Jordanie – Randonnée à cheval dans le Wadi Rum : Immergé dans la culture bédouine

Jordanie – Randonnée à cheval dans le Wadi Rum : Immergé dans la culture bédouine
5 (100%) 5 votes

[vc_button title="Jordanie - L’orage en plein désert : VIDÉO SUIVANTE >" target="_self" color="wpb_button" icon="none" size="btn-small" href="http://www.vizeo.net/jordanie-randonnee-cheval-wadi-rum-orage-desert"]

Au sommet du désert du Wadi Rum

 Après une courte nuit à la belle étoile, j’entame mon deuxième jour de randonnée à cheval dans le désert du Wadi Rum. Le temps est nuageux mais la fraicheur est agréable pour les chevaux comme pour nous.

Ce matin, on se dirige vers la montagne Jebel Rum Adami. Elle atteint 1830 mètres ce qui en fait la montagne la plus haute du Wadi Rum. Après une ascension dans le sable puis à même la roche, on admire l’immense plaine désertique qui précède la frontière avec l’Arabie saoudite. Le spot est extraordinaire et le temps nuageux apporte une atmosphère atypique à ce décor de cinéma. On reste d’ailleurs un moment à admirer la vue à couper le souffle.

L’après midi, Ayed nous guide jusqu’à Um Fruth au canyon d’Abou-Kashaba. Il s’agit de la célèbre arche naturelle sous laquelle on s’amuse à poser à cheval pour immortaliser le moment. J’y crapahute car tu me connais internaute, je ne résiste pas à la tentation dans un tel panorama.

randonnée à cheval wadi rum jordanie sable

Notre balade dans le Wadi Rum se termine par l’arrivée dans notre spot pour la nuit. Le vent souffle fort mais l’endroit est superbe. Les deux pick-up qui nous accompagnent sont là. On est sur une vaste plaine surélevée. Sur un côté, la roche est assez haute pour nous abriter et on peut admirer les montagnes rouges en contre bas.

Les bédouins connaissent le Wadi Rum comme leur poche et ils nous installent toujours un petit coin cosy dans ce qu’ils appellent une “cave”, qui est en fait un renfoncement sous la roche poreuse.

Cette soirée est particulière. Nos amis bédouins portent leur tenue traditionnelle et Ayed A même installé son couteau en argent à sa ceinture. Le bois sec pour le feu est prêt et des bougies sont posées dans les petits trous naturellement creusés dans la roche…

De notre côté on bénéficie du luxe d’une petite tente privative pour s’y laver au bucket. En gros, il y a un petit seau d’eau, qui fait aussi office d’abreuvoir pour les chevaux, et un fond de bouteille en plastique faisant office de louche pour se mouiller progressivement. Alors que je m’attendais à passer une semaine en mode craspouille, je dois dire qu’après 2 jours à cheval dans Wadi Rum c’est quand même sympa ^^

A SAVOIR

 Si tu as lu mon article sur le dessèchement de la Mer Morte, tu sais déjà que la Jordanie doit faire face à une pénurie d’eau. En effet, depuis le détournement du Jourdain et sa surexploitation, la Jordanie manque cruellement d’eau. D’une façon générale, il est primordial de prendre conscience de la rareté de l’eau et de la chance que l’on a en France d’avoir un accès illimité à de l’eau potable. Dans le reste du monde, encore trop de pays en ont un accès à l’eau beaucoup trop restreint. Et comme tu le sais déjà, la situation est de pire en pire.

C’est pourquoi internaute, économise l’eau et si tu veux visiter la Jordanie, privilégie une toilette de chat et fais attention à ne pas la laisser couler inutilement.

Le bucket fait office de douche dans beaucoup de pays. Pour ma part, je trouve ça top car tu réduis considérablement ta consommation et il est beaucoup plus agréable de se rincer d’un coup avec une grosse louche d’eau. Il suffit d’essayer pour l’adopter !

Immergé dans la culture bédouine 

Du coup, 1/2 seau plus tard, je m’approche tout propre de notre salle à manger en plein air. L’ambiance est chaleureuse et on s’installe avec le reste du groupe autour du feu. Ayed se garde de nous dire qu’on attend un invité surprise mais quelques minutes plus tard, un gros pick-up arrive…

3 bédouins en tenue traditionnelle en sorte. Ayed nous présente alors son frère aîné accompagné par deux amis. Ils ont apporté un Luth qui est l’instrument traditionnel et ils s’installent avec nous.

soiree bédouin wadi rum

Le frère d’Ayed nous raconte ses anecdotes, ses voyages et ses rencontres mais le plus étonnant est de voir le respect et le silence qu’il impose inconsciemment à ses frères et ses cousins, étant l’aîné de la famille. Pendant son récit, personne ne l’interrompt et chacun l’écoute attentivement, nous y compris.

Pourtant l’ambiance est très relax et un instant plus tard il attrape la Luth et commence à jouer et chanter. Chacun participe, certains chantent, d’autres frappent dans les mains et ce beau moment inaugure un dîner délicieux ainsi que les prochaines soirées qui nous attendent durant cette randonnée à cheval dans le désert du Wadi Rum.

Après une journée si chargée, on a tous eu un bon coup de barre vers 22h… Heureusement, on a pris les devants en montant une tente que nous ont fourni nos amis bédouins, histoire de dormir à l’abri des insectes, d’autant plus que le vent souffle fort. Sans regrets d’ailleurs car cette fois je dors comme un bébé !

 

POUR VIVRE LA MÊME AVENTURE 

Si tu veux vivre le même trek à cheval dans le désert du Wadi Rum en Jordanie, vas jeter un oeil sur la page de l’agence de voyage spécialisée dans le tourisme équestre Caval’n’Go par laquelle je suis passée : ici

Merci à 

  • caméraman voyageur : Lisa

Musique 

  • Please Bleed – Ben Harper (Diamond on the inside)

Alex Vizeo
alex@vizeo.net

Créateur de Vizeo.net, je suis parti réaliser mon rêve de faire le tour du monde en solo pendant un an. Durant mon voyage en sac à dos autour du monde, j'ai voulu partager ma passion à travers mon blog de voyage et mes vidéos....et depuis, je ne me suis jamais arrêté ! Mon but, vous montrer que c'est à la portée de tous et vous donner envie de partir à votre tour !

9 Commentaires
  • Laurence D
    Répondre

    Bonsoir Alex : merci de me faire revivre ces merveilleux moments ! Comme toi, j’ai pu réaliser ce voyage de rêve en Jordanie en Mars 2013. La petite jument arabe pleine de peps avec qui tu partages cette fantastique rando ne serait pas « Leemone » par hasard ? Bonne Rando encore et amitiés à nos supers amis bédouins ! Laurence « numberrr oine » 😉 D

    8 juin 2014 à 19:09
  • Nicolas
    Répondre

    Salut Alex, je te suis depuis un moment et je trouve ton blog hyper sympa et tes vidéos fantastique notamment cette dernière dans le désert de Jordanie avec ces chevaux. Tu nous fais rêver. J’ai une petite question la qualité de tes vidéos est top même par basse lumière (concert des bédouins) quelle caméra ou cames copie utilises tu stp?
    Je te remercie et continu de voyager pour nous donner encore envie.

    3 juin 2014 à 22:21
  • Salut Alex,
    Génial ta vidéo et ton article. Les treks dans le désert, c’est toujours sympa. J’ai fais quasiment la même chose dans le désert blanc en Égypte avec des bédouins. Le soir avant de dormir, on s’installait en rond autour du feu et on jouer chacun d’un instrument. Le tout sous un superbe ciel étoilé au milieu de nulle part !
    Tu me fais revivre de bons souvenirs 🙂
    Merci, bonne continuation !

    3 juin 2014 à 12:35
  • Marlboro
    Répondre

    This is awesome Alex ! Merci mille fois pour ce revival. Je me demande juste comment tu as pu dormir comme un bébé cette nuit là !!! ha ha.

    3 juin 2014 à 09:39

Ecrire un commentaire