Visite du Machu Picchu, Pérou

Visite du Machu Picchu, Pérou
5 (100%) 9 votes

Mon arrivée sur le site du Machu Picchu

Après les 4 jours du trek du Salkantay au départ de Cuzco, j’arrive enfin sur le site mythique du Machu Picchu !

Oui parce que j’ai passé 1 mois à visiter le Pérou, donc je me suis dit que ça serait sympa de consacrer 5 jours pour me mettre dans l’ambiance et visiter le Machu Picchu. Mais si vous voulez découvrir le Pérou et le site du Machu Picchu pendant vos vacances (depuis la France) et que vous n’avez pas forcément trop de temps, c’est assez facile.

En effet le Pérou est un des pays d’Amérique du Sud les plus développé touristiquement. Du coup, c’est assez facile de se déplacer rapidement d’une ville à une autre et de trouver des hébergements de toutes les gammes.

alex sur la passe du Salcantay perou

Du coup, au bout de 4 jours, j’arrive à Aguas Calientes pour être plus précis. C’est la ville qui se situe au bas du site du Machu Picchu et où arrive le train depuis Cuzco. C’est d’ailleurs par ce biais qu’arrivent la majorité des touristes pour visiter le site.

Après nous être tous écroulés dans nos chambres, les 70km parcourus en 4j dans la montagne y étant un peu pour quelque chose, notre guide nous dit tout naturellement que demain matin il faudra se lever à 4h00 du matin !!

Alors,  à l’annonce de la nouvelle, on l’a un peu détesté. Mais le lendemain, on a compris pourquoi et on l’a plus que remercié.

L’histoire du Machu Picchu en résumé rapide

La cité du Machu Picchu, perchée à 2 400m d’altitude, était une ville réservée aux élites de la société incas des différents villages de la région. Il y avait des centres de recherches astrologiques et d’autres sciences incas.

Il était le point névralgique relié aux diverses cités incas par les 8 chemins de l’incas. Elle a été construite aux environs de 1440.

Ils avaient des cultures en terrasse pour leur subsidence, dont les vestiges sont encore parfaitement visibles à l’heure actuelle. La terre ayant été montée à dos d’âne et d’hommes sur les flancs de la montagne pour les cultures (et oui y’a pas de terre cultivable à 2 400 sur les sommets ^^). Mais ils n’étaient pas auto-suffisants et dépendaient tout de même du commerce avec les autres villages de la vallée.

maison sur le site du machu picchu

En 1534, les espagnols pillèrent Cuzco et en prirent le contrôle. L’élite incas de la région s’est alors repliée dans le dernier bastion inca de leur civilisation : la cité de Vilcabamba.

Privée de ravitaillement et vidée de ses habitants, la cité du Machu Picchu est alors tombée à l’abandon ! Les espagnols, même si ils avaient entendu parlé de cette cité perchée en haut d’une montagne, ne se donnèrent pas la peine d’aller la « trouver » (= piller).

ruines et maisons du machu picchu

Et c’est le fait que la ville n’est pas été pillée mais dégradée uniquement par l’érosion du temps qui l’a rendu si célèbre et étonnamment bien conservée. Toutes les autres villes incas ont été détruites par les espagnoles.

Hiram Bingham, un historien américain redécouvrit la cité en 1911. Il effectuait des fouilles dans la ville de Vilcabamba et entendit parler par les locaux de cette cité. Quand il arriva sur place, 2 familles de paysans vivaient là et utilisait encore les constructions pour se ravitailler en eau.

Aujourd’hui le Machu Picchu est classé au Patrimoine mondiale de l’UNESCO, a été élue comme faisant partie des 7 merveilles du monde moderne et accueille environ 500 000 visiteurs par an !

Infos pratiques pour visiter le Machu Picchu

Pour arriver sur place : 

  • prendre un bus : Cuzco – Ollantaytambo
  • prendre le train  : Ollantaytambo – Machu Picchu (Aguas Calientes)
  • prix du train : le ticket le moins cher est à environ 32€ (50 US$) – le train Classe « Expedition »
  • chaque horaire a un prix et une classe différentevoir les prix / horaires
  • pour avoir une idée des prix pour ta date de visite : recherche directement sur Perurail
  • il y a un prix différent pour les touristes et pour les locaux
  • prendre ensuite le bus d’Aguas Calientes – Machu Picchu (montée sur le site) : environ 7 € (=13 US$)
  • premier bus à 5h30 : mais il vaut mieux arriver à 5h10 pour éviter la queue et d’attendre le suivant
vegetation presente sur le machu picchu
lama au machu picchu

Une autre façon de s’y rendre :

  • faire un trek de plusieurs jours en partant de Cuzco pour arriver à Aguas Calientes :
  • Trek du Salcantay, Inca Trail (réserver longtemps à l’avance), etc…voir les autres possibilités avec les agences sur place à Cuzco.
  • Les agences sont rodés, un trek s’organise la veille pour le lendemain si il y a assez de participants.
  • dormir à Aguas Calientes
  • monter à pied à l’entrée du site : environ 1h / 1h30 (moins si tu es en bonne condition physique)
  • le prix de mon trek : 190 €   –  incluant le guide, la nourriture, l’hébergement, la nuit à Aguas Calientes, l’entrée au Machu Picchu, l’entrée au Wayna Picchu et le billet de train retour pour Cuzco

Le prix de l’entrée au Machu Picchu

les montagnes autour du machu picchu
terrasses abrutes machu picchu perou

Le Machu Picchu en vrai, une fois sur place 

Avant d’aller visiter ce monument mondialement connu et surexposé médiatiquement, j’avais vraiment peur d’être déçu !

Mais notre guide a eu la bonne idée de nous faire commencer la journée très tôt malgré nos 4 jours de marche intensive : levé 4h du mat !!!

Sur le coup, ça pique ! Mais quelle bonne idée ! Nous sommes parti à 4h45 du matin pour entamer la montée d’Aguas Calientes à l’entrée et être les premiers à l’ouverture du site à 6h.

lever de soleil sur les ruines du machu picchu

Avec l’entrainement que j’avais ces dernières semaines entre la Bolivie et les treks au Pérou, j’ai mis 45min pour faire la montée (sur les marches d’origine du chemin de l’inca) : Nous étions effectivement les premiers à l’entrée le premier bus arrivant à 5h45 / 6h.  Et le jeu en vaut le chandelle !

Ce n’est qu’en arrivant dans les premiers sur le site du Machu Picchu que l’on peut capter l’atmosphère mystique et irréelle de lieu.

brume a 6h du mat pour la visite du machu picchu

Les portes se sont ouvertes, on commence à déambuler sur le site et tout de suite la sensation de hauteur d’escarpement nous a pris au corps. A cette heure, la brume est encore présente et crée un spectacle encensé en se faufilant entre les monuments et les bâtiments du site.

A des moments elle cache, à d’autres elle découvre le site où pas un bruit n’est perceptible. Le petit nombre de touristes sur place s’éparpillant de suite sur tout le site, chacun est plongé dans cette ambiance mystérieuse et pas une parole n’est prononcée. 

La lumière du levé de soleil apparaît et commence à éclairé le site avec ses couleurs orange : le lieu prend encore une autre dimension.

a l'aube sur le machu picchu

Malheureusement plus les minutes passent et plus les touristes se font nombreux. Et aux alentours de 7h30 / 8h, le site est rempli de monde et perd son sublime écrin qui le rend si unique….alors à midi, je t’en parle même pas !!! on est à la foire de Paris.

C’est le moment d’aller faire un tour au Wayna Picchu, la colline symbolique que l’on voit sur toute les photos du Machu Picchu

Le chemin pour accéder est vraiment pentu et les marches sont encore d’origines. Mieux vaut se cramponner sec à la rembarre en corde si on ne veut pas atterrir 100m plus bas !

Arrivé en haut, déjà beaucoup de gens, mais un point de vue unique sur le site et l’impression de petitesse est assez frappante

les terrasses du machu picchu lors de la visite matinale

On a l’impression de ne voir quelques constructions perchées sur le haut d’une montagne alors que quand l’on se balade dans le site on a la sensation qu’il est interminable. Ça désacralise presque un peu le lieu de le voir si petit. Mais on se rend compte de toute la prouesse technique des incas pour avoir réussi à percher cette cité dans un lieu aussi inaccessible.

Si tu arrives dans les premiers, ensuite malgré la foule qui envahit le site, tu restes emporté par l’ambiance…et  encore plus si tu vas te poser dans un coin un peu écarté du reste de la foule.

Merci à 

  • caméraman voyageur :  Alex, de Munich

Musique 

  • Jah Work – Ben Harper (The Will To Live)
  • Kolechko – Ludovico Einaudi (Dr Zhivago)
Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

6 Commentaires
  • Salut Alex !

    Sais-tu si il y a moyen de passer la nuit sur ce site ? en mode bivouac sauvage, pour pouvoir profiter le soir et au petit matin de ce lieu magique et mystérieux ?

    3 novembre 2015 à 22:26
  • Vraiment je suis d’accord avec toi, pour le Machu Picchu il FAUT se lever tôt, c’est encore plus magique, la journée est encore pure et la lumière vraiment belle. Il y a plusieurs hypothèses entourant le véritable rôle de la citadelle, je me demande toujours qu’est ce qu’ils vont continuer à trouver..surtout que des archéologues trouvent régulièrement de nouveaux tronçons de chemin inca. C’est ça qui est façon du Pérou, il y a toujours de nouvelles découvertes archéologiques 🙂

    24 avril 2015 à 21:48
  • Alex, j’en ai eut les yeux pleins d’eau! MAGNIFIQUE!! Quel levé de soleil! J’ADORE les levés de soleil quand je suis en voyage alors celui-là!! WOW!!! Merci de nous faire partager!!!

    Sylvie

    3 juillet 2014 à 13:18

Ecrire un commentaire