Conseils pratiques

Que faire en Géorgie : immanquables et lieux secrets pour ton voyage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Que faire en Géorgie : immanquables et lieux secrets pour ton voyage
5 (100%) 3 votes

Que faire en Géorgie ?

La Géorgie est un pays assez incroyable qui a des allures de machine à remonter le temps. En prenant un billet d’avion pour Tbilissi, tu pars découvrir l’Europe telle qu’elle était il y a trente ans mais pas seulement. La modernité, sans être envahissante se fait sentir entre les bâtiments du Moyen-âge, ce qui donne à certaines villes un charme incomparable.

Pourtant, on ne vient pas seulement en Géorgie pour l’architecture. Les espaces naturels occupent une bonne partie du territoire et je te conseille vivement de t’y enfoncer. Tu ne verras pas seulement des paysages grandioses, mais aussi des gens qui vivent là et qui te feront découvrir leur mode de vie, aux antipodes du tien.

La Svanétie

C’est la région la plus haute d’Europe. En plus des paysages incroyables, tu pourras sûrement apercevoir un grand nombre de tours médiévales. La plupart a été édifiée au XIIème siècle. A l’époque, elles avaient une utilité en cas d’attaque. Les familles pouvaient se réfugier au sommet de la tour avec leurs animaux et condamner l’accès en remontant l’échelle. Celles que tu vois ont survécu aux assauts du temps, aux tremblements de terre, aux grosses chutes de neige, au gel… De véritables survivantes du Moyen-âge.

La Svanétie, c’est aussi l’occasion de rencontrer les locaux. Les Géorgiens sont très accueillants même s’ils peuvent paraître un peu bourrus au premier abord. Après un sourire, tu peux facilement te retrouver à discuter pendant une heure au moins !

La Svanétie est habitée par les Svans, un peuple fier de posséder sa propre langue et sa culture. Va à leur rencontre et découvre leur mode de vie. Pour cela, un trek est parfait ! Chaque itinéraire te fera passer dans les petits villages, dans les fermes et auprès des monastères. Une très belle expérience que je te recommande si tu cherches que faire en Géorgie.

Svanétie - Iprlai-Ushgouli
Svanétie - Iprlai-Ushgouli

Faire un trek pour visiter la Géorgie

En Svanétie

En Svanétie, la capitale du trek est Mestia. Avec un bon office de tourisme sur place, tu trouveras toutes les informations nécessaires pour t’embarquer dans un trek. Selon ton niveau, choisis des randos allant de 1 à 10 jours. Et n’oublie pas de faire attention à l’altitude. En effet, certaines personnes y sont sensibles et les chemins peuvent vite atteindre des sommets en Géorgie.

J’ai moi-même fait un trek de 4 jours entre Mestia et Ushgouli, une expérience inoubliable.

Et si tu es vraiment un(e) bon(ne) marcheur(euse), il est même possible de parcourir la Svanétie en partant de Tbilissi sur cet itinéraire… mais c’est un peu plus sportif !

En Touchétie

La Touchétie est une région située au Nord-Est du pays, au cœur des montagnes et des bergeries. Il n’est pas rare de croiser des moutons, en effet, mais les bergers sont plus discrets. Néanmoins, ne manque pas de discuter un peu avec eux si tu les vois. C’est le genre de rencontre dont on garde un souvenir impérissable. Les paysages splendides ne gâchent rien, bien entendu, mais les chemins ont tendance à grimper un peu fort, attention au jambes !

En passant dans les villages, n’hésite pas à t’arrêter un peu pour contempler l’architecture. Les habitations étaient adaptées aux attaques ennemies venues de l’autre côté du Caucase. C’est pourquoi un bon nombre de hameaux sont fortifiés et dotés de tours.

Pour partir, chausse tes basquettes ou… tes bottes. Eh oui, la région se traverse à pied et aussi à cheval !

Trek en Svanétie
Trek en Svanétie

Tbilissi, le métissage improbable

C’est la capitale de la Géorgie. Tbilissi est une ville étonnante, aux carrefours de plusieurs époques, de plusieurs influences et ça se ressent tout particulièrement dans l’architecture.

Le centre historique de Tbilissi est un patchwork aussi déroutant que touchant de bâtiments flambants neufs côtoyant des maisons à l’abandon. Accolés aux terrasses en bois branlantes, un pont en verre ultra-moderne ou un centre culturel en forme de tuyau métallique… Il n’y a qu’ici que ce genre de mélange peut être réussi ! Résultat, la ville possède une atmosphère qui lui est propre.

Ne manque pas non plus les points de vue de la ville et surtout, les bains publiques ! Pour en savoir un peu plus sur cette capitale à nulle autre pareille, jette un œil à l’article sur mon itinéraire de 10 jours en Géorgie.

Voyage en Géorgie - Tbilissi
Voyage en Géorgie - Tbilissi

La Route militaire

La Route Militaire qui relie la Géorgie à la Russie sillonne le Caucase au moins depuis les premiers siècles après JC. Au début, elle était surtout utilisée pour faire du commerce entre l’Asie et l’Europe. Cependant, elle est devenue “Militaire” lorsque l’armée russe a envahi la Géorgie au XIXème siècle, en empruntant justement cette route.

Aujourd’hui, plus d’invasion au programme ! L’ambiance est plutôt aux paysages magnifiques sur les sommets du Caucase. Que tu décides de n’en parcourir qu’une portion ou que tu t’embarques pour un long road-trip, ne manque pas les fameux arrêts pittoresques de la Route Militaire.

Sites naturels à visiter

Les gorges

En empruntant la Route Militaire de Tbilissi vers Vladikavkaz, tu verras à quel point les reliefs géorgiens sont impressionnants. Du col de la Croix, perché à 2395 mètres d’altitude, aux parois vertigineuses des gorges, jamais tu ne pourras t’en lasser.

L’une des plus belles est celle de Khada, une vallée préservée de l’affluence et assez méconnue. La région était défendue par 60 tours militaires dont tu pourras apercevoir quelques vestiges.

Pourtant, ce n’est pas là le seul attrait de ce petit coin de Géorgie proche de la nature. Pour t’offrir une belle pause, voire même rester quelques jours sur place, rejoins le village de Tskere. Ensuite, il ne te reste plus qu’à trouver quelques départs de randonnées qui t’emmèneront jusqu’aux gorges et longeant les torrents. Le paysage est vraiment sublime et l’arrêt vaut le coup.

La gorge de Truso est également à voir si tu cherche que faire Géorgie. Le site naturel est très impressionnant. Réputé pour ses eaux minérales, il offre de magnifiques cascades, des lacs et des rivières aux eaux légèrement jaunes. Ce n’est pas tout ! Prépare-toi à tomber sur des orgues basaltiques, des vallées vertes et même des sommets enneigés à découvrir avec un guide. D’ailleurs, plusieurs randonnées sont organisées dans cette belle région, de même que dans celle de Khada.

Gorge de Truso - crédits photo http://georgiantour.com/truso/
Gorge de Truso - crédits photo http://georgiantour.com/truso/

Curiosités culturelles

Ananouri

C’est un peu la star de la Route Militaire, un incontournable quand on cherche que faire en Géorgie. Forteresse monumentale édifiée aux XVI et XVIIème siècle, elle se reflète dans la retenue d’eau de Jinvali. Sur place, tu pourras observer aussi bien des églises qu’une tour défensive et même des ruines d’habitations. Et pour cause, Ananouri a servi tour à tour de bâtiment militaire, de lieu de culte, de lieu de rassemblement national et même tout cela en même temps ! Encore une fois, l’architecture géorgienne se fait composite, à cheval entre plusieurs époques et plusieurs fonctions attribuées aux édifices.

L’église de la Trinité de Guerguétie

L’Eglise de la Trinité de Guerguétie est un des monuments phares dont la visite s’impose quand on cherche que faire en Géorgie. C’est sûrement de loin l’édifice le plus photographié et franchement, quand on se retrouve au pied, on comprend pourquoi ! L’église est suspendue à 2170 mètres d’altitude au pied du mont Kazbek, dernier sommet avant la Russie, de l’autre côté.

D’après les Grecs, c’est sur cette montagne que Zeus aurait envoyé Prométhée afin de le punir d’avoir donné le feu aux Hommes. Ca donne un peu la mesure du panorama ! En effet, au-delà même de l’église, les alentours valent vraiment le coup d’œil et si tu es passionné(e) de photographie, je te garantis que tu vas t’en donner à cœur joie !

L’hiver aussi !

La Géorgie et sa Route Militaire s’apprécient également l’hiver grâce à la station de ski de Gudauri. C’est un petit domaine d’une vingtaine de pistes. Bien qu’il soit situé en haute altitude (entre 2000 et 3200 mètres), il permet aux skieurs et snowboarders de tous niveaux de s’amuser. Les jours de beau temps, les pistes sont baignées de Soleil toute la journée car le versant est orienté au Sud, ce qui permet d’apprécier pleinement le paysage. D’ailleurs, tu peux même t’initier au parapente à cette occasion. Si tu veux essayer le ski en Géorgie, prends tes billets d’avion entre décembre et avril, la meilleure période !

Gudauri - crédits photo https://thefamilywithoutborders.com/de/skifahren-kaukasus-georgien-gudauri-2015-03-07/skiing-in-gudauri-georgia-10-2/
Gudauri - crédits photo https://thefamilywithoutborders.com/de/skifahren-kaukasus-georgien-gudauri-2015-03-07/skiing-in-gudauri-georgia-10-2/

La gastronomie en Géorgie

Amoureux des bons petits plats et du vin,  visiter la Géorgie saura te ravir ! Ici, dans la région de la Kakheti, on a retrouvé les premières traces de vins de l’histoire de l’Humanité. Et autant te dire que les Géorgiens en sont fiers ! Tu pourras trouver en Kakheti des propriétés qui font déguster leur production. Je te recommande Shumi Winery à Tsinandali. Pour une modique somme, ils te serviront différents verres et des en-cas dans un très joli jardin parfaitement entretenu.

Côté assiette, la Géorgie se défend vraiment bien. La viande est très bonne et je te conseille de faire une petite entorse à ton régime si tu es végétarien(ne) pour goûter ça.

Sur les routes géorgiennes, il n’est pas rare de voir des vaches au milieu de la chaussée. Eh bien, ce sont ces animaux élevés en plein air et en liberté que tu retrouves dans ton assiette. Autant te dire que la qualité est au rendez-vous ! Parmi les plats à découvrir, je te conseille tout particulièrement le khinkali, une sorte de ravioli fourré le plus souvent à la viande avec de la sauce. On s’en met un peu partout mais… qu’est-ce que c’est bon !

Les fromages locaux sont aussi très bons et peuvent transformer un banal sandwich en un très bon repas. Penses-y quand tu feras tes courses dans les petits villages !

En plus, les plats sont vraiment très bon marché. Pour 5 euros ou même moins, tu pourras mettre les pieds sous la table. Manger n’était peut-être pas la première activité à laquelle tu avais pensé en cherchant que faire en Géorgie mais tu seras surpris(e) de la qualité des produits ! 

Khinkali - crédits photo http://araratrestaurant.ae/khinkali/
Khinkali - crédits photo http://araratrestaurant.ae/khinkali/

Batoumi

Auparavant zone prise en étau entre Géorgie et Turquie, Batoumi fait partie de la République indépendante d’Adjarie. Les règles dures des militaires qui sillonnaient les rues se sont assouplies et la ville s’est ouverte au tourisme. D’ailleurs, Batoumi peut même faire l’objet d’un voyage à lui seul si tu veux passer des vacances à la mer à petit prix, étant donné qu’il y a un aéroport international sur place.

Faire la fête et se détendre

Batoumi est l’une des villes les plus dynamiques de la Géorgie. A des années lumières de ce que tu auras pu voir en trek, la ville regorge de vie, de grands boulevard et de plages. Des bars et des restos sont ouverts tard sur la croisette. Si tu as besoin d’un peu d’animation, c’est l’endroit idéal pour faire la fête ! 8 kilomètres de croisette s’offrent à toi ! Et au bout, tu verras la statue en mouvement « Man and Woman » : deux amants s’enlacent brièvement, récit d’un amour interdit entre un musulman et une princesse géorgienne.

Comme elle est proche de la frontière turque, Batoumi bénéficie de quelques aménagements d’origine ottomane. Ainsi, tu pourras même profiter des hammams. Certains datent du 19ème siècle et leur décoration intérieure est assez magique.

Visiter Batoumi

Dans un style complètement différent, la Tour de l’Alphabet. Représentant tous les caractères de l’alphabet géorgien sur ses parois, elle s’élève assez haut au-dessus de Batoumi pour que tu ne la rates pas.

La langue géorgienne est très spécifique : elle possède son propre alphabet et ne ressemble à aucune autre. D’ailleurs, les trois évolutions qu’elle a connues ont toutes été inscrites au Patrimoine de l’UNESCO.

Par beau temps, monter au sommet de la tour est un bon moyen d’avoir une vue d’ensemble sur la ville… à l’architecture composite mais tu dois en avoir l’habitude maintenant ! De là ou du sommet du télécabine de Batoumi, repère les endroits qui t’attirent.

Fais également un tour du côté de la Place de l’Europe. La statue de Médée érigée en son centre lui donne un air très solennel. Ici, tu trouveras certains des plus vieux bâtiments datant de la construction de Batoumi, autour de 1880. Les immeubles anciens sont décorés de mosaïques et parfois de peintures très belles.

En cherchant que faire en Géorgie, tu as peut-être eu envie de te rapprocher des habitants et de leur mode de vie. Ici, à Batoumi, il y a une forte communauté musulmane et une très jolie petite moquée à visiter. En demandant aux fidèles, ils devraient te laisser entrer dans la Mosquée Orta Djame. Construite en 1886, son minaret et ses murs ont ensuite été peints. La visite vaut le coup d’œil !

Pour déambuler dans la ville, tu peux louer un vélo ou parcourir les rues à pied. Rappelle-toi que la plage fait 8 km de long…

Si après tout ça il te reste de l’énergie, je te conseille de pousser ta visite jusqu’au jardin botanique de la ville, fondé en 1912. Il présente 9 secteurs correspondant chacun à un écosystème de la planète. Un véritable bol d’air après toutes tes visites !

Les marchés

Tu es lève-tôt ? Ca tombe bien ! Rendez-vous à 7 heures au marché aux poissons pour l’ouverture. En plus d’acheter à prix plus que raisonnables ton repas du soir tout juste pêché, tu auras l’occasion d’observer le travail des marins qui débarquent les caisses des calles.

Cependant, si tu préfères passer la matinée au fond de ton lit, sache que le marché est ouvert tous les jours jusqu’à 20 heures.

Le marché des produits régionaux, situé près de celui aux poissons, est aussi à faire selon moi. Ouvert de 8 heures à 19 heures, c’est l’occasion de s’immerger jusqu’au cou dans l’odeur et les couleurs des épices vendues en quantité. Tu trouveras aussi des huiles, de la charcuterie, du fromage… de quoi faire le plein et s’offrir une visite en même temps !

Batoumi Man and Woman - crédits photo http://monde-insolite.fr/statues-bougent-entrelacent/
Batoumi Man and Woman - crédits photo http://monde-insolite.fr/statues-bougent-entrelacent/

Parc National de Sataplia

Le Parc National de Sataplia est une destination un peu atypique si tu cherches que faire en Géorgie. En effet, il a été le terrain de jeu des dinosaures du Crétacé ! Des traces ont d’ailleurs été retrouvées, fossilisées dans le grès ! Au total : 200 empreintes ayant appartenues à deux dinos différents. De quoi suivre leur piste…

Le Parc abrite aussi une magnifique grotte où règnent des merveilles géologiques : stalagmite en forme de coeur, colonnes, drapés de pierres… Le trajet n’est ni trop long, ni trop court. Tu as le temps de profiter de tout ce que tu vois sans t’éterniser sous terre.

Pour moi, c’est vraiment le bon plan s’il fait chaud : la grotte est à une température de 12 degrés ! Et si tu veux savoir comment elle s’est formée, des audioguides sont disponibles à l’accueil des visiteurs. Sinon, tu peux aussi visiter le musée spéléologique ouvert il y a peu. En plus, juste à côté de l’accueil du site, il y a une terrasse de verre qui s’avance au-dessus du vide et te permet d’avoir une vue panoramique sur tout le Parc National de Sataplia.

Parc National de Sataplia - crédits photo http://www.travelerscorner.ge/ka/product/32
Parc National de Sataplia - crédits photo http://www.travelerscorner.ge/ka/product/32

Mes impressions sur que faire et visiter en Géorgie

La Géorgie est un pays vraiment dépaysant. D’abord, tu as l’impression d’évoluer dans une Europe qui n’existe plus dans l’Ouest. Que ce soient les monastères du Moyen-âge ou les vaches qui courent au milieu de la route, tu n’es pas près de revoir ça en France ! Sans te ruiner, tu peux aller prendre un grand bol d’air en faisant un trek, par exemple. Ou alors, tu peux te détendre une semaine sur les plages de Batoumi. Pour les budgets modestes, visiter la Géorgie est vraiment une super destination !

Les gens que tu y rencontreras sont très gentils, un peu sur la réserve, mais quand ils te sourient, c’est un vrai sourire. Il n’y a rien de faux ou de surjoué. Pour peu que tu parles un peu avec eux, ils t’expliqueront tout ce que tu veux et te donneront sûrement de précieux conseils pour ton voyage. N’hésite pas à aller vers eux. Deux ou trois mots de russe peuvent aider à la conversation en général.

Et que dire des paysages ? Pendant notre trek en Svanétie, on a réussi à se faire une étape avec vue sur deux glaciers à la fois ! Les chutes d’eau, les gorges et les montagnes que tu verras n’en finiront pas de te donner envie de faire des photos… Visiter la Géorgie, c’est aussi découvrir ces panoramas qu’aucune construction n’a encore touchés. Une nature sauvage et vierge s’offre à toi. Fonce !

Que faire en Géorgie ?
Que faire en Géorgie ?

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.