Jordanie immanquable : Pétra, la cité perdue

Jordanie immanquable : Pétra, la cité perdue
5 (100%) 4 votes

[vc_button title="Jordanie, Wadi Rum - arrivée dans le désert : VIDÉO SUIVANTE >" target="_self" color="wpb_button" icon="none" size="btn-small" href="http://www.vizeo.net/jordanie-randonnee-cheval-wadi-rum-arrivee-desert"]

A la découverte de Pétra

Pétra, la cité perdue vêtue de pierre et sculptée à même la roche à la fin du 2ème siècle avant J.C, endroit unique où règne une atmosphère d’un autre temps. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et elle fait partie des 7 merveilles du monde moderne. Visiter Pétra, voilà ce qui m’attend pour ce deuxième jour en Jordanie, rien que ça !

Pour profiter au mieux d’une visite du site de Pétra, l’idéal est d’être sur le site dès son ouverture. Le monde afflue car on est loin d’être les seuls à vouloir sillonner l’ancienne cité construite par les nabatéens, émérite peuple arabe qui s’est établi en Jordanie il y a plus de 2 000 ans.

A SAVOIR : Histoire de Pétra

Les nabatéens, peuple nomade vivant du commerce des épices, se fixèrent dans ce lieu en plein carrefour des routes caravanières car l’eau y était abondante et la cité bien protégée par des montagnes infranchissables.

Encore aujourd’hui, pour atteindre Pétra, les visiteurs entrent par un étroit et long défilé rocheux, le Siq.

Une fois installés, les Nabatéens firent de Pétra leur capitale, ils y bâtirent une nécropole de plus de 800 tombeaux dont on peut admirer les façades sculptées dans la roche. Ce site archéologique exceptionnel est certainement un des plus beaux du Proche-Orient.

Le royaume des nabatéens fût florissant du 1er siècle avant JC au 1er siècle après JC. La suite de l’histoire de Pétra est faite d’occupations (romaine, byzantine), de tremblements de terre, qui firent que la cité n’étant plus aussi sûre qu’autrefois, elle ne fut plus qu’une escale pour les nomades.

La ville fût abandonnée avant d’être  redécouverte par l’explorateur suisse Johann Ludwig Burckhardt en 1812. Depuis, les recherches archéologiques ne cessent de dévoiler à la lumière du jour les nombreux secrets de la cité perdue.

Mais Pétra, c’est aussi le lieu où Moïse, frappant sur un rocher, fit jaillir l’eau pour son peuple sur la route vers la terre promise et où Abraham faillit sacrifier son fils Isaac pour Dieu.

Comment s’est passée ma visite de Pétra ?

faille tresor petra jordanie

Malgré l’heure matinale, le soleil cogne. De nombreux chevaux font partis du décor car une balade à cheval à l’entrée du site est possible.Il peut sembler sympa de céder à la tentation pour avoir l’impression d’être dans Indiana Jones, la dernière Croisade, et rajouter un côté aventurier.

Malgré tout, je te déconseille de monter sur ces chevaux scellés du matin au soir, qui ne cessent les allers et retours sous un soleil de plomb. Mais libre à toi de faire ton choix internaute !

En écoutant notre guide, on s’approche progressivement du Siq qui se dresse devant nous. Le Siq est un canyon étroit d’un peu plus d’1 km.

Il n’y a qu’à se laisser porter par le chemin tracé entre les falaises allant jusqu’à 80 mètres de haut. J’y admire l’ingéniosité des nabatéens dans la construction des irrigations dans la roche ainsi que les vestiges des sculptures qui y sont taillées.

Ne serait-ce qu’à lui seul, le Siq garantit le spectacle par son aspect massif et ses couleurs intenses.

Après une bonne balade ombragée au coeur du Siq, on aperçoit dans une fente sombre le fameux Al-Khazneh surnommé «  le Trésor ».

Peut être qu’à toi aussi internaute, ce nom ne te rappelle rien, mais si je te dis un immense édifice rose de 43 mètres de haut, témoignant du génie de ce peuple ancien et qu’on retrouve inévitablement sur les photos de Pétra ? C’est mieux non ?

On dit qu’un trésor était caché dans l’urne ornant le sommet de la tombe d’Al-Khazneh. On peut d’ailleurs apercevoir les impacts des balles tirées par les bédouins qui voulaient décrocher le trésor.

petra interieur jordanie

On s’arrête quelques temps afin de profiter pleinement de la beauté des lieux. Ce n’est pas si facile, vu les nombreux touristes et commerçants présents au pieds de l’édifice, surtout en fin de matinée.

Après le Siq et le Trésor, j’étais loin de m’imaginer à quel point le reste du site de Pétra est impressionnant à voir. La grandeur des édifices ou encore le parallélisme entre les multiples contours des entrées te laissent perplexe et abasourdi.

A l’intérieur, on retrouve des tombeaux soigneusement taillés dans des salles plus ou moins grandes et parfois d’une immensité irréelle. La couleur de la roche y est toujours différente mais pas moins magnifique.

On marche toute la matinée et la beauté des lieux m’a presque fait oublier à quel point il fait chaud. Ce n’est qu’après une pause déjeuner en début d’après midi que les effets se sont fait sentir pour certains. Le reste du groupe est retourné sur ses pas et pour ma part j’ai décidé de crapahuter un peu pour observer la cité d’un peu plus haut. De là, je pouvais voir l’étendue impressionnante du site de Pétra.

Au sommet de 800 marches taillées dans la falaise, tu peux aussi découvrir le Monastère Ad-Deir, mais je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’y rendre car il faut compter 1h30 de plus de marche A/R pour s’y rendre.

A SAVOIR : Prix de l’entrée à Pétra

Le site est immense, c’est pourquoi plusieurs PASS sont proposés :

  • 1 jour à 50 JD
  • 2 jours à 55 JD
  • 3 jours à 60 JD.

Attention, les billets sont normalement nominatifs et ils peuvent vous demander une pièce d’identité.

Je n’y suis resté qu’1 jour car les bédouins m’attendaient  le soir même pour commencer le trek à cheval dans le Wadi Rum.

Mais si tu veux profiter pleinement du site, y admirer le coucher du soleil tranquillement, te poser par endroit et vagabonder au gré de tes envies tout en ne perdant rien du site de Pétra, je te conseille un PASS de 2 jours au moins.

Mes 10 commandements pour visiter Pétra

1. La bonne saison, tu choisiras

En Jordanie, l’été est très chaud. Profite des températures printanières pour apprécier ta visite. Entre mars et mai c’est souvent une valeur sûre.

2. Aux aurores, tu te lèveras

Le site ouvre à 6H30, alors pas question de roupiller. Part assez tôt afin d’être aux portes de la cité à dès l’ouverture. Il fera moins chaud et tu pourras profiter de la lumière matinale sur le site.

Si tu n’es vraiment pas du matin, le mieux est d’arriver dans la ville vers 14h30 pour éviter les ilots de foule au fur et à mesure de ta balade. Tu pourras aussi t’y attarder jusqu’au coucher du soleil, heure à laquelle Pétra redevient calme. La lumière du soir habille magnifiquement la cité perdue.

3. Le corps, tu te protégeras

Ne fais pas comme moi, ne pas souffrir la chaleur c’est bien, mais dans une zone désertique, il vaut mieux se couvrir  la tête si tu ne veux pas rentrer à l’hôtel avec une insolation qui te gâchera le plaisir. Protège ta peau avec une haute protection solaire, et arme-toi de chaussures confortables si tu veux crapahuter sans douleur.

4. Suffisamment d’eau, tu transporteras

Je ne le répèterai jamais assez, il faut s’hydrater et tant qu’à faire, sans se ruiner ! Pense à acheter plusieurs bouteilles d’eau dans les boutiques précédents l’entrée du site. L’eau y est 2 à 4 fois moins chère.

5. Un encas la veille, tu achèteras

Tout comme l’eau, les prix des restaurants flambent à l’intérieur du site. Achète des fruits et du pain par exemple la veille de la visite, tu économiseras des frais inutiles et tu gagneras du temps le matin. Sache tout de même qu’il y a des restaurants au pied des marches conduisant vers le Monastère où tu pourras siroter quelque chose de frais à l’ombre ou y déjeuner.

6. Propre et respectueux tu seras

Le vent qui s’engouffre, un petit mouchoir en papier qui s’envole, ça arrive vite. Sois vigilant à tes déchets et respecte les lieux. Emporte un petit sac plastique ou en papier pour garder tes déchets jusqu’à la prochaine poubelle.

Beaucoup de bédouins sont là pour faire tourner leur petit commerce. SI tu veux les prendre en photos, demande toujours l’autorisation.

7. Assez d’argent, tu auras

L’entrée du site du Pétra est chère pour les touristes (entre 50 et 90 JD) . Pense à avoir assez d’argent en espèce sur toi. Si tu es un bon négociant, tu pourras avoir des prix corrects dans les boutiques de souvenirs à l’entrée du site qui ont de jolis tissus. De plus, si tu n’as pas assez d’eau sur toi, il est nécessaire d’avoir de quoi en acheter à l’intérieur du site.

8. Assez de temps, tu te donneras

Tu peux sans problème visiter le site de Pétra en une journée. Mais comme je le précise plus haut, je te conseille de prendre le PASS de 2 jours si tu veux y flâner sans avoir peur de rater quelque chose.

9. Un sweet capuche, tu emporteras

Si tu prévois de rester en fin de journée, je te conseille vivement un gilet ou un sweet car la température peut vite chuter. Ce serait quand même dommage de prendre froid en plein désert 🙂

10. Une deuxième batterie, tu n’oublieras pas

Le site de Pétra est peut-être l’endroit où tu feras le plus de photos en un jour. Des couleurs changeantes aux détails de construction bluffants, tu ne voudras très certainement rien perdre. Pense à emporter ton appareil photo chargé à fond et si tu n’es pas sûre de la durée de vie de ta batterie, prends en une deuxième !

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

9 Commentaires
  • Ah Pétra, une des plus belles merveilles du monde. Dommage que tu n’y sois resté qu’une journée. Passer deux jours sur place n’est vraiment pas de trop vu l’ampleur du site. Ça me rappelle mon voyage d’il y a quelques mois : http://www.loindici.com/quand-le-tresor-se-devoile/

    7 juin 2014 à 18:42
  • Lydie T
    Répondre

    Bon comme toujours je suis sous le charme. Moi même au Maroc au coeur des Gorges du Dades je suis dans l’atmosphère. Tu sais quoi tu es le meilleur mon Zebulon. Bisous

    26 mai 2014 à 21:46
  • Aylin
    Répondre

    C’est incroyable, à chaque fois que je vois une de tes vidéos j’ai des frissons, je souris et tu me fais souvent rire 😛 Je voudrais vraiment faire pareil que toi 😀 Et je sens que je vais bosser dur pour le faire, parce que c’est VRAIMENT un besoin, de découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles cultures etc. J’ai déjà eu la chance de beaucoup voyager avec mes parents ( Pays d’Europe ) cet été je vais visiter quelques Etats des states 😛 Et j’espère que c’est le début d’un très long voyage 🙂 En tous cas MERCI de partager tes aventures, car je suis toujours émue. Bonne continuation 🙂

    26 mai 2014 à 15:38
  • Salut,

    Vu que tu es aussi un roadtriper (même si c’est pas ton mode de voyage préféré :p), est-il possible de s’y rendre en voiture et de dormir dans le coin ?

    Merci à toi et bon voyage.

    26 mai 2014 à 14:37

Ecrire un commentaire