Maré… l’île qui parle au coeur.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Maré… l’île qui parle au coeur.
Note cet article !

Un rêve de gosse. De 8 à 11 ans dans les réunions de famille j entendais à chaque fois l oncle Jacques parler de sa fille partie pour 5 ans en nouvelle Calédonie. J entendais et rêvais en même temps qu’il parlait. Il faisait les louanges de la vie de sa fille. Moi le mot KANAK me fascinait. Dans mes moment de rêverie je percevais ce nom comme un truc etrange plutôt rude presque comme le mot « attaque « . puis sont arrivés les événements de Ouvea et Jean Marie DJIBAOU et YEWENE YEWENE  » (YÉYÉ ») ils sont apparus â mes yeux les « Che » des Kanaks . Horticulteur de formation j’ai été fasciné par les pins colonaires. La diversité de la faune et la flore. J étais tout au temps fasciné par la communauté tribale que je trouve excellente.
À 54 ans j’ai réalisé mon rêve. Je suis parti à leur rencontre. On m’a dit ( merci Sandrine Coquille) que pour connaître correctement les Kanaks leur us et coutumes, il fallait que j aille en premier sur l’île de Maré… et bien oui… pour un zoreil qui veut vraiment connaître les kanaks c’est bien sur cette île qu’il faut venir. Maré n’a rien de fabuleux à proprement parler. Mais c’est l ambiance l acceuil le respect l humilité en toute circonstance qui dégage le cerveau…
Désormais je sais où je vais passer ma retraite…….. en nouvelle Calédonie. Où ?? Peut pas encore le dire exactement Maré si possible ( ce sera TRÈS DIFFICILE) vu que je ne suis pas Kanak… mais vers Hienguene j’ai une famille qui me recevra lors de mon prochain voyage. Tribu OUENDJIK.