Manger comme un Gaillard : gastronomie du Sud Ouest (Brive-la-Gaillarde)

Manger comme un Gaillard : gastronomie du Sud Ouest (Brive-la-Gaillarde)
5 (100%) 6 votes

La Gastronomie du Sud Ouest (Brive-la-Gaillarde)

S’il y a bien une chose pour laquelle le Sud Ouest de la France est connu, c’est la Gastronomie !…et le rugby aussi ^^

De passage dans la région de Brive-la-Gaillarde, je ne pouvais pas manquer l’occasion de tester ce trésor du patrimoine français et voir s’il était à la hauteur de sa réputation.

Pour cette vidéo, l’idée était de ne pas simplement déguster les spécialités locales, mais d’aller voir le « behind the scene » depuis la conception jusqu’à la dégustation des plats.

Grâce à l’aide de l’office de tourisme de Brive-la-Gaillarde qui m’a mis en contact avec les cadors du coin (ça a des avantages d’être blogueurs parfois ! ^^), j’ai pu cuisiner avec un grand chef pour le déjeuner, faire des pralines avec un maître chocolatier et finir par une dégustation dans une distillerie familiale vieille de plusieurs générations !

Le Marché de Brive-la-Gaillarde

Pour cuisiner un bon plat local, il faut utiliser des bons produits.

Et le marché du samedi matin à Brive-la-Gaillarde sous les halles Georges Brassens est réputé dans toute la région et même la France, pour ses produits locaux de haute qualité dont une grande partie est bio.

Brive-la-Gaillarde - Le marche sous la Halle Georges Brassens

Armé de ma petite liste de courses fournie par mon pote Franck Tessandier, le cuisiner chez qui j’allais cuisiner juste après, je pars m’engouffrer dans les allées bruyantes et colorées du marché. Ma mission, ramener de la ciboulette, de la sucrine, du persil plat, du cerfeuil et des girolles. Honnêtement, c’était pas trop dur, car tout se fait dans la bonne humeur et les marchands sont les premiers à te donner les indications pour trouver ton prochain produit si eux-mêmes ne les ont pas !

Le lieu est vraiment magnifique dans des halles tout en bois de style moderne. Je suis habituellement pas fan de ce style là, mais ici c’est bien fait, lumineux, avec des influences traditionnelles.

Au final, on passe plus de temps à flâner dans les allées, à profiter de l’ambiance du lieu, papoter avec les autres chalands que faire les courses pour lesquelles on est venues à la base. J’ai passé un bon moment et pourtant je n’avais encore rien mangé ! ^^

marche halles george brassens brive la gaillarde

Cuisiner un plat local au restaurant « Chez Francis »

Après le marché, direction le restaurant « Chez Francis », un des meilleurs restaurants de tout Brive-la-Gaillarde, où je retrouve Franck Tessandier, le fils Francis ^^

Le restaurant est très réputé et fait salle comble le week-end et dès qu’il y a un évènement ou une fête dans la région. Notamment au moment du salon du livre, le 2ème plus important de France.

La déco est à l’ancienne, j’adore!  Il y a des vieilles affiches, une caisse enregistreuse américaine du 19ème siècle et tous les murs couverts de dédicaces des écrivains, dessinateurs, journalistes et peoples qui passent leurs soirées ici durant le salon du Livre.

facade restaurant chez Francis
comptoir restaurant chez francis brive

Je suis arrivé ici et j’ai tout de suite senti que j’allais passer un bon moment !

Franck m’accueille avec toute l’énergie et le dynamisme qui caractérise les Tessandiers….un « salut » + «  petit sourire en coin » !  J’ai compris que le mec était déjà concentré sur le plat qu’on allait cuisiner et que surtout on allait bien se marrer entre mon hyper-activité et son humour placide ! ^^

S’en est suivi un atelier « Oui Oui apprend à cuisiner », mais heureusement Franck a été super patient ! Grâce à lui,  j’ai appris pas mal de choses sur la cuisine et j’ai fait de mon mieux pour comprendre la recette et l’aider à la faire. En fait, j’étais le commis de cuisine ^^ Mais quel plaisir aux côtés de Franck.

Pour le plat, au lieu de tomber dans le stéréotype du foie gras, on a cuisiné une Mique ! Un plat local typique de Brive-la-Gaillarde.

salle restaurant chez francis brive la gaillarde

Chocolaterie Eric Lamy

À Brive-la-Gaillarde est basé un grand maître chocolatier, Eric Lamy. Ce qui en faisait l’endroit parfait pour aller prendre une petite douceur pour le dessert.

Je rentre dans la boutique, on m’indique son atelier dans lequel il était en plein préparatifs des chocolats pour la production du jour. L’atelier vient juste d’être refait et maintenant il donne pignon sur rue, avec de grandes baies vitrées.

Tout le monde peut voir et assister à la création des délicieux chocolats de M’sieur Lamy !

vitrine chocolaterie Lamy

J’arrive dans l’atelier et là il me dit «  ah ? c’est aujourd’hui que tu devais passer ? … » oups, il attendait pas ma venue. Il enchaîne avec un « T’inquiète pas on est toujours entrain de faire plein de choses ici !! »

La glasse était brisée, j’enfile un tablier et c’est partie pour 2h de confection de « Chocolats Pralinés »

Son atelier ce n’est pas celui de Charly et la Chocolaterie mais pas loin ! ^^

Entre le sucre cuit, rempli de gousses de vanille qui formait une plaque de plus de 4m de long, les amandes & noisettes grillées, broyées et le chocolats fondants….l’atelier était rempli d’odeurs délicieuses que l’on pouvait presque palper. 

Et ce qui est génial quand on fait à manger ou de la pâtisserie, c’est que l’on a pas besoin d’attendre la fin du plat pour manger : et oui, il faut bien goûter aux différentes étapes pour savoir si c’est bon !! ^^

Avec toutes les noisettes et le chocolat liquide que je me suis enfilé pendant la préparation (sans compter la Mique du midi) j’avais presque plus de place pour les petits pralinés finis !…Mais bon, il en restait quand même.

facade chocolaterie Lamy brive
eric lamy maitre chocolatier a brive

Sans être moi-même aguerri à la pâtisserie, je sais que c’est un art qui demande beaucoup de précision et que rien n’est laissé au hasard. Et Eric me l’a prouvé ! Chaque quantité ingrédients est calculée au gramme prêt pour faire un certain type de pralinés avec un goût spécifique. Et surtout, la température est réglé au degrés prêt également.

Bref, ne s’improvise pas chocolatier qui veut. Il faut du savoir, du matos et une grosse dose de passion !!….et être un peu gourmand aussi quand même. Mais respect à Eric qui a une ligne superbe pour un mec qui s’enfile des chocolats tous les jours ^^

La dégustation des pralinés sortie de la chauffeuse : à tomber ! un vrai délice. La petite subtilité qui va bien après un bon repas !

Bon par contre, c’est dur d’en prendre qu’un seul, je te préviens tout de suite internaute 🙂

Distillerie Denoix

Le ventre biiiiien rempli, je n’avais pas d’autre solution qu’aller prendre un petit digestif pour aider mon petit bidon à assimiler tout ça !

Ça me rappelle les repas familiaux du dimanche qui commencent à midi et finissent à 18h. T’es tellement plein quand tu finis le dej que t’as l’impression que tu pourras plus rien manger pendant 2 jours !!…et puis en fait, tu restes dîner pour finir les restes ^^

MAISON_DENOIX_BRIVE_1

Ca tombait très bien car à Brive-la-Gaillarde, il y a une distillerie familiale qui se perpétue de génération en génération depuis les années 1800.

Jean-Marie m’accueille dans la distillerie Denoix et me présente la Liqueur de Noix, aussi appelée « eau de Noix » . Et Jean-Marie, c’est le genre de mec tellement passionné par ce qu’il fait que même si tu bois pas d’alcool, tu serais tenté d’en prendre.

Je goûte le digestif et Ohhh surprise, ça passe tout seul : pas trop fort, avec un degrés d’alcool à 30°C, un peu épais en bouche, un goût légèrement sucré, les arômes de noix et d’épices qui envahissent le palet…Bref, j’étais obligé de prendre un deuxième verre ^^

Alors quand juste après, Jean-Marie t’emmène faire le tour de l’atelier où il distille encore avec les méthodes à l’ancienne leur liqueur, je te préviens tout de suite internaute que tu vas repartir avec une bouteille ! ^^

alambique distillerie denoix
MAISON_DENOIX_BRIVE_4

Conclusion d’une journée gastronomie dans le Sud Ouest à Brive-la-Gaillarde 

Tout en omettant volontairement de manger du foi gras un des symboles de la gastronomie du coin, j’ai vraiment goûté des plats locaux délicieux et préparer avec passion par chacune des personnes que j’ai rencontré pendant cette journée. Et encore, ce n’était qu’un aperçu de la richesse de la gastronomie de la région.

Mais ya pas à dire, j’ai peut-être testé pour toi « la Gastronomie du Sud Ouest à Brive » , mais la première chose qui m’a frappé au delà ce que j’ai eu la chance de déguster et ce qui me reste en bouche, c’est la bonne humeur des gens et leur sens de l’accueil !!

Ça m’a vraiment touché et rappelé des endroits dans le monde où les gens ont la joie de vivre et le coeur sur la main malgré des conditions difficiles. Et j’ai été ravi de retrouver ce type d’état d’esprit en France !! 

Merci à 

  • caméraman voyageur :  Jocelyn Caron
  • Franck & Francis Tessandier, les chefs cuisiniers
  • Eric Lamy, maître chocolatier & son équipe
  • Jean-Marie, fin distilleur
  • L’équipe de l’office de tourisme de Brive-la-Gaillarde

Cet article et cette vidéo ont été réalisés en collaboration avec l’office de tourisme de Brive-la-Gaillarde.

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

4 Commentaires

Ecrire un commentaire