Visiter Majorque ? une vidéo pour partir en voyage

Visiter Majorque ? une vidéo pour partir en voyage
4.88 (97.5%) 8 votes

Visiter Majorque : les lieux incontournables et insolites

  • Cathédrale de Palma de Majorque
  • Palais royal de l’Almudaina
  • Plaza Major
  • Quartier Santa Eulalia
  • La Granja : restaurant
  • Bañalbufar : village
  • Valldemosa : village
  • Deia : village
  • Soller : le train en bois
  • Plage d’Alcúdia
  • Cala Barques : crique / calanque
  • Cala Figuera : crique / calanque

Pourquoi il faut visiter Majorque ?

Quand on parle de destination soleil et plages, les Baléares et Majorque arrivent souvent en tête de liste des destinations européennes. Pourtant les gens sont parfois un peu hésitants car Majorque traine aussi une réputation d’île bétonnée et défigurée.

Alors c’est vrai, Majorque peut avoir ce côté « plage bunker  » , mais c’est en fait sur une proportion vraiment petite de sa superficie totale ! Ce serait vraiment dommage de se priver d’une super destination comme Majorque en restant sur cette image négative alors qu’elle  a tellement de points positifs. 

Surtout que le prix des hébergements ou des séjours sont vraiment compétitifs si on s’y prend un peu à l’avance. Le site FRAM Majorque propose souvent des grosses promos sur le prix des séjours Vol + Hôtel. Régulièrement à moins de 500€ pour 1 semaine.

Si les hôtels c’est pas ton truc, il est également très facile de louer un appartement / la maison d’un particulier pour par cher via un site comme Air B’n’B , pour s’éloigner des barres d’hôtels.

Majorque, c’est d’abord la vieille ville de Palma, sa capitale. C’est un mélange entre une ville méditerranéenne, espagnole et maure. Vous passez de petites ruelles pavées et étroites aux grandes plazas à l’espagnole en quelques mètres, desquelles vous enchaînez sur les maisons avec des patios somptueux quelques rues plus loin.

En plus à Palma, après les visites culturelles et les petites sangrias en terrasse, vous pourrez faire la fête jusqu’au bout de la nuit et même de la matinée ^^ . Palma de Majorque a tout un quartier sur le front de mer, dédié à la fête, aux bars et aux discothèques. Vous trouverez forcément un endroit pour vous amusez et surtout si vous aimez la musique latino ou avec beaucoup de basses. Et attention, suivre le rythme de fiesta espagnole n’est vraiment pas facile quand on sait qu’ils sortent dans les bars vers 23h / minuit et vont en boîte de nuit vers les coups de 3h du matin !!! Un petit Redbull peut souvent être utile pour redonner un peu d’énergie.

Ensuite sortez de Palma, vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver des criques et des calanques magnifiques pour y passer la journée durant vos vacances à Majorque. Et contrairement aux calanques de Marseille et Cassis en France, elles sont toutes facilement accessibles en voiture puis à pied par des sentiers.

Essayez de trouver des criques moins connues et vous aurez le lieu pour vous tout seul, à partager avec quelques locaux. Ici l’eau est translucide à faire rougir les Maldives et les bateaux de plaisance amarrés dans la crique, donnent l’impression de flotter dans l’air !

Pour ce qui est du calme et de la bronzette pour vos vacances à Majorque, ne bougez plus, vous êtes au paradis.

Mais l’aspect qui m’a le plus surpris car je m’attendais à trouver des villes bétonnées un peu partout, ce sont les petits villages à l’intérieur des terres ou perchés dans le haut d’une calanque ! Ils ont vraiment beaucoup de charme et très peu fréquentés car la majorité des touristes se font dorés la pilule au soleil !

Niveau gastronomie pas de surprise, vous y trouverez toutes les spécialités des « Tapas » espagnoles, avec quelques plats locaux en bonus. Mais si vous l’accompagnez d’une sangria blanche à la Majorquine, alors là vos repas/apéros deviendront mémorables !…ou l’inverse en fonction de quelle quantité de sangria vous buvez ^^

Vacances à Majorque : mes impressions

Lorsque l’on m’a proposé d’aller prendre des vacances à Majorque, l’idée ne m’enchantait guère. J’étais partagé entre les images idylliques des plages et criques translucides et les cartes postales où l’on voit tout le front de mer bétonné par les hôtels.

Mais puisque je suis allé avec mon pote Fabien, un local, je ne suis pas tombé dans la facilité ou le piège d’avoir une location à Palma de Majorque (ou une ville adjacente) et d’y rester pendant la durée de mes vacances. 

Nous étions dans un petit village qui ne payait pas de mine, pas l’un des jolis petits villages typiques de l’île, mais cela a eu l’avantage de nous faire sillonner l’intérieur des terres en voitures. Et là, j’y ai découvert  une île magnifique avec des paysages arides à certains et verts à d’autres. J’y vu ces petits villages dont je raffole, où le temps c’est arrêté.

Attention, je ne vous dis pas qu’il n’y a pas d’hôtels et de bords de mer bétonnés à Majorque. Bien sûr qu’il y en a et beaucoup : la côte de Palma à Magaluf en est un parfait exemple. Plein d’anglais, d’allemands et d’hollandais qui ne font que boire, manger, bronzer et faire la fête.

Cette facette de l’île est cantonnée à une toute petite partie et l’on peut l’éviter très facilement. C’est ce qui m’a le plus surpris.

Et au final, malgré une fréquentation touristique importante, si vous passez vos vacances à Majorque, vous ne croiserez pas tant de touristes que ça. Il vous suffit de prendre votre voiture pour quelques kilomètres si vous logez dans une des tours en bord de mer ou plus simplement prendre une location l’autre bout de l’île et Majorque aura très vite un petit goût de paradis. 

Je fuis les destinations où le tourisme est devenu une industrie de masse. En revanche, il ne faut pas oublier que ces destinations si on a décidé d’y construire des complexes hoteliers, c’est pour une bonne raison. Et souvent pour beaucoup plus de raisons qu’on ne l’imagine. Et Majorque en est un bel exemple. 

Je suis déjà allé 2 fois à passer des vacances à Majorque et j’y ai passé à chaque fois des moments. 

Les PLUS

  • Le beau temps toute l’année
  • La masse de touristes est concentré sur une petite partie de l’île
  • les criques et calanques isolées à couper le souffle
  • les petits villages typiques à l’intérieur d’un pays
  • La vieille ville de Palma
  • Les soirées endiablées à Palma

 

Les MOINS

  • Énormément de touristes en été 
  • Certaines parties du littoral bétonnées
  • Des lieux dédiés aux allemands ou aux anglais : pas vraiment de mélange.

 

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

10 Commentaires
  • Jenifer DUPONT
    Répondre

    Superbe vidéo ! Merci pour ces informations très intéressantes ! Pour notre dernier voyage en Espagne, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer. Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière aux Baléares (4 personnes – 2 couples), nous avons débuté notre périple à Majorque pour nous rendre jusqu’à la célèbre ville d’Ibiza ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…

    20 juin 2016 à 10:13
  • HAGARD PIERRE
    Répondre

    Salut Alex, merci pour ton récit, j me demander si partir à Majorque dans le but de camper dans la nature sur 15 jours était possible . Est ce que tu as eu l’occasion de camper là bas ?

    8 janvier 2016 à 15:12
    • Bonjour Pierre. Ayant habité une petite année sur place, je me permets de te répondre 😉 .
      Le camping sauvage est interdit à Majorque. Les risques de feu de forêt/broussailles/… sont bien présents sur l’ensemble de l’île et les autorités souhaite prendre aucun risque. C’est donc tolérance zéro.

      Le seul camping autorisé (à ma connaissance) se situe au monastère de lluc, dans la Tramuntaña. D’après mes souvenirs, le camping est payant (mais à un prix très démocratique) en haute saison et gratuit le reste de l’année. Les installations sanitaires sont sommaires mais ont le mérite d’exister.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas! 🙂

      27 janvier 2016 à 16:35
  • Fanny
    Répondre

    Hello Alex ! Merci pour ce bel article, j’aime bien venir sur ton blog avant mes départs

    25 juin 2014 à 08:25
  • Fanny
    Répondre

    Hello Alex ! Merci pour ce bel article, j’aime bien venir sur ton blog avant mes départs

    25 juin 2014 à 08:25
  • Mlle V
    Répondre

    Avant de voir cette page, j’avais effectivement en tête les complexes hôteliers qui polluent le paysage, Ibiza et les soirées « on se bourre la gueule car c’est l’été ». Mais avec votre récit et vos photos, ça donne une autre image et vraiment envie d’y aller. Mais je suppose que le prix des hôtels (hors complexes bétonnés) doivent être assez élevés non?
    Et pour en revenir aux calanques, entre celles de Majorque et celles de Marseille et Cassis, ça n’a rien à voir, parce que pour ces dernières, les criques se méritent avec l’effort de la randonnée. :p Bon, bien sur, après il faut le trajet du retour ^^
    En tout cas, c’est magnifique et ça donne vraiment envie d’y aller!

    26 mai 2014 à 11:34
  • Bonjour,
    Magnifique récit de voyage. J’ai une seule question à vous poser. Bien que Majorque soit belle, très belle, vous ne parlez pas trop d’Ibiza que je trouve aussi superbe. Je crois que partager nos vacances entre les deux pourrait être une grande idée. Malheureusement la plupart de fois les touristes se décident soit pour une soit pour l’autre. Je recommande visiter les deux pour comparer et profiter de la fête le calme, les villages, la gastronomie, les promenades, les monuments.
    Bon voyage.

    27 février 2014 à 17:58

Ecrire un commentaire