Visiter et dormir dans le désert du Maroc

Visiter et dormir dans le désert du Maroc
5 (100%) 5 votes
Google+

Dormir au milieu des dunes du désert de Merzouga au Maroc

J’ai passé 3 jours absolument enivrants  dans le désert de sable de Merzouga dans le sud du Maroc ! Je vais te dire ce que j’ai vécu, ce que j’ai ressenti ainsi que toutes les infos pratiques pour que tu puisses vivre la même expérience.

Avant cela voici le résumé en vidéo de mon expédition dans le désert de Merzouga

Visiter et découvrir facilement le désert marocain

Découvrir le désert, ça paraît tout de suite très compliqué ! On se dit qu’il faut être très équipé le préparer des mois à l’avance et qu’il faut plusieurs semaines pour y arriver. Bonne nouvelle : le désert de Merzouga dans le sud du Maroc est facilement accessible : quelques heures en 4×4 depuis Errachidia suffisent pour me rejoindre avec des magnifiques dunes à perte de vue. On peut facilement et dormir : les familles locales touaregs ont construit des petits camps au milieu des dunes pour accueillir les visiteurs (c’est discret et ils se fondent bien dans le paysage).

L’avantage du désert de Merzouga, c’est qu’il est assez grand pour avoir les sensations d’être dans un grand désert, sans pour autant être démesuré et aussi hostile comme le Sahara…beaucoup plus compliqué à explorer.  Ce qui est incroyable, c’est que depuis la France un séjour de 4 jours suffit pour découvrir et dormir dans le désert. Évidemment je te recommande chaudement de passer au moins une semaine dans la région ou l’intégrer lors d’un voyage au Maroc.

Visiter le desert Merzouga Maroc

Comment visiter le désert et les dunes de Merzouga ?

L’itinéraire résumé de mon voyage

Si tu arrives directement depuis la France :

Jour 1

Jour 2
  • 4×4 Errachidia -> Désert de Merzouga
  • Bivouac et nuit dans le désert de Merzouga
Jour 3
  • Journée et découverte du désert : sandboarding, balade en dromadaire, montage de tente touareg
  • Soirée et nuit dans le désert
Jour 4
  • 4×4 Désert de Merzouga -> Errachidia
  • Vol Errachidia -> Casablanca (voir les vols)
  • Vol Casablanca -> France (voir les vols) ou (en fonction du temps possible sur place) Nuit à Errachidia et retour pour la France le lendemain
localisation desert de mergouza maroc
vue satellite desert mergouza

Mon avis sur le désert de Merzouga

Au contraire d’une expédition dans le Sahara dans un désir immense, un séjour dans le désert de Merzouga est :
  • Facile à organiser
  • Pas besoin de s’y prendre des mois à l’avance
  • On peut le faire le temps d’un long week-end (vs plusieurs semaines dans une vraie expédition dans le désert)
  • Facilement accessible en 4×4 mais assez reculé pour se sentir totalement dépaysé
  • C’est très accessible niveau prix : il y en a pour tous les budgets. Du petit camp assez sommaire et très abordable au camp grand luxe, tente avec toilette etc…)

Ce que j’ai surtout aimé c’est ce sentiment d’apaisement et d’être coupé du stress et de la frénésie du quotidien. Petit détail qui m’a fait du bien : il n’y avait ni wi-fi ni de 3G. Nous sommes tellement acrros à nos téléphones que parfois nous avons le réflexe de le regarder durant la journée même dans des décors incroyables. Là au moins ça capte pas donc on se sent présent ici et maintenant !

Ce qui accentue ce rythme apaisant et cette douceur de vivre, ce sont les berbères qui gèrent le camp. Ils sont à la fois très gentils, courtois et accueillants mais détendus et à la cool. Cela doit leurs faire bizarre d’accueillir des gens qui sont comparés à eux des piles électriques arrivées tout droit des grandes villes. Mais ça n’a pas l’air de les bousculer plus que ça ! Je pense que les dunes absorbent le stress des gens comme aucune autre chose ne sait le faire.

Deux jours ça peut paraître court, mais finalement quand on est coupé du monde en train de vivre instant présent et profiter des choses simples comme boire un thé, grimper une dune à pied et discuter avec les berbères (la plupart parlent un peu français), on l’impression que le temps s’allonge et se transforme en une semaine.

Bref, j’ai adoré me retrouver dans ce « petit » désert qui m’a fait le plus grand bien à recharger mes batteries.  Mais il m’a surtout permis de voir quelque chose que j’attendais depuis des années : des dunes de sable à perte de vue ! Cerise sur le gâteau, il y avait une chaîne de montagne aux roches noires en toile de fond qui définit la frontière naturelle avec l’Algérie.

Un décor assez hallucinant… surtout au réveil avec une petite tasse de thé dans la main !
berberes maroc

Mon itinéraire & activités détaillés pendant ces 4 jours dans le désert du Maroc

Jour 1

Trajet France -> désert

C’est le genre de transit où tu pars de la France le matin et tu arrives dans le désert le soir. Beaucoup de gens n’aiment pas enchainer les vols et les transports, ça les saoule… moi j’adore ! Quand j’avance, je me sens vivant !

D’ailleurs, quand tu arrives sur le tarmac du petit aéroport de Errachidia, ça te donne tout de suite un aperçu de ce qui t’attend : roots, simple authentique ! On a ensuite passé la nuit dans le Rilhade XXXX aux portes du désert. Un peu de confort et de luxe avant les dunes et le sable, c’est jamais désagréable !

Si tu veux passer une nuit à travers le désert Merzouga ou même faire un safari de 3/ 4 jours je te recommande de regarder ces tours opérators et tu pourras réserver directement en ligne une nuit en tenteune randonée en chameau ou encore le fameux safari.

OASIS 🏝 just before > the desert of Merzouga 🌵 #marocinmotion

Une publication partagée par Alex Vizeo 🌐 Travel Blogger (@alexvizeo) le

Jour 2

Souk d’Errachidia

Le matin les chauffeurs/guides nous ont rejoint avec leur 4×4 et le matériel nécessaire en cas de besoin (eau, essence, etc…). Mais ça, c’est eux qui ont géré, ils sont habitués !  Avant de partir dans le désert direction le souk. J’ai beaucoup aimé le souk de Errachidia car il n’y a pratiquement aucun touriste, il est vraiment authentique et on voit qu’il sert de réel marché pour les locaux (avant d’être un lieu touristique pour les visiteurs).

J’en profite pour m’acheter un chèche, d’ailleurs je me suis bien fait avoir sur le prix, j’étais pas encore en jambe pour les négociations je venais d’arriver !! Dans ces pays là, c’est une tradition de négocier, surtout dans les souks. J’ai acheté également de la pâte de datte car la région d’Errachidia est la région du Maroc où ils produisent les meilleures dattes. Le kilo de datte de qualité supérieure m’a coûté 2€. Là, j’avais demandé à un des guides marocains de venir avec moi pour l’achat, du coup ça a été plus facile pour la négociation 🙂

Route vers le désert

Ensuite c’est mon moment préféré celui où on traverse le désert en avalant la piste en dehors des routes asphaltées pour aller rejoindre le camp. C’est plat, c’est aride, c’est rocailleux et les couleurs vont du jaune très clair ou noir très foncé. On s’enfonce un peu plus vers le rien, vers le calme. Dans la voiture tout le monde regarde devant, les yeux dans le vide.

Arrivée au camp

Le 4×4 arrive en haut d’une dune, on aperçoit des petits champignons blancs dans le creux de quatre ou cinq autres dunes immenses : ceux sont les tentes qui forment le camp. Tradition oblige on est accueilli avec un thé à la menthe bien chaud et bien sucré. Les tentes sont disposées en carré les unes face aux autres et au milieu il y a des grands tapis. Après le thé et avoir déposé mes affaires dans ma tente, comme tout personne un minimum curieuse, je pense qu’il est impossible de résister à l’envie d’aller en haut d’une dune pour profiter du panorama exceptionnel et du silence….Alors c’est ça la sensation que procure le désert : l’apaisement, la tranquillité et  l’éloignement

Montage de tente berbère

Les gars du camp ont vu que j’étais un peu hyperactif et pour être très gentil et m’occuper un peu, ils m’ont montré (j’ai participé aussi un peu) comment ils montaient leurs petites tentes berbères. C’est ce qu’ils utilisent pour les petites tentes de bivouac ou prendre une pause au soleil.

Just chill out in front of my tent in the desert ⛺️ 🌵🇲🇦 #marocinmotion

Une publication partagée par Alex Vizeo 🌐 Travel Blogger (@alexvizeo) le

Jour 3

Lever de soleil sur les dunes de sable

Les levers de soleil, c’est parmi les plus belles choses que l’on peut voir à travers le monde. Le problème quand on adore dormir comme moi, c’est que ça pique toujours beaucoup ! Mais les couleurs étaient très belle malgré un ciel couvert. Alors je n’imagine même pas quand le ciel est vraiment bien dégagé.

Balades en dromadaire

On enchaîne avec une balade en dromadaire. C’est la première fois que je monte sur un dromadaire. C’est certainement une des façons les plus insolites que j’ai utilisé pour me déplacer. Pourtant j’en ai utilisé des moyens de transport bizarres. On a l’impression que ce sont des animaux un peu bêtes, mais au final je trouve que ceux sont les montures les plus intelligentes pour une raison principale : si il n’y a pas quelqu’un qui comme eux est à pied il étire, ils n’avancent pas ! Plutôt malin !! En gros soit « il y en a un qui est dans la même galère que nous » soit  «  on n’avance pas ! » .

Ce sont des animaux tranquilles assez non chalants, qui je trouve, vont parfaitement avec l’ambiance du désert ! Personnellement plus ça va plus j’ai du mal avec l’asservissement des animaux. Pourtant je suis cavalier et je l’ai été régulièrement pendant des années. Mais cela fait partie des traditions ancestrales alors je n’ai pas refusé.

Sandboarding

Je suis clairement pas un rider ou un mec alaise avec tous les sports de glisse… À mon grand désarroi. Je trouve qu’ils ont vraiment la classe ces gars là. Ils insufflent un sentiment de liberté que j’aime beaucoup. Alors même si je ne suis pas bon, je me suis clairement essayé avec beaucoup d’enthousiasme au sandboarding = surf sur les dunes de sable !

Franchement je me suis pas mal démerdé et les sensations sont plutôt cools. C’est qui pique, c’est qu’il faut remonter la dune à pied à chaque fois. Au bout de 4 / 5 descentes et donc de montées… ça te sèche littéralement. Tu n’attends plus qu’une chose : ton thé à la menthe bien chaud et bien sucré en rentrant sur le camp. Parce que du thé, tu vas en boire beaucoup, vraiment beaucoup. T’as intérêt à avoir emmené une brosse à dents avec toi. Vu la tonne de sucre qu’ils mettent dedans, vaut mieux te les laver régulièrement si tu veux pas finir avec des canyons à la place des dents. Mais il faut dire leurs thés, ils sont tellement bons qu’ils en sont addictifs !

sandboarding dune merzouga maroc

Jour 4

Retour sur Errachidia

Les chauffeurs remballent le matériel, on remonte dans le 4×4 direction Errachidia. On reprend la piste, j’adore la piste ! Au retour, on a toujours les yeux dans le vide sauf que cette fois c’est pas en imaginant ce qui nous attend, c’est qu’on se repasse les images de ce qu’on vient de vivre. J’adore la piste.

Arrêt chez des « nomades » berbères pour prendre le thé

Les guides nous font le plaisir de s’arrêter chez une famille berbère au milieu de nulle part pour prendre le thé. Apparemment le cousin d’un cousin d’un pote du cousin au chauffeur. De la petite maison en terre cuite et en brique, un homme sort et se dirige vers la grande tente de bivouac pour nous accueillir à l’ombre pour prendre le thé. Il rentre rapidement pour s’habiller avec son chèche et ses habits traditionnels. Comme si il se disait que ça me ferait plaisir de voir un berbère en tenue traditionnelle. Personnellement j’ai rien contre les joggings mais c’est vrai que leur djellabas, ils ont clairement la classe.

Nuit à Errachidia

Après 2 jours dans la poussière, profiter d’un bon Riad dans une oasis pour finir le séjour en beauté c’est une bonne idée ! Ce qui est marrant c’est que les Riads dans le désert y’a un peu la même ambiance que dans les dunes, c’est relax détendu et plutôt apaisant.

the chez les berberes maroc
the chez berbere errachidia

Jour 5

Vol retour Maroc -> France

Assez impressionnant de se dire qu’en seulement cinq jours depuis la France (un long week-end en fait), tu peux aller vivre des choses aussi fortes, dépaysantes et te paumer si loin de chez toi. Dans l’idée, ça me rappelle ma chasse aurores boréales en Norvège , que j’ai faite en une petite semaine. Elle aussi m’a paru bien plus longue quand tu vois tout ce que j’ai vécu !

L’avantage d’être au centre de l’Europe, c’est que finalement assez près de chez nous il y a des lieux totalement magiques et vraiment différents. Le désert de Merzouga dans le sud du Maroc en fait clairement parti !

Bon apaisement dans le désert internaute !

Visiter et dormir dans le désert du Maroc
5 (100%) 5 votes
Google+

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

2 commentaire

  1. Bayère Jacqueline Répondre

    Salut Alex !!
    J’adore tes vidéos, ton style décontracté … et à chaque fois, j’ai envie de partir sur tes traces …
    Ce qui serait sympa, par contre: pourrais -tu donner à tes internautes une idée du prix pour un tel périple? Même si toi, tu ne paies rien … !!
    Et continue tes vidéos STP !!
    Jacqueline

  2. Bonjour

    Je recherche une destination courte pour fêter nos 10 ans avec mon Mari en Avril et je vous cache pas que cette destination me tente bien
    Pouvez-vous me dire avec quelle compagnie aérienne êtes vous partis ?
    Et avec quel agence avez vous pris le guide ??
    Merci de nous faire rêver avec vos vidéos
    Audrey

Ecrivez votre commentaire