Jordanie – Randonnée à cheval dans le Wadi Rum : On a fini en beauté !

Jordanie – Randonnée à cheval dans le Wadi Rum : On a fini en beauté !
5 (100%) 4 votes

[vc_button title="Jordanie à cheval (best of) : VIDÉO SUIVANTE >" target="_self" color="wpb_button" icon="none" size="btn-small" href="http://www.vizeo.net/randonnee-a-cheval-en-jordanie-en-3min"]

Une semaine pour découvrir la Jordanie et le Wadi Rum

Cela fait déjà une semaine que je suis en Jordanie et quelle semaine ! Le programme était chargé mais l’avantage c’est que la Jordanie est un petit pays où il est rapide de se déplacer.

La preuve, en deux jours, j’ai suis parti d’Amman, j’ai profité d’un bain à la mer Morte, j’ai visité Pétra, et je suis arrivé le soir même dans le désert Wadi Rum au sud de la Jordanie…

Après 4 jours à parcourir le désert, je m’apprête aujourd’hui à y passer mes deux dernières journées de randonnée à cheval. Le temps est idéal car grâce à l’orage de la veille, il est frais et agréable. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de chance concernant la météo car ça aurait était certainement moins sympa avec 40° à l’ombre.

 A SAVOIR

Si tu souhaites visiter la Jordanie internaute, les meilleures périodes sont de mars à mi-mai puis de septembre à novembre. Ainsi, tu pourras profiter pleinement du voyage. La Jordanie regorge de réserves naturelles où tu peux randonner, il serait dommage de ne pas pouvoir en profiter à cause d’un temps trop chaud.

Ce matin, on est à cheval vers 8h30 pour une balade dans les dunes de Um Zelgah et pour découvrir la maison de Lawrence d’Arabie. L’ascension des dunes est plutôt sympa et la vue sur le désert est splendide. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment en si peu de kilomètres le décor peut changer et m’étonner autant.

Le  désert du Wadi Rum est vraiment à la hauteur des plus beaux décors de cinéma.

guide bedouin cheval wadi rum

Alors qu’on profite au maximum du paysage au pas, on s’arrête à près d’un stand tenu par un bédouin qui vend du thé et de l’artisanat. Sur le côté je vois un petit muret qui semble avoir était détruit par le temps. Et là, Ayed me dit un sourire en coin : “Voilà la maison de Lawrence d’Arabie !”. Je rigole…

Sauf que ce n’est pas une blague ! Il s’agit bien de l’endroit où aurait vécu Lawrence d’Arabie et je t’avoue internaute que j’étais un peu déçu ! Je m’attendais à trouver une petite maison, vieille et délabrée certes, mais une vraie maison… Pas quelques pavé qui se battent en duel ! En tout cas je peux dire que ce vestige n’est pas à la hauteur de la réputation de son propriétaire. D’ailleurs, sais-tu qui est Laurence d’Arabie ?

Qui est Laurence d’Arabie ?

Lawrence d’Arabie est né en 1888. Il était archéologue, officier, aventurier, espion et écrivain britannique.

Rien que ça ! Connu sous le surnom de Lawrence d’Arabie, Thomas Edward Lawrence est devenu célèbre en tant qu’officier de liaison britannique durant la Grande révolte arabe de 1916 à 1918. Son caractère aventureux et son talent littéraire lui ont assuré sa postérité en Occident comme dans le monde arabe.

On a pris connaissance de ses actions grâce à son autobiographie Les sept piliers de la sagesse, grâce aux reportages du journaliste américain Lowell Thomas, puis par le cinéma qui a immortalisé ses aventures. Le film Lawrence d’Arabie a rencontré un immense succès et a remporté sept oscars.

Cependant, sa gloire et ses mérites auto-proclamés ne lui ont pas empêché d’être très contesté. Son lieutenant le qualifiait d’« indiscipliné », d’« insolent », il aurait« dilapidé le trésor de sa Majesté pour soudoyer les tribus », « méprisé les Arabes » et nombre des exploits qu’il relate seraient sur-estimés…

« Tous les hommes rêvent mais pas de la même façon. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s’éveillent le jour et découvrent que leur rêve n’était que vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont dangereux, car ils sont susceptibles, les yeux ouverts, de mettre en oeuvre leur rêve afin de pouvoir le réaliser. C’est ce que je fis.” Thomas Edward Lawrence alias Lawrence d’Arabie.

Notre dernière nuit à la belle étoile dans le Wadi Rum

randonnee a cheval canyon wadi rum

Après cette petite déception, je me suis vite consolé avec le reste de la randonnée dans le Wadi Rum. Ayed nous a guidé jusqu’aux inscriptions nabatéennes d’Anfashieh et du canyon de Barrah.

Perso, j’y préfère les immenses falaises rouges qui nous entourent. Non pas que je sois insensible aux reliques de nos ancêtres mais j’apprécie encore plus cette immersion en plein désert et ce décor époustouflant que nous offre le Wadi Rum.

Et pour rester dans notre lancée, on arrive sur notre spot absolument magnifique où l’on passe notre dernière nuit dans le désert.

Pour commencer, on arrive aux bords d’une falaise absolument immense et les bédouins nous on installés sous une cave spacieuse et très colorée. Ensuite, ils ont prévu de nous faire goûter leur plat traditionnel : le mansaf.

Alors qu’on déguste notre thé, ils se mettent sur leur 31 et un ami d’Ayed nous rejoint pour nous faire profiter de ses talents de chanteur et musicien.

Mohammed nous amène deux grands plats de mansaf. Il est traditionnellement constitué de viande d’agneau servie sur un lit de riz au safran et de khobz (leur pain façon pita), le tout accompagné de cacahuètes et d’une sacue au yaourt fermenté. Ce soir il nous le sert avec du poulet. On est invité à se mettre tous autour et à manger à la main. Heureusement nos amis bédouins sont sympas et ils prennent le temps de nous expliquer leur technique…

Comment manger un plat traditionnel bédouin à la main ?

Tu as deux options car le plat se compose ainsi : Tu as d’abord une couche de pain, puis le riz étalé avec les cacahuètes et au centre le poulet. Tu peux ensuite rajouter la sauce au yaourt de ton côté du plat.

  1. Tu détaches d’abord un morceau de poulet que tu mets sur le riz puis tu peux prendre par le dessous un morceau de pain qui se déchire très facilement et qui te sert plus au moins de cuillère. Tu plies légèrement ce bout de pain qui te permet alors d’attraper le riz et le poulet que tu mets aussitôt dans ta bouche ! Sinon, autre option…
  2. Tu rajoutes un peu de poulet sur ton riz et tu fais la technique de la boule. Tu utilises le fond du plat pour rassembler le tout en un petit tas compact que tu fais ensuite rouler avec tes doigts dans ta paume. Puis avec ton pouce, tu pousses cette boule au bords de doigts puis dans ta bouche !

Alors pour certains c’est inné ! Pour d’autres, ils finissent avec plus de riz par terre que dans la bouche mais au final tout le monde se régale et après tout, c’est en faisant qu’on apprend ! Et puis c’est ça le voyage… toutes tes habitudes tu peux les laisser au placard !

En tout cas, de tout mon séjour, ce plat est celui que j’ai préféré car il était absolument succulent ! D’autant plus que manger à la main rajoute une note exotique… Pour digérer, le thé nous attend autour du feu et très vite on danse et on chante tous ensemble pour célébrer au mieux cette dernière nuit dans le Wadi Rum en Jordanie. On enchaine les couplets et les fou rires et cette soirée restera gravée à jamais.

La fin de notre randonnée à cheval dans le Wadi Rum

randonnee cheval wadi rum retour

Au petit matin, certains se réveillent avec une séance de yoga pendant que d’autres profitent des dernières minutes de sommeil. Tous les membres du groupe tentent de profiter au maximum de chaque instant car le dernier jour de randonnée est arrivé.

Après une belle balade matinale, on retrouve le staff dans un cadre magnifique situé au pied des montagnes d’un orange vif et cette fois on ne fera pas de sieste après le déjeuner. On profite de ce moment pour s’échanger nos mails et prendre notre dernier cours d’arabe avec le cuisiner en chef Mohammed, dont les plats nous on plus que régalé toute cette semaine.

L’après midi on passera par les fameux “Sept piliers de la sagesse” et on profitera de notre dernier grand galop dans le magnifique désert du Wadi Rum qui nous a garanti un spectacle hors pair toute cette semaine.

A peine arrivé, on dit adieu à nos montures grâce à qui on a profité au maximum de cette randonnée dans le Wadi Rum. Je dis au revoir à tout le reste du groupe dans la foulée car ils repartent déjà pour Paris alors que moi je prévois de rester 3 semaines de plus dans ce magnifique pays qu’est la Jordanie !

Merci à 

  • caméraman voyageur : Lisa

Musique 

  • Seven nations Army – The white Stripes (Elephant)
Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

8 Commentaires
  • Alex, c’est les plus belles images que tu as transmises sur ton blog!!!!! WOW WOW WOW!!!!!!!

    19 juin 2014 à 00:01
  • J’avais fait ce genre de trek en Egypte dans le désert blanc et c’était génial. La wadi rum dans un autre style semble exceptionnel également. L’avantage sur cette durée est que l’on s’éloigne des lieux où les touristes viennent à la journée non?

    17 juin 2014 à 09:16
  • Bravo Alex pour cet article ça donne vraiment envie. Il est vrai que ce n’est pas encore dans mes projets d’aller en Jordanie mais qui sait … Peut être que cette idée grandira dans ma tête après mon tour du monde. J’étais convaincu que la Jordanie c’etait bien plus que Petra, et tu ne fais que le confirmer !

    16 juin 2014 à 19:06
  • Beau
    Répondre

    Bonjour Alex, je voulais te remercier car j’avais deja envie de decouvrir le moyenne orient mais alors la, si je pouvais je prendrais mon billet d’avion
    Ps: l’espace d’un instant j’ai eu peur, j’ai cru que tu restait que 10jours en Jordanie
    Bon voyage

    13 juin 2014 à 12:55
  • Aylin
    Répondre

    Bonjour Alex,
    Voilà, je demandais quel logiciel de montage utilise-tu pour tes vidéos?
    Car là je vois que l’effet de ralentit est vraiment bien 😮
    Bonne continuation a toi et bon voyage 🙂

    12 juin 2014 à 11:49

Ecrire un commentaire