Road Trip en Australie : faux pas dans un lac rose

Road Trip en Australie : faux pas dans un lac rose
5 (100%) 1 vote

Révision du van avant d’entrer dans l’outback et la chaleur

Nous partons de Sandy Cap, notre petit coin de paradis, un peu déçu de ne pas avoir pu profiter un peu plus de ce lieu.  Une nuit seulement, mais ça nous apprendra à ne pas recharger notre bouteille de gaz pour cuisiner avant de partir dans le bush !

Nous poursuivons la route et à mesure que les kilomètres défilent, la chaleur augmente et la végétation se fait de plus en plus basse et rare.

Nous arrivons finalement à Geralton à 430km de Perth. On a pris notre temps car cela doit déjà faire une semaine que nous sommes partis.  Geraldton est la dernière “grande” ville (27 000 habitants), avant le désert de l’outback et la chaleur du nord de la côte ouest australienne.

Vu que nous avons 830km à parcourir avec presque aucune ville jusqu’à Exmouth dans le nord  puis 1300 km pour rejoindre Broome, on s’est dit qu’il valait mieux faire une révision du van. Un check up complet histoire d’être à peu près sûr (ou presque) qu’on va pas tomber en rade au milieu de nulle part. D’ailleurs c’est ce que je te conseille de faire « Internaute » avant ta première traversée d’une longue zone désertique en Australie…enfin, si tu ne veux pas avoir à attendre une dépanneuse pendant 2j au milieu du désert 😉

Notre van est un Toyota, réputé increvable. Mais il est de 1986 avec 380 000 bornes au compteur donc il est quand même plus tout jeune !

Bilan après une visite chez le garagiste :

  • révision complète du van : à 125$ :
  • changement du régulateur de l’alternateur : 99$   (merci sinon on aurait pu recharger aucun appareil  pendant 1 mois et en plus on aurait tué la batterie ^^)
  • changement complet du système de refroidissement : 800 $

Aiiiiiie !!! ça fait mal aux fesses. Mais on a pas hésité bien longtemps. Vu les chaleurs qui nous attendent dans le nord, entre 35 et 45°C avec une humidité de 99%, on s’était dit que ça valait le coup de changer le système de “refroidissement” ! Après notre passage chez le garagiste, on s’est généreusement délesté d’environ 1000$ + 1 semaine d’attente pour avoir toutes les pièces nécessaires et la réparation de faite.

C’est aussi ça avoir un van :

  • tu es libre d’aller où tu veux quand tu veux
  • tu économises sur le logement

MAIS, il faut l’entretenir la bête !

A RETENIR

C’est pour ça qu’il faut bien prendre son temps au moment de l’achat de votre van et ne pas se précipiter. Car sinon, les frais de réparation peuvent vite exploser votre budget si vous n’avez pas de chance. J’ai entendu parler d’arnaques à surtout Sydney où certaines personnes achètent des vans qui rendent l’âme 2 à 10 jours après l’achat….Donc attention !

Cette semaine d’attente, on l’a passé à côté d’un hippodrome. Oui, comme d’habitude, on dormait sur des parkings ou des endroits un peu planqués. Mais dans une ville, c’est moins évident. Du coup, on a trouvé ce spot, juste à côté des chevaux de courses et des écuries. Et puisqu’il fallait se lever tôt pour être sûr de ne pas se faire amender par les rangers, au bout de deux jours, on est allé proposer notre aide aux écuries pour donner un coup de main. Ca nous faisait levé à 5h du mat, ça piquait un peu mais au moins on était sûr de ne pas à voir d’amende. Et vu que Lisa et moi on est cavalier (ouai je sais, la classe ^^), on était ravi. Ca nous a un peu fait oublier les 1000$ !

C’est ça que j’adore dans le voyage, c’est souvent au moment et dans le lieu où l’on s’y attend le moins, qu’on fait les plus belles rencontres, qu’on découvre les plus beaux sites et qu’on fait les meilleurs activités !

Le Road trip continue

On reprend la route vers le nord avec un van remis à neuf (ou presque), direction le parc de Kalbarri. Mais pour ce roadtrip en Australie, je n’avais pas de guide de voyage. Uniquement le Camps 7 : la bible du voyageur en van en Australie car ce bouquin répertorie sur des cartes, tous les campings, les douches, les toilettes, etc dans tout le pays et en mentionnant si elles sont gratuites ou payantes.

Mais du coup, sans guide de voyage, on avançait à l’instinct, au gré de nos envies. Remarque, en Australie, t’as pas cinquante directions non plus pour te balader en van. Ya pas beaucoup le choix niveau itinéraires ^^

C’est ce qui nous a amené à ce site naturel juste magnifique, le Hutt Lagoon

Un des rares lac rose au monde. Il y en a 2 en Australie mais l’autre est sur une île. Le Hutt Lagoon est donc beaucoup plus facile d’accès.

En passant devant un tel lieu, on a pas mis longtemps à faire un dérapage au frein à main pour se garer sur le côté et voir ça de plus près….bon ok, je me suis garé en douceur, en prenant bien le temps de rétrograder pour ne pas abimer la boite de vitesse !

La Boulette . . .

 Une notion importante pour moi en voyage, c’est le fait de rentrer dans le paysage !

Hey oui, moi je vois trop gens s’arrêter devant un joli panorama, prendre une photo et repartir. Mais au final, ils verraient ça à la télé que se serait pas si différent. Personnellement, j’aime m’approcher au plus prêt d’un lieu d’intérêt, le voir sous différents angles, prendre le temps d’observer les détails….un vrai gamin quoi 🙂   Et là….c’était peut-être pas la meilleure idée que j’ai eu de la journée. Parce que comme un gamin qui s’éloigne un peu trop  : je me suis salis ! Oui parce que le Hutt Lagoon est un lac rose et en y regardant de plus prêt, c’était en fait un lac salé. Qui dit lac salé, dit bords du lac durs et couverts de sel. Et on peut se marcher dessus. Ben en fait ils étaient pas si durs que ça les bords ! Et en voulant aller filmer un peu plus loin pour avoir un meilleur angle, je me suis embourbé à mi-tibia car la « croûte » s’est brisée.   Bref, je sors péniblement de ce pétrin les baskets remplies de vase puant l’oeuf pourri. Pour ne pas salir le van, j’enfile deux sacs plastiques aux pieds mais la question que je me posais : où allais-je me nettoyer les pieds dans ce désert sans eau !!     Heureusement à quelques kilomètres du Hutt Lagoon, il y a Port Grégory, une ville presque fantôme où on a vu des maisons mais pas d’habitant, où j’ai pu trouver des toilettes publiques pour me rincer.

Une leçon de plus en voyage

Une fois de plus, en voyage on apprend tous les jours. Même quand tu penses qu’il n’y a pas de risque, que tout est ok, si tu baisses ta vigilance, il peut t’arriver n’importe quoi ! Car le concept de rentrer dans le paysage il est top ! Sauf quand ça devient trop dangereux (ex: falaises, chutes, cascades, cratères etc…).   Sachant que l’Australie rassemble la moitié des espèces mortelles dans le monde, il vaut mieux faire attention.

Internaute, si tu suis les règles de bons sens de base, il ne t’arrivera jamais rien. Dès lors que tu t’en écartes, tu t’exposes à pas mal de mésaventures. 

Cette fois, pour moi, il ne m’est rien arriver mais c’était un bon rappel à pas trop prendre la confiance quand même !

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

19 Commentaires
  • Laura
    Répondre

    Salut Alex,
    Je m’apprette à partir un an en tour du monde dont un passage de 5 mois en australie pour renflouer les caisses. L’idée est de gagner 6000€ et de continuer le temps qu’il reste pour parcourir l’Australie en van. Je viendrais de Bali et la destination suivante sera l’Amerique du sud. Je pensais au départ commencer par darwin pour travailler et une fois les caisses renflouées, voyager en van jusqu’à Melbourne. Est-ce qu’on peut trouver du boulot facilement à Darwin? As-tu un conseil sur l’itinéraire le plus judicieux? Merci d’avance!

    18 juillet 2015 à 01:22
  • Caro B
    Répondre

    Tu es mon petit boulet préféré, c’est officiel 🙂

    8 octobre 2013 à 01:48
  • Rémi
    Répondre

    Salut Alex,

    Superbe vidéo 🙂 !

    J’ai une petite question : je compte partir 1 an en Australie à partir de Janvier en commençant par la région de Perth et je compte alimenter mon blog à l’aide d’articles, photos et vidéos. Je voulais savoir comment trouves-tu le temps de poster? Internet est facile d’accès (j’imagine que non dans la cambrousse)? Ou bien est ce que tout simplement tu montes ces vidéos en rentrant chez toi?

    Merci d’avance pour ta réponse :). Bonne continuation !

    7 octobre 2013 à 20:04
      • Rémi
        Répondre

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre !

        PS : J’avoue que tes vidéos m’ont donné envie de voyager un peu partout ! J’ai envie de voir tout ce qu’il y a de plus beau à voir ! Merci ! Profites bien ! 😉

        8 octobre 2013 à 19:34
  • Nielina
    Répondre

    Merci de super souvenir et si tu as 5mn passe au kalbarri NP Splendide
    good trip

    7 octobre 2013 à 18:36
  • François
    Répondre

    Ah ah! J’ai fait la même connerie en Camargue cet été!^^ La bonne idée de sortir chasser le flamand rose hors des sentiers battus.. Je me suis retrouvé avec exactement la même paire de chaussures que toi, style noir total très épuré, quelques araignées en prime. :p

    7 octobre 2013 à 13:12
  • Merci pour ce super article et la jolie vidéo 🙂 J’ai moi-même passé un an en échange universitaire à Sydney et lire ton blog me donne envie d’un road trip sur la côte ouest !

    7 octobre 2013 à 13:04
  • Caro
    Répondre

    Vous avez bien fait de faire réviser votre van avant la grande expédition ! On est tombées en panne à une trentaine de km de Monkey mia, un dimanche, en plein désert, sans couverture réseau… Heureusement qu’on a rencontré des gens super sympa (comme toujours en Australie), qui nous ont remorquées jusqu’à Denham où on nous a annoncé que notre alternateur devait venir de Perth… La vraie galère ! Sauf que nous n’avions que deux semaines de voyage sur la côte… Une vraie galère !! Mais ça fait beaucoup de jolis souvenirs !
    Trop courte cette vidéo (même si le Pink Lake est magnifique !) Et les Pinacles vous y avez été ? C’est un des endroits qui m’a le plus marqué sur la côte ouest…
    Hâte de voir encore plus de vidéos qui me rappellent plein de bons souvenirs !!

    7 octobre 2013 à 12:49
  • Et oui, au même endroit j’ai fais la même bétise que toi 🙂

    Enfin, comme tu le marques, si les Australiens te disent de ne pas aller la, écoute les, même si tu ne sais pas la raison.
    Ceci peut te sauver d’une mauvaise aventure.

    Et j’ai eu le coup de coeur pour Géralton (allez plongé, je peux vous indiquer un mec sympa)

    7 octobre 2013 à 12:30
    • Au fait, la coutume est de donner un surnom à ton van, sinon malheur a toi il arrivera.

      Moi c’était George 🙂

      7 octobre 2013 à 13:10

Ecrire un commentaire