Visite de la cité interdite de Pékin (Beijing) – Chine

Visite de la cité interdite de Pékin (Beijing) – Chine
3.5 (70%) 2 votes

Infos pratiques pour visiter la Cité Interdite

La cité interdite est à Pékin (Beijing) un des carrefours aériens les plus importants d’Asie. Tu n’auras donc pas de mal à trouver un vol pas cher pour aller en Chine : environ 500€  

La cité interdite est toujours située au centre de la ville moderne actuelle de Pékin (Beijing).

  • Accès : ligne 1 (rouge) du métro aux arrêts Tian’anmen Est ou Tian’anmen West.
  • Horaires de visite :  8h30 – 17h ( fermeture des guichets à 16h )
  • Tarifs : entrée 7,5€  (= 60 Yuan) , audioguide 5€ (= 40 Yuan)

Carte de la Cité Interdite – cliquer pour agrandir

carte cite interdite pekin beijing
shema centre de la cite interdite
carte type ancienne cite interdite pekin beijing
cite-interdite-vue-du-ciel

La rapide histoire de la Cité Interdite

La cité interdite n’est pas si ancienne que l’on pourrait l’imaginer. Les travaux ont commencé en 1406, environ à la même époque que le Machu Picchu au Pérou pour avoir un point de comparaison.

Quand la dynastie des Ming arriva au pouvoir en Chine en 1368, elle décida de transférer sa capitale de Nankin à Pékin (Beijing) sur l’emplacement de l’ancienne cité impériale mongole Khanbalik. Cela leur permettait de pouvoir plus facilement surveiller les agissements de leurs rivaux récemment conquis.

trone cite interdite

La cité interdite a été construite en seulement 14 ans, mais il aura fallu 200 000 ouvriers pour achever cette oeuvre architecturale titanesque.

Les matériaux furent acheminés des quatre coins de l’empire : les pierres de Pékin (Beijing), le marbre de Shanghai, le bois du Yunan et du Sichuan et les briques du Shandong.

La Cité interdite mesure 960m de long sur 750m de large et les murs d’enceinte entourant la cité sont haut de 12m.

Inaugurée en 1420, elle sera le siège de 14 empereurs Ming (1420-1644) puis de 10 empereurs Qing (1644-1912). Puyi, Le dernier empereur Qing, abdiqua en 1912 face aux soulèvement des communistes. C’est d’ailleurs cette partie là de l’histoire qui est retracée dans le film « le dernier empereur »

La cité interdite a brûlé partiellement a plusieurs reprises. Les incendies étaient souvent déclenchés par des eunuques ou des courtisans qui se faisaient de l’argent grâce aux travaux de reconstruction.

Elle a également été rasée une fois, par les Mandchous en 1644, qui la reconstruisirent avec la « touche » de la nouvelle dynastie. La majorité des édifices que l’on peut voir aujourd’hui datent du 18ème siècle.

En 1947, durant l’invasion du Japon en Chine, tous les trésors qui regorgeaient dans la cité interdite ont été transférés à Taiwan, au musée national du Palais. 

Mon arrivée à Pékin (Beijing) et la Cité interdite

 

Je commence à arriver sur la fin de mon périple en Chine. 1 mois à traverser le pays du Sud au Nord, du Yunnan au Sichuan pour enfin arriver dans la capitale de l’empire chinois et aller visiter son monument le plus emblématique : la Cité Interdite !

Honnêtement au début, j’ai été déçu par la Chine mais ça c’est ma faute car j’avais certaines attentes / images en tête avant de venir et il ne faut jamais en avoir lorsque l’on voyage. Il faut prendre ce qu’il vient ! 

entree cite interdite beijing

Et même si durant ce périple j’ai souvent été déconcerté par leurs moeurs et leur hygiène, j’ai surtout pu me rendre compte de l’intérieur de ce qu’était réellement la nouvelle surpuissance mondiale. J’ai également été époustouflé à plusieurs reprises par ses lieux fantastiques : les rizières de YuanYang, le bouddha géant de Leshan ou encore le parc national de Zhangjiaje

 

D’ailleurs, c’est de la mythique ville de Xian, ancienne capitale du pays que je prends le train de nuit pour rejoindre Pékin (Beijing). Je pars de Xian des images plein les yeux de ma visite de l’armée des soldats de terre cuite pour aller visiter l’autre grand lieu symbolique du pays : la cité interdite ! 

cours interieure cite interdite

A SAVOIR

Les trains en Chine sont un très bon moyen de se déplacer. Fiables, propres (quand les gens ne crachent pas sur la moquette) et fréquents. Ils ne sont en revanche pas aussi bons marché que l’on pourrait l’imaginer.

Pour un trajet de 8h/10h en train de nuit Xian > Pékin (Beijing) , j’ai payé environ 60 €

Donc n’imagine pas voyager pour pas cher en Chine avec le train, comme en Inde par exemple, cela a surement été le cas, mais aujourd’hui la Chine est un pays développé avec les prix qui vont avec (hors alimentation).

portrait Mao place Tiananmen

ANECDOTE

J’étais dans ma très jolie auberge de jeunesse à Xian (si il y a bien quelque chose de presque toujours top en Chine, c’est bien ça ! Elles sont propres, équipées et pas trop chères) et je m’apprêtais à partir pour prendre le train pour Pékin (Beijing).

Là mon pote anglais Chris dit très judicieusement

  • « on a tout pris ? on est dans les temps ? on a les billets ? »
  • et là je lui réponds « oui, oui, non…. »
  • et lui me dit « comment ça oui, oui, non ??!! »

Et bien là je me rends compte que je n’arrive pas à remettre la main sur mon billet de train. Sachant qu’en Chine, il faut toujours réserver à l’avance vu la population sinon tout est complet, ne pas retrouver mon billet, signifiait ne pas partir d’ici avant 3 ou 4 jours !! 

Là mon pote Chris me dit «  c’est pas gagné pour la Cité Interdite ! ^^ »…..Merci Chris !

mozaique dragons en relief cite interdite beijing

Je commence à chercher de partout, impossible de remettre la main dessus. Je fais toutes mes poches de sacs et de vêtements…rien ! Et là, j’ai un flash !! 

Je me revois la veille au soir, vider mes poches de papiers, tickets et trucs inutiles en tout genre dans la poubelle : OK, je demande à la nana de l’accueil de m’ouvrir la chambre (j’avais fait le checkout), je regarde dans la poubelle….plus rien ! elle avait été vidée !! 

La pression commence à monter et l’heure du départ se rapprochait à vue d’oeil !

Je lui explique la situation, elle appelle la femme de ménage qui était pas très loin et elle lui demande où sont les sacs poubelles des  dortoirs. Elle m’emmène dehors devant la porte et me pointe du doigt un gros tas de sacs poubelle !….Bon ben pas le choix, c’est la seul piste que j’ai…

Je commence à ouvrir les sacs poubelle un par un et la femme de ménage, dans sa grande générosité (elle a du avoir un peu piété de moi aussi), m’aide également. Je trouve un billet de train suspens, je le déplie, le retourne, regarde : ce n’est pas le mien !! Ohhhh ! ascenseur émotionnel !!

bâtiment principal cite interdite beijing

On continue encore 5min, je commence sérieusement à douter de mon flash « poubelle », quand tout à coup, je commence à retrouver des trucs qui me paraissent familiers dans un des sacs. Je mets la main sur un autre billet de train et cette fois-ci : c’est le bon !!!! 

Je suis trop content et je saute de joie aussi sobrement que tu peux m’imaginer le faire internaute ^^

L’air de rien, cette dame vient de m’économiser 3 ou 4 jours d’attente et 60€ de billet de train. Je n’aime pas faire ça habituellement, mais là le temps me manquait pour faire autre chose, je plonge ma main dans la poche et lui file le cash que j’avais en poche, environ 5 à 10€.

 Et le meilleur, c’est qu’elle m’a remercié avec un air du genre « c’était pas la peine, je l’ai pas fait pour ça » . Et Bim, une leçon d’humanité de plus dans la gueule, une !

 Nous voilà rassurés et prêts à partir avec Chris, qui commençait lui aussi à voir s’éloigner au loin la cité interdite ^^

Mon avis sur la Cité Interdite à Pékin (Beijing)

 

La cité interdite est le 2ème monument le plus connu de Chine (du moins en occident) après la Grande Muraille. Il est donc incontournable pour moi d’aller le visiter car j’aime bien comprendre pourquoi les choses sont si réputées ou provoquent autant d’admiration.

Mais autant des sites comme le Machu Picchu, ou Pétra, m’ont réellement envoûté, autant la Cité Interdite m’a laissé émotionnellement de marbre. 

escalier et sculture cite interdite
detail monument cite interdite

J’imagine que le cadre naturel qui entourent les 2 sites ci-dessus jouent pour beaucoup sur l’ambiance mystique qui y règne. La Cité interdite, elle, est en plein milieu d’une des plus grandes villes du monde. 

Attention, la cité interdite est tout de même vraiment impressionnante en terme d’architecture, d’oeuvres d’art et de précision artistique. MAIS j’ai trouvé le lieu froid et austère. Pourtant, la foule de touristes qui s’y engouffrent chaque jour (dont je fais parti), devrait réchauffer l’atmosphère ^^ …apparemment non.

C’est vrai que lorsque l’on se promène dans ce gigantesque palais royal qui fait plus penser à une ville dans la ville qu’à un palais, on est vraiment admiratif de l’ampleur des bâtiments construits et des structures en pierre réalisées. En revanche, j’avais la sensation de visiter un simple musée, très beau certes, et non pas un ancien lieu mythique où tant d’évènements importants et décisifs se sont passés.

petite cour interieure cite interdite

C’est vraiment le regret que j’ai eu en sortant de cette visite : le lieu est beau mais pas magique.

Pour le reste, on en apprend beaucoup sur le fonctionnement de la cité interdite, ses anecdotes, ses coutumes et son histoire notamment grâce aux audio-guides. 

Donc je recommande évidemment d’aller visite ce monument incontournable, auquel selon moi, il ne manque que ce petit quelquechose qui fait toute la différence ! 

Après, je me dis que si l’ambiance me paraît si glaciale dans ce lieu, c’est peut-être tout simplement car elle l’était déjà à l’époque ^^

Merci à 

  • caméraman voyageur :  CHRIS, de Bristol

Musique 

  • Carnaval des animaux – Je N’aime Pas Le Classique, Mais Ça J’aime Bien !
  • Aquarium – Je N’aime Pas Le Classique, Mais Ça J’aime Bien !
Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

3 Commentaires
  • J’ai un pied à terre à Saigon et à Dubai donc je suis principalement entre ces deux villes 8 mois dans l’année, en déplacement dans d’autres pays le restant de l’année.

    29 octobre 2014 à 11:46
  • Et Bim, une leçon d’humanité de plus dans la gueule, une ! => Et oui, il y a qu’en Chine ou c’est une attitude naturel ce genre de choses. J’ai vécu dans 4 pays différents en Asie, visité plus de 40 pays dans le monde, et la Chine reste le seul endroit ou le pékin moyen (ahah) est comme cela. Cela ne veut pas dire que cela arrive pas ailleurs, mais c’est loin d’être une norme…

    14 octobre 2014 à 23:34

Ecrire un commentaire