proprement parlé.
  • si tu es dans un endroit où l’on ne voit pas de motobikes apparemment à louer : il suffit de demander à ton hébergement, il y aura toujours quelqu’un pour te louer la sienne (ça amorti les frais pour lui).
  • toujours avoir son permis international avec soi, même si on ne te le demandera presque jamais

En gros, si t’as besoin de louer un scooter, il suffit de demander à n’importe qui et il se débrouillera pour t’en trouver une 😉

RAPPEL : le permis international est gratuit, il suffit de faire la demande auprès de la préfecture ou sous préfecture.

pont region des bolovens

Quelques infos sur le plateau des Bolovens

Le plateau des Bolovens est une région au Sud du Laos qui se situe un peu en altitude. Le climat y est frais et humide toute l’année.

La région est réputée pour son café, qui est consommé partout dans le pays et exporté à l’étranger. On y cultive aussi du thé et du poivre.

Cette région possède un nombre incalculable de rivières et de cascades parsemées dans les forêts primaires. Les Laotiens ainsi que les Thaïs y viennent pour se ressourcer.

C’est pour ces mêmes raisons que la région encore très rurale et « authentique »  attirent de plus en plus de touristes. Ce qui risque d’ici peu de temps de faire changer les choses et le mode de vie des locaux.

paysages bolovens laos

Ma découverte du plateau des Bolovens en moto

Le Laos est le troisième pays de mon tour du monde et il qui m’a tout de suite plus quand je suis arrivé  :

Nature omniprésente, peu de circulation, des gens adorables, modestes et timides, une atmosphère à la cool et des prix vraiment pas chers.

Quand j’ai commencé à explorer le Plateau des Bolovens en moto, j’y est trouvé le meilleur de tous ces points positifs sur le Laos.

doubles chutes d'eau plateau des bolovens

Être sur sa moto, seul ou en groupe, donne un vraiment sentiment de liberté dans cette région. On n’y croise quasiment personnes sinon de temps en temps des locaux dans leur champ et de rares touristes aux cascades les plus importantes.

Le jeu est de tourner au grès des envies et des panneaux indiquant « waterfalls » pour aller faire une petite baignade rafraichissante et s’extasier devant la beauté et la simplicité du lieu. Ici pas d’échoppes qui vendent du Coca-Cola ou des bières. Non ici, y’a toi et …certainement personne d’autres ^^

Si, le soir au abord des petite villages dans les cascades et rivières, les enfants et les adultes viennent se baigner pour se détendre après leur journée dans les champs. Encore une superbe occasion de pouvoir faire rencontre authentiques et qui vous marqueront certainement toute votre vie par leur gentillesse et leur modestie.

Le Plateau des Bolovens est tout simplement un des lieux que j’ai le plus aimé durant mon tour du monde !

 

Cette région est réellement surprenante, car on ne s’attend pas à voir une si belle région alors qu’elle est si peu connue. Et surtout, car il y’a une douceur de vivre qui y règne et qui t’emporte avec elle quand tu parcours les routes de la région.

C’est un petit paradis méconnu qui je le souhaite saura gardé son âme si les touristes commencent à arriver en nombre dans la région….d’ailleurs, est-ce que j’ai vraiment raison d’en faire la promotion ??!

Musique 

  • Une vie en rêve – Nicolas Coyez & John Grondin (Master Nicolas Coyez)

chute d'eau fin de journée bolovens
acces aux cascades Laos
Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

7 Commentaires
  • Nicolas mahoudeau
    Répondre

    Salut
    Super merci pour tes conseils je part de pakse aujourd’hui je compte passer 6 ou 7 jours dans les Bolovens.
    Par contre très honêttement, pour être allé au Vietnam avant, je suis assez déçu du Laos, c’est un beau pays mais au final c’est assez cher, la nourriture est assez chère pour être souvent pas terrible, les gens sont souvent sympa et accueillants dans les villages mais dans les villes ce n’est pas pareil (tu me dira j’y passe pas non plus trop de temps). Enfin, c’est moins tourristique que la Thaïlande mais c’est quand même très touristique… Autre point un peu negatif, c’est que contrairement au vietnam, ici, tu payes pour absolument tout : passage d’un pont parfois, ballade vers un vew point, entrée vers une cascade, entrée dans une grotte, bref, tu raques, et pas peu car au final c’est toujours 1 ou 2 € à chaque fois. 5 semaines au Laos, ça peut revenir à assez cher. Pour arriver par le nord je n’ai pas encore vu les boloven, ni le coin sud est ni les 4000 iles, mais bien que ce soit un beau pays il est vrai, je n’ai encore jamais été devant un truc à couper le souffle.
    Bon enfin voila c’est mon avis
    Tcho

    5 janvier 2016 à 02:05
    • Celine
      Répondre

      Ah c’est drôle comme les expériences peuvent être très différentes d’un voyageur à l’autre. J’ai visité le Laos puis le vietnam il y a 3 ans, uniquement en bus local, train et scoot et en restant très peu dans les grandes villes………….et bien je garde un très mauvais souvenir du vietnam. Systématiquement rackettée pour tout et n’importe quoi, que des rencontres basées sur l’argent, j’avais l’impression d’être un dollar ambulant et ne servir qu’à ça. Une pollution à pleurer……..j’ai notamment halluciné sur Bay chay la petite ville dans laquelle les gens prennent un bateau pour visiter la baie d’Ha long mais aussi la baie, qui étaient très polluées. Et à l’inverse, des endroits et des rencontres magnifiques au Laos……………Je pense que nous devons mutuellement retourner dans les endroits qui nous ont interpellé pour s’assurer qu’on a pas eu de mauvaises impressions à tort 😉

      8 février 2016 à 14:24
  • Salut Alex,

    Je suis tombée tout juste hier sur ta vidéo… et ton article: c’est super d’avoir tes quelques conseils, je compte m’y rendre dans quelques jours. Je ne connais pas encore !

    29 juillet 2015 à 14:32
  • Ton récit sur le Laos n’est pas le premier que je lis, et il est hyper positif….ça à l’air beau, calme, paisible, les gens ont l’air peace and love…. mais je ne sais pas j’ai pas « l’étincelle » envers ce pays… loool
    J’ai lu des récits qui ne me donnent pas trop envie, et d’autres comme le tien qui me dise de lui donner une chance, mais je sais pas! lool

    10 juillet 2015 à 12:17

Ecrire un commentaire