Conseils pratiques

Que faire en Mongolie : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Que faire en Mongolie : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage
5 (100%) 4 votes

Que faire en Mongolie : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage

Que faire en Mongolie ?

Galoper, parcourir la steppe de long en large, cheveux au vent, rencontrer les nomades… ?

C’est exactement ce que j’ai fait pendant un mois mais pas que ! Laisse-moi te faire découvrir ce pays !

Quoi que tu aies décidé, périple court ou long selon tes envies et tes moyens, je vais te livrer dans cet article mes conseils pour aller à la découverte de la Mongolie, de ses paysages à couper le souffle et de son peuple aussi réservé que chaleureux. Bref, après avoir cet article tu sauras exactement quoi faire en Mongolie si tu y vas !

Les vidéos de mon séjour en Mongolie sont à la fin de l’article 

Que faire en Mongolie
Mongolie les choses a faire

Vivre avec les nomades

Prendre la mesure de cette vie qu’on ne comprend pas sans y goûter !

C’est pour moi une expérience incontournable en Mongolie  : vivre et comprendre le quotidien des nomades. Pour ça, pas cinquante méthodes, il faut faire un séjour sous la yourte. Personnellement je suis resté 1 semaine dans une famille nomade dans la steppe. À toi de voir, le temps que tu veux ou peux y consacrer mais pour t’aider je vais te décrire une journée type avec les nomades.

Une journée chez les nomades

Si tu prévois de te reposer, passe ton chemin : la journée commence à 5 heures  par libérer les chèvres et les moutons. Oui les nomades sont toujours éleveurs, c’est d’ailleurs leur seul moyen de subsistance puisque la terre est trop pauvre pour la cultiver.  Ensuite, les nomades aident les bêtes à retrouver leurs petits qui dorment séparément. Figure-toi une centaine de chevreaux et d’agneaux à assortir avec leurs mères. Eh bien, les éleveurs savent par cœur qui doit aller avec qui !

Dans la steppe, rien n’est perdu ! Après s’être occupé du troupeau, tu vas ramasser les bouses de vaches. Une fois séchée et fermentée dehors, elle se révèle très pratique pour faire du feu. C’est un peu le charbon local, quoi !

Dernière étape avant le petit déj’, nettoyer l’étable des moutons et… possiblement assister à la castration des veaux. Oui, ça met moyennement en appétit mais c’est essentiel pour préserver la qualité et la pérennité du troupeau.

Ce fameux petit déjeuner arrive vers 10 heures (donc 5 heures après ton réveil). Au menu : du thé, la seule boisson de la steppe, naturellement salée par l’eau de la rivière, des biscuits faits maison sur lesquels tu tartines une pâte à mi-chemin entre le beurre et la crème et enfin dans mon cas… des testicules de mouton apportés par une famille voisine. Ca n’a pas forcément l’air alléchant mais finalement, tu pourrais être surpris, c’est assez bon !

En fin de journée, tu aideras à regrouper à moto les chevaux. Ils vivent en troupeaux qui évoluent librement pendant la journée mais doivent être ramenés le soir comme les moutons, d’ailleurs. Il y a toujours quelque chose à faire chez les nomades.

Les conseils

Oublie tous tes réflexes de sédentaire ! Après une telle journée, une douche te ferait rêver, non ? Ici, pas d’eau courante, donc se laver n’est pas spécialement un thème récurrent. D’où l’intérêt de s’offrir un dernier bain avant de partir pour cette première étape de voyage presque initiatique en Mongolie. Pour le grand confort, il faudra repasser aussi. Rassure-toi, personne ne te maltraite ! C’est juste que les toilettes se résument à un trou et des planches. Mais tout ça, on s’en fiche, non ? On est là pour découvrir le pays !

Les bonus de la steppe

Découvrir la Mongolie, ça passe aussi par les traditions ! Les Mongols sont assez réservés mais très chaleureux et bienveillants. Tu prendras goût aux réunions de famille, aux balades au marché, aux rencontres à leurs côtés. Il y a aussi de grandes chances pour qu’ils t’amènent à une de leurs cérémonies religieuses si tu partages leur quotidien. Le pays est en majorité bouddhiste mais des pratiques comme l’animisme et chamanisme existent toujours et sont bien ancrées. Pour eux, il n’y a pas d’opposition flagrante entre les deux. Des communautés plus minoritaires comme les chrétiens ou les musulmans sont même représentées, donc selon la région que tu visites, tu auras l’occasion d’assister à différentes célébrations.

 

sejour solidaire famille mongolie
1. yourt lever de soleil sur la steppe mongolie

Randonnée à cheval dans la steppe

Là, on sent vraiment la Mongolie ! La rando à cheval, c’est un peu la star des activités ici. Que faire en Mongolie sinon sauter sur un cheval et s’embarquer pour une randonnée au long cours ? Même les moins expérimentés trouveront étrier à leur pied, alors en route !

On commence par où ?

Si tu es un(e) fan de la planification à l’avance, tu peux te tourner vers des agences de voyage pour réserver ta rando. J’ai choisi cette dernière option lors de mon tour du monde. Attention quand même, l’agence que j’avais choisie pour ma randonnée a maintenant assez mauvaise presse, donc je ne la recommande plus vraiment. Sinon en arrivant sur place, tu trouveras facilement des guest houses et des agences locales pour partir…mais c’est souvent l’arnaque dans les guesthouse. Si tu es amateur(trice) de cheval, trouve une agence en amont pour voir les avis, c’est mieux !

Je suis parti pour une rando de 9 jours avec 3 chevaux pour 2 hommes (le guide et moi) mais si tu n’as pas beaucoup fait d’équitation dans ta vie, tu devrais plutôt commencer par 4-5 jours pour te mettre en confiance et puis parce que monter à cheval fait assez mal aux fesses ! Quoi qu’il en soit, couvre-toi ! C’est valable pour à peu près toute la Mongolie car le climat est très changeant et le vent est souvent de la partie. Tu trouveras tout au marché d’Oulan-Bator (attention c’est le royaume des pickpockets)  leur grand manteau traditionnel, le deel, des bottes, des gants et un chapeau. Le chapeau, ce n’est pas que pour se la jouer Clint Eastwood de la steppe, mais surtout pour te protéger des tiques, à ne pas négliger !

Le vif du sujet

Une fois sur le cheval… profite ! Des paysages incroyables se déploient sous tes yeux au rythme des pas de ton cheval : des troupeaux qui dévalent la colline, des rivières, des rochers noirs qui émergent parmi les névés Chaque pause est l’occasion de t’en mettre plein la vue, que ce soit grâce aux alentours ou aux temples que tu peux visiter. D’ailleurs, la légendaire hospitalité mongole te conduiras peut-être comme moi à te faire inviter par les moines à manger, qui sait ?

Là encore, la douche n’est pas au programme quotidien mais elle ne fait pas le poids face aux galops dans la steppe ! Si tu as des cheveux longs, c’est le moment de les détacher et… accroche ton chapeau ! Eh oui, je te l’ai déjà dit, le vent à tendance à vouloir te désarçonner. C’est là qu’on comprend l’intérêt d’être bien couvert et d’avoir une bonne tente. Tu peux venir avec la tienne ou récupérer à l’arrache (comme moi) celle que l’agence de voyages te refilera. Bon, ce ne sera certainement pas du grand standing mais… ça ira !

Les conseils qui font la différence

Et puisqu’on est dans les conseils : choisis bien ton guide, surtout si comme moi tu pars seul(e) avec en plein milieu de nulle part pendant plus d’une semaine. Si tu es très bavard(e) et que ton guide ne connaît pas un mot d’anglais et toi pas un de mongol ou de russe… le temps peut s’avérer assez long. Et puis bon, se sentir en confiance, c’est pas mal non plus !

Côté prix, les randos, au moins celles réservées sur place, sont normalement abordables, comme à peu près tout ce que tu pourras faire et acheter en Mongolie. Tu devrais débourser par jour environ 10€ pour toi, 10€ pour le guide et 10€ pour le cheval de bât. Si tu pars avec des amis, le prix sera dégressif parce que vous ne payez pas le guide et le cheval de bât qu’une fois. A ça il faut ajouter 50€ pour la nourriture pour 10 jours.

Sachant que visiter ce pays ne te reviendra pas trop cher en général, tu peux te permettre d’embarquer pour une randonnée à travers les steppes de Mongolie. En tous cas, si tu cherches que faire en Mongolie et comment découvrir ce pays, la randonnée à cheval est clairement la meilleure que tu pourras vivre ! 

trek a cheval mongolie
trek a cheval mongolie camping au bord de la riviere

Expédition en van russe

L’équitation n’est pas ton dada mais tu veux quand même découvrir la Mongolie d’une manière absolument authentique ?

Le van russe ! Engin indestructible parfaitement adapté aux routes cabossées de la steppes. Avec son châssis surélevé, sa carrosserie à toutes épreuves et son moteur réparable d’un coup de marteau, il t’emmènera fièrement partout ! Il ne reste plus qu’à réunir un groupe de voyageurs de tous horizons et c’est parti !

Le road trip en van russe est presque aussi célèbre que la rando à cheval. Te trouver des compagnons de voyage épris de liberté sera donc assez facile. A vous de composer ensuite votre itinéraire selon vos envies. Pour notre équipe de choc, la première étape a été un canyon. Qui dit canyon, dit eau et donc, baignade, tu commences à me connaître ! Profite, c’est ta chance de te laver… dans une eau à 10°C mais c’est toujours ça de pris. Non, plus sérieusement, les principales villes ont des douches publiques. Ce n’est peut-être pas le top de l’inimité mais ça permet de rester un minimum propre.

Pendant que tu roules, admire le paysage. Les longs chemins défilent, les paysages infinis, les chevaux, les yaks et les temples qui rappellent aussi bien certains de Chine ou de Birmanie. D’ailleurs, ces temples peuvent souvent se visiter. Passe la tête à l’intérieur, ils sont splendides.

Partir en van russe, c’est l’occasion rêvée de rencontrer d’autres voyageurs si jusqu’ici tu voyageais seul(e). Ce n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense quand on se demande que faire en Mongolie mais j’ai beaucoup apprécié le road trip et les nouvelles expériences que tu tentes avec les autres. Le plus gros avantage, c’est que tu veux découvrir une plus large partie de la Mongolie qu’à cheval 😉

L’agence que je recommande vivement (ceux sont des locaux adorables)

MEJETOURS : mejet69@yahoo.com
Tenu par Mejet et  Bilegt

Van russe expédition mongolie
expedition van russe mongolie

Astuces voyage

La Mongolie, c’est avant tout le rêve qu’on en a. Pour ma part, je n’ai pas été déçu du voyage et je ne peux que t’encourager à venir. Plusieurs options de vol s’offrent à toi. La première, la plus simple, consiste à prendre un vol direct pour la capitale, Oulan-Bator, par exemple ici. Sinon, tu peux prendre unParis-Pékin, moins cher, et rejoindre Oulan-Bator en Transsibérien ou en train et bus classiques. Sache quand même que le Transsibérien apporte cette petite touche de magie et de mythe inimitable ! Attention, pense quand même à bien faire ton visa pour la Chine avant de partir, ce serait dommage d’être d’entrée dans l’illégalité. Si tu veux des explications plus précises, va voir la vidéo que j’avais faite sur le sujet juste .

Une fois sur place, tu vas pouvoir appréhender le quotidien difficile des nomades, admirer de splendides paysages, apprécier l’hospitalité des Mongols et t’imprégner de l’atmosphère mystique de cette terre. La Mongolie, c’est l’assurance d’un dépaysement et d’une liberté complets. Un pays que l’on visite en partant à l’aventure ! 

Si tu veux savoir quoi faire en Mongolie

…mais que tu as eu la flemme de lire l’article, voici toutes les vidéos de mon séjour !

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.