Road trip en Australie : la torture australienne

Road trip en Australie : la torture australienne
5 (100%) 5 votes

En road trip au coeur de la côte ouest australienne 

Après notre petite mésaventure, où j’ai ensablé le van avec brio, on repart direction Shark Bay pour s’enfoncer encore un plus dans notre exploration de la côte ouest australienne.

Donc avec Lisa, on était plutôt content  du lieu où on arrivait, car même si on avait pris un raccourci, le sentiment d’aller se paumer au fond du bush était de plus en plus fort. Et ce sentiment d’être paumé au milieu de nulle part, je l’adore ! 

C’est d’ailleurs à cause de ça que j’ai cette mentalité, peut-être un peu bête, d’aimer aller visiter des lieux ou des pays que peu de gens visitent…bon là un road trip en Australie, c’est un peu loupé !

Éloigné de tout sauf de la torture australienne 

Ce que l’on n’avait pas prévu, c’est qu’être paumé en Australie, au lieu de nous procurer un sentiment de liberté, de bien être, de plénitude et de calme, allait nous rendre complètement dingue ! Car nous allions endurer la torture australienne : les mouches !!!

Oui oui, les mouches ! Alors attention, on est bien d’accord que quelques mouches ne m’ont jamais embêté plus que ça car je suis habitué à aller dans des lieux où il y en a. Mais là, je vous parle d’un lieu où les mouches font parties d’une escouade surentraînée à vous détecter, vous harceler et se coller à vous sans relâche ! 

Plus vous allez dans le bush australien ou dans les lieux reculés, plus il y en a.

Mais beaucoup, vraiment beaucoup. Rappelez-vous à quel point cela peut vous énerver, quand en été une seule mouche rentre à l’intérieur de votre maison ou appart et vous tourne autour, avec son bruit insupportable. Et bien maintenant imaginez-vous en road trip en Australie, vous avez chaud, vous venez de rouler 3h, vous ne pensez qu’à une chose vous posez au bord de l’eau ou tranquille à côté de votre van et là, tout à coup, comme si elles n’attendaient que vous, une cinquantaine de mouches vous encerclent, vous tournent autour et se posent dès qu’elles peuvent sur vous.

Mais évidemment, vu qu’elles sont surentraînées, elles savent se poser exactement dans les endroits les plus insupportables : les oreilles, la bouche, le nez, le bord des yeux, bref tout ce qui ferait péter un plomb à n’importe qui.

Le fait d’avoir des mouches qui nous tournent autour n’est pas très grave en soit, il y a toujours des conditions plus ou moins désagréables à supporter lorsqu’on veut vraiment visiter un lieu (long trajet, route défoncée, foule, chaleur, etc…), mais le souci, c’est que ces mouches là en Australie, elles ne s’arrêtent jamais !! 

Toute la journée, elles viennent vous harceler. Et je peux vous assurer que faire une balade en bord de mer,  faire à manger ou la vaisselle devient un vrai calvaire. Et en moins de temps qu’il n’en faut pour s’en rendre compte, on est énervé, agacé, tendu comme un string brésilien ! Alors que pourtant vous êtes dans un endroit magnifique. Mais au final, vous restez planqué dans votre van de 7h du mat au coucher du soleil, seuls moments où elles prennent un peu de repos.

Et ça je vous avoue que les gens qui revenaient toujours émerveillés après leur road trip en Australie, ils ont oublié de me mentionner ce petit détail. Ou alors très furtivement « parfois c’est chiant tu as des mouches qui te tournent autour, mais sinon les plages sont magnifiques ! » ….ouai si j’arrive à ouvrir les yeux je les verrai peut-être les plages magnifiques !! ^^

Les solutions face au harcèlement moral

flynets mouches road trip australie

Les mouches ça fait un bout de temps qu’elles sont là, et les australiens ont inventé le flynets pour être tranquilles.

Une sorte de cagoule / filet à la mode australienne qui empêche les mouches de vous toucher le visage. C’est là où je me rends compte qu’il doit y avoir un sacré paquet de mouches en Afghanistan, parce qu’en fait, la burqa, c’est un flynets géant qui protège les femmes afghanes de la tête aux pieds contre les mouches : ils sont fort ces islamistes !

Perso, ça m’embêtait de me dire que je devais visiter un pays avec un grillage devant les yeux. Mais du coup, y’a pas 50 techniques pour se débarrasser des mouches :

  • Rester planquer dans ton van toute la journée  : four à micro avec les 40°C dehors, et puis c’est dommage de rester enfermé dans le pays des grands espaces
  • Être dans ton van équipé d’une moustiquaire, les portes grandes ouvertes : il y a beaucoup de vent en Australie et tu as vite fait d’avoir l’intérieur du van recouvert d’une fine pellicule de poussière ou de sable
  • Aller dans l’eau faire du snorkeling : j’ai essayé plusieurs fois, ça détend, par contre tu reperds tout de suite ton calme une fois sorti de l’eau ^^
  • Te tirer d’ici et trouver un spot sans mouche : la meilleure solution mais qui peut induire de faire plusieurs heures de route !!

Coral bay : mes impressions

Et je vous avoue qu’après à peine une journée, on a décidé de partir de Shark Bay avec Lisa tellement les mouches nous gênaient. On commençait limite à s’engueuler tellement les mouches nous mettaient dans un état d’agacement élevé ! On a fait un crochet par Monkey Mia, où l’on peut voir des dauphins « sauvages » au bord de l’eau, être nourris par les rangers à certaines heures de la journée…On a pas été emballé par le concept et même s’il avait moins de mouches, on a repris la route direction Coral Bay.

580km et 8h de route plus tard, nous arrivons finalement à Coral Bay. Et là, miracle, plus de mouche !!!

Coral Bay est une ravissante station balnéaire au milieu de nulle part, avec du sable blanc, une mer bleue turquoise, des tables de pique-nique avec pare-soleil et toutes les commodités touristiques que l’on peut imaginer. Oui parce que bien que paumé au beau milieu de la côté ouest australienne, Coral Bay est un des rares et agréables spots touristiques à des centaines de kilomètres à la ronde. Ce qui a pour conséquence directe de rameuter tous les voyageurs en road trip du coin, nous y compris !

Nous avons passé quelques jours à Coral Bay a enfin pouvoir se détendre sans nos amies les mouches et nous avons aussi passé beaucoup de temps dans l’eau. Les coraux sont très beaux, plus par leur forme que par leurs diversité et leurs couleurs. Et vous pourrez également vous approcher assez prêt des poissons et en voir pas mal car le site est classé réserve marine, par conséquent les poissons n’étant pas chassés, ils n’ont pas peur des nageurs.

Je vous recommande donc Coral Bay comme refuge paisible pendant votre road trip dans la côte ouest australienne, si vous tombez sur un spot rempli de mouches !

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

11 Commentaires
  • maxime
    Répondre

    Salut, je suis arrivé en Australie au niveau de Melbourne, c’est super beau !!!! Mais dans quelque jours je vais surement partir en tasmani pour travailler dans les fermes, pour justement gagner assez d’argent pour m’acheter un van, et par la suite j’avais l’intention de faire la cote west jusqu’à darwin, et je voulais savoir combien est le budget essence, eau, nourriture et autre à prévoir
    merci d’avance !
    Après j’ai appris que pour l’enfer des mouches, il y avais des chapeaux avec des bouchons, ou des produit qui te protège des mouches cela marche t’il vraiment ?

    26 janvier 2016 à 10:56
  • Salut, je viens de tomber sur ton blog… un peu tard. En effet, etant sur la cote ouest australienne, ma copine et moi avons pété un cable avec les mouches donc en faisant des recherches sur le net je suis tombé ici, et ce que tu décris est exactement ce qu’on a ressenti et tu nous a bien fait marrer, merci.

    10 avril 2015 à 06:57
  • Je crois que les mouches australiennes ont un petit penchant pour les Francais 🙂 Une chance que ce n’est pas des grosses mouches noires comme on retrouve ici dans nos forêts du Québec.. tu aurais été défiguré. Elles mordent radicalement dans la peau et pars bien souvent avec un petit morceau. C’est horrible ce que je te raconte là! 😉

    24 novembre 2013 à 18:51
  • Énorme !!! Mais bon le flynets c’est tout de suite moins glamour sur la plage !! Et puis comment tu bronzes avec ça !!! T’imagines un peu les marques de bronzage !! J’aimerai bien voir ça lol
    Toujours autant de plaisir à voir tes vidéos

    6 novembre 2013 à 09:03
  • Sympa de découvrir tes nouvelles vidéos. Bon voyage 🙂

    6 novembre 2013 à 04:18
  • Geraldine
    Répondre

    Haha quand j’ai vu le titre de l’article, j’ai su que c’etait les mouches!! Effectivement je suis moi-meme en Australie, et dans une ferme en plus, avec des bovins et des chevaux, et donc beaucoup beaucoup de mouches! Elles ne s’arretent jamais, incroyable! Essaye le produit anti-mouches aussi, c’est moins voyant que le filet (mais surement moins efficace). Je suis to blog, depuis ton tour du monde, qui m’a juste fait rever et qui m’a pousse moi aussi a tenter l’aventure!

    6 novembre 2013 à 04:04
  • martin
    Répondre

    halala j’ai 14 ans et j’ai regardé toutes tes videos je reverais de faire un tour du monde a sac a dos moi aussi depuis toujours c’est mon reve j’adorre tes videos ! continue a nous faire rever merci a toi !

    5 novembre 2013 à 20:07
  • Lolll…j’ai vécu ça au nord Chili. Arrivée sur une plage de rêve, personne, beau temps et l’escadron de la mort !

    On s’est sauvé vite fait de l’endroit 🙂

    Mais bon ça vaut le coup hein !

    5 novembre 2013 à 15:56

Ecrire un commentaire