Voyage au Costa Rica

Voyage au Costa Rica : mon itinéraire idéal en 15 jours

Pinterest LinkedIn Tumblr

Il y a trois ans, j’avais fait un voyage au Costa Rica et… je n’avais pas trop accroché. J’étais allé dans les spots avec trop de touristes, trop fréquentés, pas assez d’authenticité.

Bref, j’avais été un peu déçu de ce séjour et, sincèrement, j’étais resté sur ma faim.

Alors, j’ai décidé de retourner au Costa Rica ! Mais cette fois, j’avais en tête de m’éloigner des sentiers battus et de me donner la peine d’aller vers les locaux. En fait, on connaît la beauté de la faune et de la flore mais… rien sur les locaux !

Je te propose donc mon itinéraire au Costa Rica pour aller vers un tourisme plus rural, faire de belles rencontres et voir la richesse naturelle du pays dans des lieux préservés.

Voyage au Costa Rica : les infos pratiques à savoir avant de partir

  • Au Costa Rica, la haute saison s’étend de fin novembre à fin avril. C’est là que le temps est le plus agréable et donc, qu’il y aura le plus de touristes. Pas le peine de fuir pour autant ! Tu verras qu’il est tout à fait possible de trouver des endroits calmes, loin des foules.
  • Pense à emporter un adaptateur : les prises sont américaines !
  • Si tu veux avoir du cash, prends des dollars avant de partir car les euros ne s’échangent pas sur place. Par contre, la plupart des cartes bancaires sont acceptées par les distributeurs.
  • Pour te déplacer, tu pourras utiliser le réseau de bus mais il ne te laissera pas aussi libre que si tu loues ta propre voiture. Tu auras seulement besoin d’un permis de conduire international.
  • Enfin, si tu souhaites avoir de la 3G partout (bien pratique pour utiliser le GPS pendant ton excursion au Costa Rica), il faut acheter une puce locale à San José. La puce et un forfait 5 Go te reviendront à peu près à 20 €.

Les lieux connus et touristiques pour un voyage au Costa Rica

carte clicable itineraire costa rica
Carte_Clicable_Itinéraire_Costa_Rica

Aller dans des lieux connus et touristiques n’est pas forcément une mauvaise chose quand on vient pour la première fois en voyage au Costa Rica.

Si ces sites sont connus, c’est qu’ils présentent forcément un intérêt. Simplement, ils sont souvent trop fréquentés à mon goût de baroudeur dans l’âme. Je t’ai fait la liste des principaux lieux pour que tu les situes mais ce n’est pas d’eux qu’il sera question dans cet article.

  • La Fortuna et le volcan Arenal : la ville de la Fortuna est connue pour les sources et les cascades qui l’entourent. Elle est située à quelques kilomètres de l’impressionnant volcan Arenal.
  • Le Parc Manuel Antonio : plus petit parc national du Costa Rica, il accueille tout de même une faune abondante dans sa forêt. La plage qui la borde est assez idyllique : eau claire et sable fin. Tu peux lire mon article à ce sujet si ça t’intéresse !
  • Le Parc Tortugero : ce parc est réputé pour sa faune, sa flore et pour l’observation des tortues de juillet à septembre.
  • Le Parc Corcovado : tu pourras voir des singes, des félins et des tapirs dans la jungle. D’août à octobre, des sorties en mer permettent de voir les baleines.
  • Monteverde : en saison sèche, de janvier à février, les ponts suspendus, les longues tyroliennes et les oiseaux font le bonheur des touristes.
  • San Girardo de Dota : à 2000 mètres d’altitude se trouve le lieu d’observation des Quetzals. La région de Dota est quant à elle connue pour le tourisme rural.
  • Puerto Viejo : connu pour le parc de Cahuita et la plage.

Mon itinéraire de 15 jours de mon voyage au Costa Rica : sortir des sentiers battus

Jour 1 : arrivée à San José

arrive san jose voyage au costa rica
Arrivé_San_José

Le premier jour de ton itinéraire au Costa Rica, tu ne seras certainement pas au top de la forme à cause du décalage horaire. Profites-en pour prendre la température et acheter ta puce locale. C’est aussi le moment de louer une voiture si tu en as besoin et de prendre un petit café pour te réveiller.

Hébergement :

Le soir, vas dormir à l’Hôtel Presidente avant d’entamer les excursions au Costa Rica le lendemain.

Hôtel Presidente
Central Ave Blvd, 7th Street
P.O.Box 2922-1000 San Jose City Center
Tu peux réserver une ou plusieurs nuits juste ici
Téléphone : 1-877-540-179 ou +506 2010-0000

Jour 2 : Zarcero 

ferme bio zarcero voyage au costa rica
Ferme_Bio_Zarcero

Hacienda Organica Bijagua :

A 1h30 de voiture de San José seulement, tu pourras déjà mettre un pied dans le tourisme rural. Rends-toi à l’Hacienda Organica. Cette ferme bio tenue par des jeunes a pour projet de produire fruits, légumes et cafés sur place.

Je t’invite à discuter avec les fermiers et à acheter leurs produits si tu le souhaites. Ils proposent aussi des cours d’initiation à la culture maraîchère biologique. Ça peut vraiment être une jolie idée d’activité à faire !

Hacienda Organica Bijagua
Site internet : https://es-la.facebook.com/coopezarcero/
Téléphone : +506 83099008

Coucher de soleil à Caño Negro :

2h45 de route plus loin, arrête-toi à Caño Negro. Cette ville se situe tout au Nord, près de la frontière avec le Nicaragua. La réserve naturelle de Caño Nagro est constamment peuplée d’oiseaux.

Immergée pendant plusieurs mois de l’année, elle offre de splendides couchers de soleil grâce aux reflets de lumière dans la brume. C’est un endroit incroyable que je te conseille d’aller visiter. Tu seras au calme et tout près de ton hébergement du jour.

Hébergement :

L’Hôtel de Campo est un hébergement très agréable pour un voyage au Costa Rica, au plus près du refuge de Caño Negro. En plus du gîte, il propose aussi des excursions dans la forêts et des activités en rapport avec la nature.

Hôtel de Campo
Caño Negro de los Chiles
Site internet : https://hoteldecampo.com/

Jour 3 : Caño Negro et Bijagua

cano negro voyage au costa rica
Cano_Negro

Caño Negro :

Comme je te l’ai dit, ton hébergement propose plusieurs activités, dont des balades en bateau ou à pied. J’ai fait les deux et et je dois dire que je préfère à pied. Sans bruit de moteur, sans rien déranger, on voit plus d’animaux, on a plus le temps de regarder la végétation et on dérange moins le milieu. Pour les amoureux des oiseaux, ce genre d’excursions est vraiment top !

Bijagua et la Tapir Valley :

A 1h20 de là, arrête-toi à Bijagua, un spot authentique et hors sentiers battus. Si tu es adepte d’un tourisme éco-responsable et rural et que tu aimes les endroits peu fréquentés, c’est vraiment le lieu idéal.

Le propriétaire de la Tapir Valley a racheté des pâturages et y a planté différentes espèces d’arbres. Au fur et à mesure, la faune est revenue, des plantes se sont ré-installées dans la région et c’est tout un écosystème qui s’est recréé.

Un guide se fera une joie de t’emmener découvrir la forêt de jour comme de nuit. Il y a même quelques petites plateformes d’observations mais elles restent discrètes et fondues dans le paysage.

On n’a pas vu de tapirs cette fois-ci mais on a vu des grenouilles de toutes les couleurs, des papillons immenses, des serpents…c’est une expérience que je ne peux que te recommander.

Tapir Valley
Site internet : http://www.tapirvalley.org/
Téléphone :  +506 8439 9084 / +506 85076334
E-mail : tapirvalley@gmail.com

Hébergement :

Au programme de ce soir, une superbe nuit chez l’habitant. Un de mes moments préférés de mon voyage au Costa Rica.

Virginia et Marcelino nous ont chaleureusement accueillis sous leur toit. Ce couple de retraités absolument adorable a été l’un des points forts du séjour. Leur maison est toute simple, le confort minimum mais c’est leur grand cœur qui fait tout.

Ils nous ont fait découvrir leur fromage fait maison, leur cuisine traditionnelle, les jus de fruits du jardin et le café sous le patio, assis dans les rocking chairs.

Réserver auprès ce guide (qui lui a Whatsapp) :

Marlon Calderon Brenes
Bijagua Rainforest Tours
Site internet : https://www.bijaguarainforesttours.com/
Téléphone : (506) 2466 82 42 ou 8998 29 54

Jour 4 : rencontre avec les Malekus, une expérience unique

decouverte foret malekus
Découverte_de_la_fôret_avec_les_Malekus

Les Malekus sont un peuple indigène dont l’ethnie a presque disparu. Ils habitent dans des petits villages appelés palenquas. Il te faudra une petite heure de voiture pour rejoindre la Palenque Margarita.

J’ai adoré rencontrer les Malekus. Ils nous ont montré leurs boissons, leurs plats traditionnels et nous ont transmis quelques unes de leurs connaissances sur les plantes.

Ils nous ont aussi emmenés dans la forêt pour nous expliquer comment ils s’y déplacent et comment ils y vivent. Ce sont des gens très humbles qui te reconnectent avec la nature et échangent autour de leur culture avec beaucoup de sincérité. On a même pu assister à une cérémonie traditionnelle maleku et pêcher avec eux.

Les Malekus
Email : las8etniascr@hotmail.com
Facebook :  https://m.facebook.com/Centro-Turistico-Croku-y-u-1505356263092121/ 

Hébergement :

Tu peux dormir chez les Malekus ou, comme nous, retourner chez Virginia et Marcelino.

Jour 5 : Bijagua

casitas tenorio alex marcelino
Casitas_Tenorio_Alex_et_Marcelino

Visite de la ferme Casitas Tenorio :

La ferme Casitas Tenorio travaille en partenariat avec Tapir Valley. Elle propose des hébergements de grand standing avec de grandes baies vitrées pour voir la forêt.

Si tu as un budget assez important, ça peut être un bon plan d’hébergement. La ferme, tenue par des locaux, s’emploie à valoriser le territoire sans le détruire. De ton côté, tu peux aussi participer aux tâches de la ferme si tu veux apprendre quelques techniques ou simplement donner un coup de main.

Rio Celeste : Casitas Tenorio

C’est peut-être l’adresse la plus célèbre de tout cet itinéraire au Costa Rica. Cette rivière est d’un impressionnant bleu turquoise presque irréel. Dans le Parc du Volcan Tenorio, tu verras la splendide cascade qu’elle forme : un vrai décor de carte postale !

Pour te baigner dans les eaux du Rio Celeste, il faut sortir du parc. Environ 1km en aval, il y a un accès sous le pont pour se baigner. Par contre, fais bien attention de ne pas mettre de crème solaire : ce serait vraiment dommage de polluer une rivière si propre !

Quand on se balade au Costa Rica, on peut avoir l’impression de ne voir que du vert dans la forêt. En vérité, quand on n’est pas habitué, on passe à côté de plein d’animaux et de végétaux.

C’est pour ça que je te conseille de prendre un guide : lui a l’œil. Les guides de Rainforest Tours connaissent très bien la faune, la flore et les locaux. Ils font de leur mieux pour que tu passes un bon moment et que la forêt reste la plus belle possible.

Marlon Calderon Brenes
Bijagua Rainforest Tours
Site internet : https://www.bijaguarainforesttours.com/
Téléphone : (506) 2466 82 42 ou 8998 29 54

Cours de cuisine traditionnelle :

Virginia et Marcelino proposent cette activité indépendamment de l’hébergement. Virginia te montre comment faire des beignets, tortillas, jus de fruits, … Bien sûr, tu dégustes ce que tu as cuisiné avec elle et c’est délicieux mais c’est surtout l’occasion de rencontrer des gens adorables.

Si tu n’étais pas emballé(e) par leur mode d’hébergement un peu spartiate, voilà un autre moyen d’échanger avec eux. Pour nous, ces 2 heures étaient bien trop courtes et on a préféré passer 3 nuits chez Virginia et Marcelino.

Hébergement :

Pour dormir ce soir, tu as le choix : les écolodges de la ferme Casitas Tenorio ou la nuit chez l’habitant avec Virginia et Marcelino.

Jour 6 : Puerto Carrillo

plage samara costa rica
Plage_Samara

Heliconias Rainforest Lodge :

Avant de quitter Bijagua, passe à Heliconias Lodge. C’est un des premiers collectif à avoir reboisé des terres. Comme le terrain était trop pentu, les propriétaires ont planté des arbres et installés des ponts suspendus.

Beaucoup d’espèces sont revenues s’installer dans ce petit havre de paix. Tu peux dormir dans les écolodges et partir découvrir la faune et la flore de nuit avec les guides. Une super expérience pendant mon voyage au Costa Rica !

Heliconias Rainforest Lodge :

Site internet : http://www.heliconiascr.com/
Email : info@heliconiascr.com

Sámara et Puerto Carrillo :

Puerto Carrillo et la plage de Sámara sont à un peu moins de 3 heures de Bijagua. Sámara est une jolie plage entourée d’hôtels certes luxueux mais pas trop envahissants.

Mais si tu veux un cadre encore plus idyllique et intimiste, vas à Puerto Carrillo à 3km plus loin dans l’autre baie qui est collée. Sable blanc, cocotiers et bonsaï naturel  sur les rochers du bord de mer, sans personne pour te secouer sa serviette à la figure !

Le soir, les locaux viennent jouer au foot sur la plage et tu as une vue magnifique sur toute la baie. Une super journée pour un itinéraire au Costa Rica !

Hébergement :

Si tu veux un hébergement pour te faire plaisir avec une vue magnifique sur toute la baie

>> Nammbú – Playa Carrillo, Guanacaste, Costa Rica

Jour 7 : Sámara 

paddle isla chora voyage au costa rica
Paddle_à_Isla_Chora

Excursion en paddle et plongée à Isla Chora :

Le matin, Alfredo t’emmènera en paddle ou en kayak sur Isla Chora, une mini  île au large de Sámara (800m seulement) . C’est super agréable de prendre le soleil sur la plage avec les iguanes et les bernards l’hermite aux environs. Comme Isla Chora est classé parc naturel, il n’y a aucune construction en vue.

Balade à cheval :

L’après-midi, Alfredo nous a emmenés faire une balade à cheval. Au lieu du traditionnel galop sur plage, on s’est enfoncés dans la forêt après être passés sur une colline avec un beau panorama.

Les chevaux n’effraient pas vraiment les animaux et en plus, l’ambiance était vraiment sympa avec notre guide. Les chevaux sont magnifiques, très bien traités et la balade te fait passer un bon moment.

Sámara Sea Tours
Contact Watsapp d’Alfredo : 88853416
Site internet : https://samaraseatours.com
Email : samaratourscr@gmail.com

Hébergement :

Si tu veux un hébergement pour te faire plaisir avec une vue magnifique sur toute la baie

>> Nammbú – Playa Carrillo, Guanacaste, Costa Rica

Jour 8 : Voyage au Costa Rica avec Tambor

soiree bioluminesante tambor voyage costa rica
Soirée_Bioluminesante_à_Tambor

Tambor se situe à 3h30 de voiture de Bijagua. On a pu tester une super activité là-bas et je ne crois pas que tu puisses faire ça dans beaucoup d’endroit du monde.

Au coucher du soleil, le guide nous emmène en bateau sur une magnifique rivière peuplée d’oiseaux et nous explique le fonctionnement de la mangrove. Puis, une fois que la nuit est tombée, il ressort dans la baie et… c’est le moment de se mettre à l’eau.

C’est presque flippant de plonger dans la mer toute noire mais en fait, en quelques secondes, tout s’illumine autour de toi. Ici, le plancton produit de la lumière : c’est ce qu’on appelle la bioluminescence. Un super souvenir de mon voyage au Costa Rica

Sincèrement, je me sentais comme un gamin au milieu de toute ces petites lucioles des mers. C’est vraiment une activité à faire, selon moi.

Hébergement :

Le soir, on est allé dormir au Tambor Tropical Hotel. Les lodges sont jolis, construits en bois. C’est un hébergement vraiment confortable et un peu haut de gamme mais il reste en harmonie avec la nature.

Chaque lodge est dissimulé dans la végétation, aucun vis-à-vis, et en plus la mer n’est pas loin. C’est vraiment le genre d’hébergement où il est agréable d’aller en couple ou en famille.

Tambor Tropical Hotel
Tu peux réserver une ou plusieurs nuits juste ici
Téléphone : +1 (866) 890-2537
Email : info@tambortropical.com

Jour 9 : refuge national Curú

refuge animaux curu
Refuge_pour_animaux_Curu

Visite du refuge national Curú pendant ton voyage au Costa Rica :

Pour aller à Curú, il n’y a qu’une demi-heure de voiture depuis Tambor. Le refuge propose plusieurs activités : balade à cheval ou à pied, sortie bioluminescence, activités marines, etc.

Il recueille surtout les animaux blessés ou saisis lors des contrôles anti-braconnage. Ils sont soignés, puis réintroduits dans leur milieu naturel. Ici, tu ne verras pas de singes qui demandent à manger aux touristes mais des animaux qui ne cherchent pas à t’approcher. C’est peut-être moins spectaculaire mais c’est beaucoup plus respectueux de la faune !

Si le cœur t’en dit, tu peux même donner un petit coup de main au refuge !

Refuge national Curú
Watsapp de Federico : 26410100
Site internet : http://turismocuru.com

Volontariat pour l’association Tambor Bay Turtles et ramassage des déchets :

Tambor Bay Turtles a été créée par deux Canadiens venus s’installer au Costa Rica. Ils ont décidé de protéger les tortues toute l’année, notamment en collectant les oeufs pour éviter qu’ils ne soient détruits.

Une fois sorties de la coquille, les petites tortues sont accompagnées jusqu’à la mer par les bénévoles de l’association pour avoir un peu plus de chances de survie.

Tu peux loger et manger dans les locaux de Tambor Bay Turtles en échange d’une petite contribution. Rien à voir avec les tour opérateurs qui te demandent 2000 euros pour aider les tortues : ici, on ne te demande que le minimum d’argent pour couvrir les frais de ta chambre et tes repas.

L’association organise aussi des campagnes de ramassage des déchets sur la plage. Les habitants sont plutôt respectueux de leur environnement ici mais les déchets sont apportés sur la plage par les courants et le vent.

Tambor Bay Turtles
Facebook : Tortugas Bahía Tambor
Instagram : @tamborbayturtles
Email : tamborturtlerescue@gmail.com
Téléphone/Watsapp d’Iratxe : 85630827

Hébergement :

Ce soir, on a à nouveau dormi à l’Hôtel Tambor Tropical mais tu peux passer la nuit chez Tambor Bay Turtles.

Jour 10 : Voyage au Costa Rica avec Montezuma

plage montezuma voyage au costa rica
Plage_de_Montezuma

Montezuma : balades et cascades

Montezuma se situe à 3h de voiture de Puerto Carrillo. C’est un endroit souvent assez prisé des backpackers mais il reste quand même agréable. J’y étais allé il y a trois ans et j’ai eu la bonne surprise de constater que Montezuma n’avait pas beaucoup changé.

Il y a plusieurs petites auberges où dormir ou te restaurer mais surtout, tu peux faire des balades très sympas dans le coin, te baigner dans la cascade et passer la journée au bord de l’eau.

Cours de surf :

On a pris un cours de surf chez Surf by the Wave. Les profs sont des locaux qui t’emmènent dans des spots très peu fréquentés et super beaux. Laura, la propriétaire française, prête des planches et te les apporte sur le lieu du cours pour que tu n’aies pas à les porter en marchant.

Pour le cours, on était sur la Playa Blanca, une plage entourée par la jungle, sans aucune construction. Si tu y vas seul(e), fais attention à la marée. Quand elle remonte, elle charrie les branches d’arbres mortes et franchement, ça fait mal de s’en prendre une dans les tibias.

Cours de surf
Téléphone de Joseph ou Laura : 87211977
Watsapp : 84405228
Email : contact@surfbythewave.com 

Hébergement :

Pour ce soir, on a dormi dans une des auberges de Montezuma.

Jour 11 : visite de la prison San Lucas

ile san lucas
Ile_San_Lucas

San Lucas :

Lors de ton voyage au Costa Rica, va voir la prison qui se trouve sur l’île San Lucas facilement accessible en bateau. Ouverte en 1873 par le même homme qui a aboli la peine de mort au Costa Rica un an plus tard, elle n’a fermé qu’en 1991.

Le Costa Rica a souhaité la restaurer et la faire visiter pour que ce passé sombre ne soit jamais oublié et que les atrocités ne recommencent pas. D’habitude, je n’aime vraiment pas visiter les lieux morbides mais là, j’ai trouvé que c’était une visite importante à faire, à la fois touchante et profondément utile.

Même si l’atmosphère est lourde, il est important de préserver ce genre de lieu pour ne pas oublier les erreurs du passé.

L’île San Lucas est devenue une réserve de la biodiversité après la fermeture de la prison. En sortant de la visite, tu pourras donc te vider un peu la tête en faisant une petite balade pour rentrer au port et reprendre le bateau.

Coco’s Tours :

Mario Zamora
Whatsapp : 88769354
Site internet : http://www.cocostourscr.com
Email : mzamora27@hotmail.com 

Hébergement :

Pour rejoindre Zapotal, prends le ferry direction Puntaneras. Tu n’as qu’à mettre ta voiture dessus et il te transporte de l’autre côté. C’est bien moins long que de faire le tour de la baie.

Ensuite, il ne te reste qu’une heure de route pour arriver à Las Orquideas. Comme d’autres projets dont je t’ai parlé, celui-ci a permis de reboiser un terrain et d’y faire revenir plusieurs espèces sauvages.

Les lodges de Las Orquideas sont tout en bois et entourés de verdure, ce qui fait que tu as ton intimité au milieu des bois. Un réseau de petits sentiers de randonnée serpente dans la forêt et relie les chalets entre eux. Le petit plus qui fait toute la différence : une grande baie vitrée qui donne sur la jungle.

Las Orquideas
Téléphone de Betty : +506 87 62 70
Facebook : Cabañas Las Orquideas

On a aussi pris l’un des meilleurs cours de cuisine de notre vie ! La ferme Zapotal de Miramar nous a appris à fabriquer du dulce de leche, une spécialité d’Amérique Centrale. C’est une sorte de lait caramélisé absolument délicieux.

Pendant ce cours, on se remplit le ventre de douceur et on prend du bon temps dans une ambiance très sympathique à la ferme.

Jour 12 : Zapotal

zapotal canne sucre costa rica
Zapotal_canne_à_sucre

Visite de la ferme Zapotal de Miramar :

Aujourd’hui, on est retournés à la ferme Zapotal de Miramar pour la visiter et déguster quelques produits faits sur place. L’activité ne nous a coûté que 10$, dégustation comprise.

Les fermiers prennent le temps de te montrer les plantes qu’ils cultivent et de t’expliquer comment marche leur exploitation, sachant qu’elle est bio, gérée en permaculture et qu’elle fabrique son propre biogaz.

C’est aussi l’occasion de boire un très bon café ! Pour une fois, tu auras aussi l’occasion de voir en vrai les végétaux contenus dans certains médicaments ou dans ton assiette.

Si la vie de la ferme te fait envie, tu peux venir faire du bénévolat. En échange de ton temps donné, Betty, la propriétaire, te loge, te nourrit et te blanchit gratuitement ! En plus, elle adore recevoir des bénévoles et est toujours prête à partager ses connaissances.

Ferme Zapotal de Miramar
Site internet : http://colinasverdescr.com/
Email : info@colinasverdescr.com
Téléphone de Fressy Matamoros pour la visite : +506 62 58 86 35
Téléphone de Betty pour le volontariat : +506 87 01 62 70

Découverte de la culture de la canne à sucre (Trapiche tour) :

Ça a été clairement une de mes visites préférées. Les 2 fermiers respirent le bonheur. L’un d’eux a un rire tellement communicatif qu’il te met instantanément le sourire.

Pendant cette visite, tu vas voir comment la canne à sucre est cultivée et comment le sucre en est extrait. Dans cette ferme, tout est encore fait de façon traditionnelle, avec des bœufs qui font tourner le pressoir et une grande marmite où la sève de canne est mise à bouillir.

Les visites font plaisir aux agriculteurs et leur apportent un petit complément quand les touristes achètent leurs produits. Pour découvrir la fabrication du sucre de canne, il te suffit de réserver via la page facebook des Cabañas Las Orquideas.

Jour 13 : Fin de voyage au Costa Rica, retour à San José

retour san jose voyage au costa rica
Retour_San_José

Après avoir suivi cet itinéraire au Costa Rica, il est temps de retrouver la ville de san José. Ce n’est certainement pas la plus belle d’Amérique Centrale mais le marché central est tout de même un lieu sympa.

Il est plein de couleurs et d’odeurs. En plus, on peut y manger pour pas cher du tout et si tu as oublié d’acheter du café, c’est le moment. Un des stands en vend, en grains ou moulu, et il vient de toutes les régions du pays.

Je te conseille aussi de te balader un peu dans San José. Tu pourras y voir du street art par endroits. Arrête-toi aussi au café La Mancha. Construit dans un ancien entrepôt réaménagé, il a un style un peu hipster mais c’est un lieu idéal pour faire ta journée de transition avant de rentrer chez toi.

Hébergement :

Un hôtel plutôt style pour se faire plaisir la dernière nuit. C’est le même qu’à l’aller : le Presidente.

Hôtel Presidente
Central Ave Blvd, 7th Street
P.O.Box 2922-1000 San Jose City Center
Tu peux réserver une ou plusieurs nuits juste ici
Téléphone : 1-877-540-179 ou +506 2010-0000

Conclusion de mon voyage au Costa Rica 

voyage costa rica
Voyage_Costa_Rica

Avec ce deuxième voyage, j’ai redécouvert le Costa Rica et c’est cette facette du pays que j’aime : authentique, durable et responsable. En tant que voyageur, je suis beaucoup plus à l’aise en sachant que l’argent que je dépense va directement dans la poche de ceux qui montent sur place des projets qui font sens.

J’ai rencontré des gens formidables, tout en voyant la faune et la flore de près, en dérangeant la nature le moins possible.

Pendant mon premier voyage au Costa Rica, j’étais allé vers la facilité et je n’avais pas pris le temps d’apprécier ce Costa Rica intime. Finalement, j’ai visité beaucoup de lieux à taille humaine cette fois et c’est essentiel à la répartition de la fréquentation touristique.

Au lieu que tout le monde se retrouve au même endroit et le détériore, chacun peut aller visiter une petite ferme et faire vivre les locaux pour que tout le monde profite du tourisme.

Si tu as aimé ce petit voyage au Costa Rica, je t’invite à lire mon article sur que faire à Bocas Del Toro et le Parc Cahuita 🙂

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

1 Comment

  1. Bonjour Alex,
    Merci pour cette belle présentation hors sentiers battus 😉
    Voyage au Costa Rica pour bientôt, Auriez vous le contact de Marcelino et Virginia?
    Merci d’avance et bons voyages

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.