Conseils pratiques

Les 5 critères à connaître avant de choisir son camping cet été

Pinterest LinkedIn Tumblr

En famille, en couple ou avec ses amis, un séjour en camping est une façon sympa et abordable de passer son été, tout en profitant des nombreux attraits de la nature. Mais avant de réserver, mieux vaut prendre le temps de réfléchir à ce que l’on souhaite, au risque de ne pas profiter à 100% de ses vacances. Alors, mer ou montagne ? Activités à gogo ou échappatoire dépaysante ?

Dans cet article, on passe en revue 5 critères incontournables qui t’aideront à bien choisir ton camping et éviter les mauvaises surprises !

#1. Choisir sa destination de camping

Bien évidemment, la première étape va être de choisir ta destination, histoire de cibler tes recherches sur une zone ou un pays en particulier. 

Tu es plutôt branché plage, farniente et activités aquatiques ? Privilégie une destination ensoleillée, où tu pourras profiter d’un camping en bord de mer ou près d’un lac ou d’une rivière. Pour faire des randonnées, du canyoning et des balades à vélo, choisi plutôt un établissement niché au cœur d’un massif montagneux ou d’une forêt.

En France, on a la chance de bénéficier d’une immense diversité de paysages d’une région à une autre : tu auras donc l’embarras du choix ! Et si tu préfères aller camper à l’étranger, le reste de l’Europe regorge aussi de coins magnifiques qui se prêtent parfaitement à un séjour à la belle étoile.

Comme camping rime avec plein air, n’oublie pas de te renseigner sur la météo du lieu avant d’arrêter ton choix. Un conseil, vise plutôt les climats doux et tempérés, et fuis les extrêmes. Par exemple, l’Écosse a la réputation d’être une destination assez pluvieuse, même en plein été. À l’inverse, en Andalousie, dans le sud de l’Espagne, les températures estivales oscillent entre 35° et 40° : mieux vaut être à l’aise avec la chaleur !

camping nature

#2. Décider de l’hébergement où dormir

Un autre critère décisif pour choisir son camping : l’hébergement. Là encore, cela va dépendre du type de vacancier que tu es, et du niveau de confort que tu recherches. 

Si tu aimes camper à la roots et te réveiller avec les rayons du soleil et le chant des oiseaux, un simple emplacement où installer ta tente fera l’affaire. Tu es l’heureux propriétaire d’un camping-car, d’une caravane ou d’un van aménagé ? Aucun problème, la majorité des campings proposent des emplacements réservés à ce type de véhicule. 

Une autre option plus luxueuse peut être de louer des nuitées dans un chalet ou un mobile-home. Tu auras ta propre cuisine, et un vrai lit ! C’est un bon compromis pour avoir un peu plus de confort et d’espace tout en étant quand même entouré de nature. Sinon, pourquoi ne pas tenter une expérience insolite dans une yourte, une cabane dans les arbres ou encore une bulle en verre ?

Important : veille toujours à réserver ton séjour à l’avance pour avoir le plus de choix possible, surtout en haute saison ! Tu peux par exemple réserver tes vacances en camping avec Camping Direct, un site qui recense des centaines d’hébergements aux quatre coins de l’Europe, le tout sans frais de commission

#3. Choisir son camping suivant son style

Tous les campings ne se ressemblent pas, loin de là ! Il en existe de nombreuses sortes, selon le type de vacances que l’on recherche. À toi donc de voir ce qui te correspond le mieux. 

Demande-toi ce que tu attends en priorité de ton séjour : des animations et des activités quotidiennes pour profiter au maximum ? Une piscine, un parc aquatique et des aires de jeux pour occuper les enfants ? Ou au contraire du calme et un cadre un peu sauvage et reculé pour te ressourcer ?

La taille du camping compte également. Entre un petit camping intimiste et un immense village vacances avec des centaines d’emplacements, l’ambiance sera radicalement différente ! 

Du côté des installations, vérifie la présence de prestations supplémentaires comme un service de restauration, une épicerie, des sanitaires, une boutique, du wifi… Encore une fois, vois en fonction de tes besoins et de la durée de ton séjour. Si tu prévois par exemple de cuisiner tout le temps, alors tu peux aisément te passer d’un restaurant sur place. 

camping activite

#4. Définir une gamme de prix à respecter 

Bien sûr, le prix s’avère souvent déterminant dans le choix d’un camping, surtout lorsqu’on part avec un petit budget. Naturellement, les tarifs sont toujours plus élevés durant l’été, qui est considéré comme la haute saison. Mais ce n’est pas le seul facteur pouvant influencer le prix d’un camping. 

Ce dernier varie aussi en fonction : 

  • Du coût de la vie de la destination : un séjour en Suède te coûtera probablement plus cher que des vacances aux Portugal, par exemple. 
  • Du type de camping et des équipements : plus le camping est moderne, confortable et bien aménagé, plus le tarif aura tendance à augmenter.
  • De la situation géographique : près de la mer, au pied d’une attraction touristique, avec vue panoramique sur la montagne… très recherchées, ces particularités ont forcément un coût.

#5. Consulter les avis, les étoiles et les labels 

Enfin, il est toujours utile de lire les avis des voyageurs précédents pour se faire une idée des points forts et des points faibles d’un camping. Tu peux pour cela t’aider de sites internet comme celui du Guide du Routard, où les internautes partagent leur expérience.

Il va de soi qu’il faut toujours se méfier de ce qu’on lit et faire la part des choses : après tout, nous sommes tous différents et n’avons pas forcément les mêmes attentes. Ceci dit, un trop grand nombre d’avis négatifs devrait quand même te mettre la puce à l’oreille ! 

Un autre indicateur, plus objectif, pour choisir son camping est le nombre d’étoiles. En France, les établissements hôteliers sont en effet classés de 1 à 5 étoiles. Ces dernières sont attribuées selon des critères allant de la propreté au service client, en passant par la qualité des infrastructures et des prestations proposées.

Pense aussi à regarder la présence éventuelle d’un label, prouvant ainsi que le camping satisfait à des exigences bien précises. Il existe par exemple le label Qualité Tourisme, certifié par l’État, ou encore l’Ecolabel, qui témoigne de l’engagement écologique du lieu.

Conclusion sur comment choisir son camping

Et voilà, tu sais maintenant tout ce que tu dois savoir pour choisir ton camping cet été. Et quoi que tu décides, n’oublie pas de réserver tes vacances le plus à l’avance possible : les meilleurs endroits ont tendance à devenir complets très rapidement ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.