Conseils pratiques

Que faire en Colombie : immanquables et lieux secrets pour ton voyage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Que faire en Colombie : immanquables et lieux secrets pour ton voyage
5 (100%) 1 vote[s]

Que faire en Colombie ?

Si je te dis « Colombie », il y a de grandes chances pour que tu penses aux FARC, à Ingrid Betancourt, à la violence…

Pourtant, la Colombie n’est plus vraiment ce qu’on entend d’elle ! C’est aussi un superbe pays qui demande à être découvert et qui cache plein de surprises. Je vais donc te donner mes bons plans si tu cherches que faire en Colombie.

Initialement, je voulais achever mon tour du monde par le Venezuela mais les voyageurs que j’ai rencontrés m’ont tous recommandé la Colombie. Ils ont fini par me convaincre et j’ai changé d’avis. Je n’aurais peut-être jamais découvert ce pays sans leurs conseils, comme quoi, il faut aussi savoir écouter et échanger avec les autres backpackers !

rue typique cartagene colombie
rue typique cartagene colombie

Popayán, la ville blanche

Juste avant d’arriver à Popayán, je te conseille une petite halte à Ipiales, à la frontière de l’Equateur. Ce n’est pas tant pour la ville mais plutôt pour sa magnifique église Nuestra Señora de la Lajas que tu devrais t’arrêter. Certes, on est assez loin du sanctuaire perdu dans la montagne à cause des boutiques de souvenirs… mais ça vaut le coup d’œil ! Pour rejoindre l’église depuis Ipiales, le colectivo reste la solution la plus simple. Sinon, tu peux tenter d’y aller à pied mais à toi de gérer la conduite un peu musclée des Colombiens au volant. Prendre le téléphérique pour descendre sur Nuestra Señora de la Lajas te permettra d’écourter la marche mais pour le coup, c’est assez attrape-touristes.

Après cette petite étape, dirige-toi vers Popayán, la ville blanche mais aussi… la Ville Créative de la gastronomie ! L’UNESCO lui a décerné ce titre et franchement, on y mange très bien pour presque rien. Dans cette ville coloniale espagnole se mêlent des influences africaines, hispaniques et précolombienne. Si tu cherches que faire en Colombie, perds-toi dans les petites rues pavées en suivant les odeurs, les couleurs et la musique. Le bon plan si tu veux en apprendre un peu plus sur la ville, c’est de t’embarquer pour un Free Walking Tour dans Popayán.

Si jamais tu es en Colombie autour de Pâques, arrête-toi pour assister à la procession de la Semaine Sainte, classé au Patrimoine Immatériel de l’UNESCO. C’est l’une des plus vieilles traditions de l’époque coloniale.

En bus, tu peux aussi rejoindre la station thermale de Coconuco et ses bains chauds : l’idéal après une journée de marche.

rue pavée popayan ville blanche colombie
rue pavée popayan ville blanche colombie

La salsa de Cali

Sur les hauteurs de Cali, emprunte le chemin de la Cerro de las tres Cruces. Cette incontournable randonnée surplombe la ville et t’offrira un joli point de vue. Par contre, mieux vaut y aller le matin à cause de la chaleur qui monte vite.

Cali se visite aussi à hauteur d’Hommes, dans le centre historique mais si tu veux plutôt faire la fête, c’est vers le quartier de Granada qu’il faut te diriger. Là-bas, il y a de grandes chances pour que tu te fasses entraîner sur la piste de danse par les Colombiens et Colombiennes survoltés. La danse, c’est presque une religion ici. Aucune chance que tu restes assis(e) dans un coin toute la soirée ! Je te recommande El Tintindeo ou la Topa pour t’imprégner de l’ambiance. Quoi de mieux si tu te demandes que faire en Colombie que d’aller danser la salsa ?

Cali Colombie crédits photo : https://roll-life.fr/cali-colombie-capitale-de-la-salsa
Cali Colombie crédits photo : https://roll-life.fr/cali-colombie-capitale-de-la-salsa

Organise ton voyage sur mesure pour la Colombie !

Si tu as envie de voyager en Colombie avec un itinéraire préparé en amont avec les réservations d’hôtel déjà faites pour ne pas t’embêter, je te conseille de passer par l’agence Trace Directe. C’est une agence qui soutient le tourisme durable et responsable, elle bosse sans intermédiaire directement avec des locaux et fait du sur mesure en fonction de tes envies.

Donc si tu veux découvrir ce beau pays qu’est la Colombie sans voyager trop à la roots tout en sortant des sentiers battus et étant au contact de la population locale, je te recommande vivement de leur demander un devis.

que faire en colombie sur mesure trace directe

Les villages du triangle du café

Les terres du triangle du café valent de l’or. A la fois splendides et dures pour les Hommes qui les cultivent, c’est de là que provient l’inimitable arabica colombien.

Salento

La petite ville de Salento est sûrement la plus emblématique du triangle du café. Flâner dans ses petites rues colorées, le long des maisons aux balcons en bois peints est un vrai plaisir. En plus, tu y trouveras plein de petites boutiques d’artisanat et de souvenirs sympathiques.

Cocora et les palmiers

Pour rejoindre Cocora, il suffit de repérer les Jeeps à Salento. Tu as une Jeep bien vieille avec les amortisseurs morts depuis dix ans ? Alors c’est la bonne ! C’est parti pour une petite traversée dans la jungle luxuriante ! A Cocora poussent les palmiers de cire, espèce emblématique de la région. Certains s’élèvent jusqu’à 65 mètres ! Ils émergent des nuages dans un décor incroyable d’estampe japonaise avec la vallée verdoyante en toile de fond… Absolument magique !

Goûter du café

Bien évidemment, on ne peut pas quitter le triangle du café sans avoir bu… du café et visité une petite usine. C’est vraiment un incontournable quand on cherche que faire en Colombie. Il y a plein de fabriques à visiter mais je te conseille de te diriger vers celles qui produisent BIO. Pour en trouver une, le bouche-à-oreille sera ton meilleur allié : tout marche comme ça ici ! Je peux quand même t’en conseiller quelques-unes : fais-toi indiquer la Finca de Don Elias depuis Salento ou alors celle de Sacha Mama. Et pour un hébergement au top à Salento, rends-toi à La Serrana, une auberge très conviviale et vraiment reposante.

vallée de cocora salento colombie
vallée de cocora salento colombie

Carthagène, plus belle ville coloniale

Au départ de Salento, Carthagène se rejoint en bus, en passant par Medellín. Sinon, je te détaille dans cet article d’autres itinéraires ainsi que des conseils pour visiter la ville et en profiter.

Quand je me demandais que faire en Colombie, beaucoup de voyageurs m’avaient recommandé Carthagène. Et fanchement, en arrivant sur place, j’ai compris pourquoi ! La ville regorge de bâtiments peints dans les teintes ocres et orangées aux moulures blanches, avec des balcons et des volets en bois peints. C’est vraiment magnifique ! La meilleure chose à faire, c’est de se promener dans le centre historique. On y pénètre par la fameuse Torre del Reloj (Tour de l’Horloge). Lorsque la température devient trop élevée, il te suffit de t’arrêter sur la Plaza Bolivar et d’acheter une glace à un des marchands aux tenues bigarrées qui sillonnent la foule. Il y a aussi quelques visites sympas à faire pour les heures les plus chaudes de la journées. Le Château San Felipe est assez impressionnant, de même que le Palais de l’Inquisition ou la Cathédrale Alejandria… Profite de ton excursion pour admirer les remparts et le ports classés au patrimoine de l’UNESCO.

Carthagène, c’est aussi une ambiance incroyable qui se ressent la nuit. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges ! De quoi danser jusqu’au bout de la nuit au son de la musique locale avec un cocktail à la main… je sens que tu vas retarder ton départ ! 

remparts de carthagene colombie
remparts de carthagene colombie

Trek dans le Parc National de Tayrona

Près de Santa Marta se trouve le Parc National de Tayrona, l’endroit idéal pour partir faire du camping. Les rochers sont énormes, les feuilles des plantes débordent de tous côtés bref, la jungle est luxuriante mais ce n’est pas tout ! Le parc est aussi (et surtout) connu pour ses superbes plages ! Profite de l’occasion pour planter la tente et passer la journée à te baigner dans les rouleaux ou à bronzer sur le sable fin de San Juan. Attention tout de même, les moustiques sont un peu voraces dans la région. Et puis, de novembre à février, tu risques de te prendre une bonne averse en pleine sieste. Mais le Parc de Tayrona, c’est aussi se réveiller le matin face à la mer, un café à la main et simplement regarder les vagues se briser sur la plage…

L’accès au parc te coûtera 15 € et pour planter la tente, tu devras débourser 8 € de plus. Ça peut paraître un peu cher pour la Colombie mais comparé à l’Europe de l’Ouest, c’est vraiment abordable. Si comme pour moi, la Colombie est ton dernier pays de tour du monde avant de rentrer… profite au maximum du soleil avant de reprendre l’avion ! 

sur la plage parc de tayrona colombie
sur la plage parc de tayrona colombie

La Colombie a été le point final idéal de mon tour du monde. Elle ne m’a pas mis à rude épreuve comme la Papouasie mais ne m’a pas laissé sur ma faim comme la Chine. Bref, l’étape parfaite pour finir en beauté ! Bien loin des clichés, j’ai découvert un pays riche, verdoyant, regorgeant de beauté qui vaut vraiment le coup d’être découvert. Quelques notions d’espagnol devraient t’aider à communiquer avec les locaux, toujours accueillants, et à t’immerger dans leur culture.

Selon moi, il faut t’accorder au moins 3 semaines pour visiter les incontournables de la Colombie en sac à dos. Si tu as plus de temps, un mois serait parfait. Sinon, tu peux opter pour les services d’une agence comme Terdav.

eglise cartagene colombie
eglise cartagene colombie

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.