Que faire au Laos : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage

Que faire au Laos : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage
5 (100%) 2 votes
Google+

Que faire au Laos ?

Que faire au Laos ? Quand je parle de mon voyage aux gens, c’est exactement ce qu’ils me demandent !

Autant, la Thaïlande ou la Chine, on a des images en tête. Autant le Laos, pour la majorité des gens, ils ne savent pas vraiment à quoi ça ressemble et pourquoi ils iraient voyager dans ce pays !

Pourtant, personnellement mon voyage au Laos a été un de mes plus gros coup de coeur de tous les pays que j’ai eu le chance de visiter ! Il y a tout ce que j’aime : Nature préservée, mode de vie traditionnel, locaux adorable, plein de cascades, possibilité de faire des roadtrips en moto. Bref, le bonheur !

Afin de te le prouver, je vais te donner la listes des choses immanquables et secrètes à faire au Laos !

magnifique cascade plateau des bolovens laos

Les 4000 îles : Don Det

Que faire au Laos ? Commence par te poser en descendant de l’avion !

Tout t’invite au calme et à la détente, alors profite du cadre magnifique des 4000 îles et prélasse-toi dans ton hamac à l’ombre sur les bords du Mékong !

Ici, à l’extrême Sud du Laos, très près de la frontière cambodgienne, tu trouveras tout ce dont tu as besoin pour faire une parenthèse paisible après une étape de tour du monde chargée ou simplement si tu veux t’offrir des vacances pour décrocher du travail.

Comme point de chute, tu as le choix entre trois îles mais je te conseille Don Det. Elle est relativement petite mais reliée à Don Khon par un pont qui abrite une vielle locomotive française. Tu peux donc te balader sur les deux îles sans problème et même louer un vélo à la journée pour te lancer dans l’exploration des environs pour la modique somme d’un euro !

Tu verras, de même qu’il y avait des pagodes partout en Birmanie, ici au Laos, il y a des cascades partout ! Et qui dit cascades, dit aussi plages, donc pas question d’oublier ton maillot de bain, d’autant qu’il fait très chaud et sec, même en plein milieu du Mékong.

En rentrant le soir, tu pourras apprécier de siroter une bière au Soleil couchant en te laissant flotter sur une bouée (il n’y avait pas la bouée flamant rose ^^)dans l’eau louée pour 1 €. D’ailleurs, tu ne te ruineras pas au Laos : un mois en te faisant plaisir autant en souvenirs qu’en activités te reviendra difficilement à plus de 600-700 €.  

En kayak dans les 4000 îles

Si tu veux quand même bouger un peu, tu peux pousser la balade jusqu’aux chutes de Li Phi. Elles ne sont pas très hautes mais surtout très larges et même en saison sèche, le débit d’eau est impressionnant !

Autre curiosité des îles, les dauphins d’eau douce ! Il est possible de prendre un ticket au Sud de Don Khon pour une virée en bateau qui t’emmènera les voir mais le plus sympa est encore de louer un kayak et de partir à la découverte des îles au cours de l’eau.

Si tu n’es pas naturellement doué(e) pour le coup de pagaie, il y a des chances que tu tombes mais l’eau est bonne ! Au contraire, ceux qui sont plus expérimentés pourront tenter les rapides, il y en a vraiment pour tous les goûts ! L’excursion te coûtera environ 20 €, ce qui est assez cher pour le Laos, mais le transport des kayaks en camion, l’entrée aux chutes et le repas sont inclus. C’est une jolie expérience à tenter et sans être un pro du kayak, tu te feras quand même plaisir à naviguer entre les 4000 îles.

Trek 2 jours et 1 nuit : Xe Pian

Après avoir rechargé les batteries sur les rives du Mékong, pars à l’aventure dans la jungle du Parc National de Xe Pian. Accompagné(e) de deux guides, tu vas explorer la forêt vierge et y passer la nuit. Alors chausse les baskets et fais attention aux petites bestioles que tu ne soupçonnes pas… et aussi aux plus grosses ! En France, tu trouveras des cerfs dans la forêt, ici c’est plus des éléphants et leurs cornacs que tu croiseras.

Le soir, après une bonne journée de marche, il s’agit de trouver de l’eau. En saison sèche (quand j’ai fait le trek), c’est plus difficile mais on finit par y arriver ! Tu peux essayer de te laver dans une des mares que la chaleur écrasante a laissées, l’eau est bonne mais un peu sale donc impossible de dire si tu seras vraiment lavé(e). Ensuite, un petit feu, le repas se prépare et tu te prépares à passer la nuit dans ton hôtel 3 étoiles, j’ai nommé… la tente ! Petit conseil d’ami voyageur, prends tes boules Quies : un guide qui a marché toute la journée est un guide qui a de grandes chances de ronfler et le lendemain, tu te lèves tôt pour faire le chemin inverse. Ce sera peut-être l’occasion de goûter comme moi des espèces de noix qui sentent le vinaigre ou de descendre une pente en t’accrochant aux lianes, y a plein d’attractions très sympas dans la jungle !

Ne compte par contre pas trop discuter, entre les cinq mots d’anglais des guides et tes deux mots de laotien (à moins que tu ne le parles couramment), ça ne donnera pas lieu à un débat passionné ! C’est tout de même une activité à tenter si tu veux te la jouer explorateur. En saison des pluies, tu rencontreras plus de rivières que moi, donc ça peut être plus sympa. Côté prix, tu en auras pour 10 € par jour et par personne, repas inclus.

Le Plateau des Bolovens

Une moto, un sac et c’est parti !

Près de Paksé, au Nord Don Det se trouve le Plateau des Bolovens, nommé d’après l’ethnie principale qui y vit, les Lavens. C’est le moment d’enfourcher une moto ou un scooter pour partir faire une boucle de plusieurs jours à la découverte du plateau.

Tu as deux possibilités : la Petite Boucle ou la Grande Boucle. La première se fait en 2 ou 3 jours, le seconde en 3 ou 4 mais les plus beaux paysages se trouvent surtout dans la Grande Boucle. Il y a deux points de départ possibles pour rejoindre le début des boucles : Paksong, tout près du plateau, ou Paksé, un peu plus loin. Paksong est intéressant si tu souhaites y rester comme point de chute et chaque jour visiter une cascade ou un lieu qui te plait, sans forcément partir en moto-trip. Je te recommanderais plutôt Paksé si tu choisis l’option de la moto. Tu trouveras facilement des loueurs qui te laisseront l’engin pour 5 € par jour environ. Pour éviter de t’encombrer avec ton sac, il est possible de le laisser dans les auberges de Paksé. Elles ont de grandes salles cadenassées où les voyageurs peuvent déposer leurs affaires avant de partir.

Dans un plus petit sac à dos, emporte ton maillot de bain, il y a des rivières et des cascades partout. Attention tout de même Mesdames, les Laotiens sont assez pudiques donc pour eux, se baigner en bikini, c’est comme être nu. Prévois aussi un pull, il fait plus froid sur le plateau que dans la plaine. Tu risques de sortir souvent l’appareil photo, les paysages sont vraiment magnifiques et les nombreuses chutes d’eau te donneront de superbes clichés à envoyer à tes proches.

Avec cette escapade de quelques jours, tu vas véritablement rentrer dans le paysage de carte postale du Sud du Laos. Prends le temps de savourer et ne presse pas ton périple, ce serait dommage de se priver d’un arrêt café, expresso ou glacé, car oui, ici est moulu l’un des meilleurs cafés du monde !

chute d'eau fin de journée bolovens : que faire au Laos

Trek en moto : la boucle de Thakhek

Encore plus que le Plateau des Bolovens, la boucle de 4 jours autour de Thakhek m’a laissé un souvenir impérissable.

Je devais initialement y aller seul et puis… on est partis à 7 et on s’est retrouvés à 10 le dernier jour, la magie du voyage, quoi ! Si partir seul(e) sur la route t’angoisses, discute autour de toi dans l’une des auberges de Thakhek et tu devrais trouver des compagnons sans souci. Toutefois, pense à souscrire à une assurance, les routes défoncées devraient t’envoyer au tapis une ou deux fois ; la plupart du temps, tu ne récolteras que des bleus mais au cas où, prévois ! Chapka Assurance suffira normalement à couvrir les soins si jamais tu te blesses.

Bon, une fois tout cela réglé, tu laisses ton énorme sac à l’auberge et tu pars avec un plus petit (n’oublie pas le maillot de bain, tu commences à comprendre pourquoi) … et la motobike ! C’est un genre d’hybride entre moto et scooter, très maniable même si tu n’es pas un(e) conducteur(trice) aguéri(e). Il est possible d’en louer une auprès de ton hébergement, autour de 8-10 € par jour le plus souvent, mais tu peux aussi arpenter le centre-ville. Pense quand même à te demander « est-ce que cette motobike à l’air de pouvoir tenir 4 jours ? », c’est mieux !

Une fois que tu as enfourché ton bolide, rassemblé ta petite troupe et vérifié la météo, l’aventure peut commencer. La région est parsemée de grottes et de montagnes calcaires, une lampe torche sera bienvenue pour les explorer.

Tu feras sûrement aussi de jolies rencontres, que ce soit avec des animaux ou avec les locaux, toujours prêts à t’accueillir et à t’aider en cas de pépin mécanique. Les enfants seront même ravis de te montrer les grottes. Et puis parfois, tu te retrouves au milieu de nulle part dans une petite fête ou au bord d’un lac. Prends ton temps et profite mais essaye d’arriver à ton village-étape, Tha Lang, avant la nuit, pour éviter de chercher ta route dans le noir.

Les Laotiens te recevront à bras ouverts et te feront partager leurs soirées au coin du feu, t’inviteront à jouer à la pétanque, à manger avant que tu regagnes la chaleur réconfortante des bungalows. Le lendemain, ton maillot de bain va reprendre du service, ça faisait longtemps ! En arrivant à Konglor, il y a une rivière dans laquelle tu pourras te baigner et le jour suivant, en repartant vers Lak Sao, tu trouveras sur ta route une grotte accessible en bateau qu’il serait dommage de manquer.

En 4 jours, tu en prendras plein les yeux ! C’est vraiment durant ce trek à moto que j’ai pris toute la mesure de l’éclectisme du Laos, entre boue, Soleil, montagnes, rivières et grottes… il y a de quoi faire alors si tu hésites, si tu te demandes encore que faire au Laos, cours enfourcher une motobike !

Laos en moto Boucle de Thakhek en 4 jours 1
Laos en moto Boucle de Thakhek en 4 jours 1

Vang Vieng

Vang Vieng ou que faire au Laos quand ton naturel fêtard revient au galop !

Tu es dans la campagne depuis plusieurs jours, tu as visité pas mal d’endroits magnifiques, rencontré les locaux et même appris quelques mots de laotien mais voilà… tu ne dirais pas non à une petite pause et l’idée de dévaler la rivière sur une bouée sans se préoccuper de rien te séduit de plus en plus… Vang Vieng est là pour toi !

J’y ai passé trois jours remplis par des activités aussi spirituelles que la fête, la baignade, les jeux d’eau, les tatouages éphémères, les sauts au-dessus du courant et les bains de boue. C’est assez différent du reste du pays et, comme c’est plus abordable que la Thaïlande, c’est aussi le repère des fêtards de tous horizons. Sympa donc pour faire des rencontres mais attention, l’alcool tape fort et on te proposera aussi des substances plus ou moins licites. Cela dit, si tu te contentes de ce qui te suffit, il n’y a aucune raison que ton séjour se passe mal et tu apprécieras sûrement un petit break de 3 jours ici.


La fête n’est peut-être pas trop ton truc… dans ce cas, la ville et ses alentours t’offriront un large panel d’activités. Tu peux te fier à la compagnie locale Vang Vieng Tour pour te proposer de l’escalade, des randonnées, des escapades en montgolfière, etc. à des prix abordables.

Vang Vieng - Laos
Vang Vieng - Laos

Luang Prabang

Une ville à couper le souffle pour finir en beauté.

Après l’ambiance tapageuse de Vang Vieng, je pense que tu sauras apprécier le retour à la vie laotienne à Luang Prabang. La ville et ses alentours t’offrent exactement le panorama de rêve du Laos : les temples, l’ambiance détendue, l’artisanat dans les marchés… Ancienne capitale de la province royale, elle est aujourd’hui classée au Patrimoine de l’UNESCO.

Tu peux louer un vélo ou te perdre à pied dans les rues où tu feras sûrement la rencontre de moines. Prête un œil attentif à l’architecture magnifique. Ici, les monuments religieux sont faits de rouge, de blanc et d’or, décorés de motifs complexes. Aux côtés de ces édifices, tu verras des maisons en briques sur un ou deux étages, emblèmes de l’époque coloniale et des habitations traditionnelles laotiennes en bois. La ville est véritable mélange de cultures qui te mèneras à retracer l’histoire de la région jusqu’à sa fondation mythique.

Les alentours te permettront de t’évader grâce aux cascades et à leurs eaux turquoise irréelles. C’est aussi le royaume des ours, oui, des ours ! Un sanctuaire pour les ours sauvés du braconnage s’est établi un peu en-dessous de la cascade Kuang Si. On peut le visiter et crois-moi, tu n’as jamais des ours d’aussi près !

Après toutes ces émotions, il est tant d’aller manger. Le marché nocturne te permet te restaurer pour une somme dérisoire et d’acheter quelques cadeaux produits artisanalement pour tes proches. Les étales sont un kaléidoscope de couleurs : les fils des marionnettes côtoient les étoffes bigarrées qui se mêlent aux bijoux en argent reflétant la lumière des lampions.

Luang Prabang est l’étape parfaite pour parachever ton voyage au Laos, entre nature sauvage, petits villages et villes florissantes, à la rencontre d’une population aussi discrète qu’accueillante.

Ne cherche plus que faire au Laos, vas-y !

temple Luang Prabang Laos
Que faire au Laos : les immanquables et lieux secrets pour ton voyage
5 (100%) 2 votes
Google+

Ecrivez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis velit, consectetur mi, tempus efficitur. ultricies