Le tourisme solidaire c’est quoi et comment en faire ?

Le tourisme solidaire c’est quoi et comment en faire ?
5 (100%) 1 vote

Qu’est ce que le tourisme solidaire ?

Définition

Le Tourisme solidaire est aussi appelé le tourisme durable, responsable ou encore le tourisme équitable. C’est le contraire du tourisme de masse !

L’objectif premier du tourisme solidaire est de voyager dans le respect de la nature et de la culture du pays que l’on visite. L’idée est de privilégier les échanges éthiques avec les locaux afin que l’argent dépensée profite directement aux populations et à l’économie locale.

Le tourisme solidaire lorsqu’il est pratiqué par les professionnels du tourisme doit également avoir un but social. Une partie des bénéfices dégagés par leur activité doit servir à financer des projets de développement social : construction d’un puit , achat de fournitures scolaires, apport de l’électricité, subventions de cours d’anglais, etc…

Si tu veux en savoir plus sur ce qu’est le tourisme solidaire et durable, je t’invite à aller visiter le site de l’Association du Tourisme Durable (ATD)

rencontre locaux papouasie

Pourquoi pratiquer le tourisme durable ?

Parce que ça serait sûrement les plus beaux moments que tu vivras en voyage ou même peut-être dans ta vie !

Cela fait maintenant 5 ans que je voyage de façon presque permanente et j’ai eu l’occasion de voyager de plein de façons différentes. J’aime tester les choses et les expérimenter pour pouvoir me faire mon propre avis :

Mais plus je voyage et plus je me rends compte de l’impact qu’à mon passage dans le pays où je voyage.

Il y a une chose dont je suis très content, c’est il y a de plus en plus de gens qui voyagent et de plus en plus jeune.  Ce qui est vraiment une super nouvelle pour moi car je suis totalement d’accord avec l’expression

les voyages forment la jeunesse !

Cela permet de sourire l’esprit, de voir les choses sous une autre perspective (ni meilleure ni moins bien, mais différente), apprendre des langues, se dépasser et travailler sur ces points faibles et surtout être tolérant ! 

tourisme solidaire definition comment faire

Mais le danger lorsqu’il y a beaucoup de gens qui voyagent et de plus en plus jeunes c’est qu’ils ne soient pas contient de l’influence que peut avoir leur comportement lorsqu’il voyage dans des pays avec des cultures radicalement différentes.

Lorsqu’on voyage c’est important de s’adapter à la culture dans laquelle on va s’immerger et que l’on va découvrir. Lorsqu’on visite un pays c’est à nous de nous adapter au code de ce pays et non pas à nous de ramener notre culture et nos façons de faire au quotidien (sinon autant rester chez soi).

J'ai malheureusement vu trop de gens qui voyagent comme à Disneyland, comme si le pays et les gens étaient un simple parc d'attraction pour les divertir.

Voyager ce n’est pas ça !! c’est d’abord un voyage intérieur rendu possible en s’ouvrant aux autres et essayant de mieux comprendre le monde qui nous entoure

C’est pourquoi le tourisme solidaire est très important à comprendre et à appliquer dès les premiers voyages. Car l’impact que l’on a culturellement et financièrement sur le lieu où l’on voyage est vraiment très fort. Il peut être soit très négatif, soit très positif.

Par exemple si on va en Thaïlande et que l’on se balade torse nu dans la rue et que l’on passe son temps à boire et faire la fête même si à la base on est là pour s’amuser de façon innocente, cela un impact très négatif sur le pays. Cela modifie les moeurs culturelles et augmente la délinquance et la dépendance à l’alcool chez les locaux.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas faire la fête ni boire d’alcool, sinon je serais le premier en tort ! ^^

Tout est une question de mesure et de la façon dont on le fait. Mais l’idéal est clairement de privilégier les principes du tourisme solidaire et responsable quand on voyage.

Quelques exemples de mes voyages solidaires

2 semaines de trek en Papouasie

guides locaux papouasie

J’ai organisé moi-même mon trek dans la Vallée du Baliem au fin fond de la Papouasie indonésienne, en prenant les services de 2 guides locaux.

  • Activités : trekking, séjour dans les cases papous
  • Aspects solidaires : guides locaux, dépenses directement chez les locaux, nuit chez l’habitant

Dormir sur le terrain d’un Kanak en Nouvelle Calédonie

sejour chez habitant nouvelle caledonie

J’ai séjourné 1 semaine sur l’île des Pins en Nouvelle Calédonie en camping ou plutôt sur le terrain d’Emile un Kanak originaire de l’île. Ce qui est marrant c’est que l’hôtel Méridien 5* était à 200m de ma tente !

  • Activités : snorkeling dans le lagon, aide aux tâches de la vie quotidienne
  • Aspects solidaires : dépenses dans un commerce local, au contact avec les locaux

Séjour dans une Finca au Pantanal, Brésil

tourisme solidaire pantanal brésil

J’ai passé 3 jours dans  la région du Pantanal au Brésil dans une petite finca spécialisée dans l’accueil des touristes venus observer la faune et la flore. 

  • Activités : excursion en lancha sur la rivière, observation des animaux, balade à cheval
  • Aspects solidaires : dépenses et séjour dans une structure locale

Séjour d’une semaine dans une famille nomade en Mongolie

sejour solidaire famille mongolie

J’ai pris contact avec Mejet Tour, une petite agence locale tenue par un couple de mongoles à Ulaan-bator. Ils organisent des séjours en van russes à travers la Mongolie. Grâce à leurs connaissances, j’ai pu séjourner 1 semaine dans une famille nomade en Mongolie au milieu de la steppe.

  • Activités : aide à la ferme, vivre avec eux leur quotidien, cheval, moto
  • Aspects solidaires : séjour chez l’habitant, je leurs reversais directement l’argent

Comment pratiquer le tourisme solidaire en voyage ?

Les bons réflexes à avoir

  • privilégier les commerces locaux : restaurants, hotels, agences de voyage, etc…
  • favoriser la découverte de lieux hors sentiers battus et insolites
  • aller parler et échanger directement avec les locaux
  • choisir des structures qui respectent autant que possible l’environnement et la culture locale
  • s’habiller de façon adaptée et respectueuse dans le pays où l’on voyage

 

Ceux sont des petits gestes tout simples (pas forcément toujours faciles à appliquer) mais qui ont un impact énorme lorsqu’une majorité de gens les appliquent. L’inverse est malheureusement vrai aussi et représente souvent la majorité des touristes.

Exemples de tourisme solidaire vs tourisme de masse ou classique

  • dormir chez l’habitant  / dormir dans un hotel
  • manger dans un petit restaurant local / dans une chaîne de restaurant
  • faire une excursion avec un guide local / avoir un guide accompagnateur depuis la France

 

Cuba est par exemple entrain de s’ouvrir énormément en terme et économique et touristique. Il est donc important de privilégier les casas particulares pour l’hébergement au profit des chaînes d’hôtel ou des clubs de vacances où l’argent ne profite jamais aux locaux.

Le tourisme solidaire peut donc se pratiquer dans tous les pays du monde. Mais nous devons être encore plus attentifs dans les pays où nos dépenses et nos actions peuvent avoir des répercussions néfastes sur le pays ou peuvent choquer les moeurs locales si nous n’avons pas un comportement solidaire.

Ce qui est encore mieux à faire, c’est de dédier son voyage autour du tourisme solidaire. Cela peut être en choisissant un pays en voix de développement et faire un itinéraire hors sentiers battus ou en allant participer à un projet sur place.

séjour solidaire enfants philippines

 À SAVOIR

Si tu n’as pas beaucoup temps ou pas de contact sur place, le plus simple est de passer par des agences de voyage spécialisées dans le tourisme solidaire. Il y en a de plus en plus qui se sont créées ces dernières années. Là, tu t’assures que tu auras un itinéraire vraiment authentique car ils ont des super contacts de locaux sur place et que ton argent sera redistribué équitablement dans les lieux et aux personnes visitées.

Je te recommande l’agence Double Sens créée il y a 10 ans (ceux sont des pionniers dans le domaine) qui proposent des voyages en Amérique du Sud, Afrique et Asie. 

Leur offre reflète bien ce qu’est le tourisme solidaire car ils proposent des séjours en immersion, des missions ou des voyages sur mesure.

Le mot de la fin

J’espère que cet article ne fait pas trop moraliste et donneur de leçon car ce n’est pas mon but. Je partage simplement une constatation que j’ai faite suite à mes nombreux voyages.

Pour moi ce qui est important, c’est de donner aux gens l’envie de voyager. Mais je me rends compte que mon but est aussi de te donner envie de voyager de la meilleure façon qui soit !

Bon voyage internaute !

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

Ecrire un commentaire